BS1

Attention, là, ça va secouer. Vous le savez si vous suivez régulièrement ce blog, et ce d'autant plus que récemment, on en a pas mal parlé ici de cet artiste, mais je suis fan de Bruce Springsteen. Et en ce moment, je l'écoute vraiment pas mal. Il y à un peu plus d'un mois, je me suis procuré, sur Amazon.fr, pour une somme relativement modique (une trentaine d'euros), un coffret de...15 CDs (quand je disais que le prix était donné !) proposant cinq concerts donnés par le bien-nommé Boss au cours de sa mythique tournée 1978 (pour promouvoir ce qui est probablement son meilleur album studio, Darkness On The Edge Of Town), tournée considérée par ses fans et pas mal de spécialistes comme étant sa meilleure, sa plus imposante, celle qui a définitivement transformé cet artiste en monstre sacré et légende vivante. Ce coffret n'est pas officiel. Il a été édité par le label SoundStage, lequel est probablement spécialisé dans les bootlegs, car il s'agit d'un coffret bootleg, ou semi-bootleg. Si vous vous y connaissez en bootlegs du Boss, les dates proposées ici vous parleront forcément, et il se peut que vous possédiez déjà ces enregistrements, sous une forme ou une autre. Ce gros coffret (15 petites pochettes cartonnées rigides et glacées indépendantes et un beau petit livret, dans un coffret cartonné rigide) propose ces cinq concerts, à raison de trois disques par show, et il paraît que la qualité audio est meilleure que sur d'autres éditions bootlegs, séparées (car on trouve, séparément, par boxes de 3 CD, ces concerts), et vendues, parfois, à des prix assez élevés. C'est bien simple, l'achat de ce coffret 15 disques équivaut sans doute à l'achat d'un concert séparé et à la moitié du prix d'un autre. Bref, c'est économique !

BS2

Je ne vais pas rentrer dans le détail du contenu des 5 concerts, je précise en bas d'article le tracklisting et vous constaterez que si chaque concert à sa particularité (un titre ou deux que l'on ne retrouve pas ailleurs), le contenu est très sensiblement le même : mêmes morceaux, dans le même ordre ou presque. Normal, ce sont cinq concerts de la tournée 1978, le Boss faisait évoluer sa setlist de temps en temps durant cette tournée, mais pas chaque soir non plus. Il faut vraiment être un fan du Boss pour se procurer ce coffret (qui peut faire office de super cadeau de Nöel ou d'anniversaire pour un fan de vos amis ou proches, je dis ça, car Noël approche), et même un fan des plus acharnés comme je le suis n'écoutera pas les cinq concerts à raison de un par jour pendant une semaine, sous peine de friser l'overdose. Chaque concert dure plus ou moins 160 ou 170 minutes, et je parle d'un concert entier (enfin, pour le troisième concert, je crois qu'il manque un titre à la toute fin), pas d'un assemblage de deux concerts. Le Boss a toujours donné des concerts longs, à la sortie desquels il sort probablement vidé de quelques kilos de sueur. Une bête de scène, qui mérite amplement son surnom (donné en raison du fait qu'il payait lui-même ses musiciens à la fin du concert et était très directif, un vrai patron ; apparemment, il n'a jamais aimé ce surnom). Ces concerts ont été donnés, dans l'ordre, au Roxy (Hollywood) le 7 juillet ; à l'Agora Ballroom de Cleveland, Ohio le 9 août ; au Capitol Theater de Passaic, New Jersey le 9 septembre ; au Fox Theater d'Atlanta, Georgie, le 30 du même mois ; et au Winterland Ballroom de San Francisco le 15 décembre.

BS3

Que dire ? Si on met de côté un titre à la qualité audio un petit peu moyenne (The Promised Land) sur le concert de Passaic et une qualité audio globalement moyenne (et même médiocre sur la fin) pour le concert d'Atlanta, l'ensemble est d'une facture de très haute volée. Qualité des concerts, musicalement parlant, absolument monumentale, le Boss, accompagné de son E Street Band, a donné ici des concerts de folie pure. Le concert du Roxy servira de base pour une petite partie des morceaux présents sur le coffret Live/1975-1985 sorti en 1986, coffret de 5 vinyles (ou 3 CD) totalement officiel, lui. On y trouve ici des versions plus longues (Backstreets) pour les morceaux qui y ont été puisés. A noter que ce concert du Roxy (diffusé sur les stations radio américaines à l'époque comme l'ensemble de ce que l'on entend sur le coffret, ce qui explique la qualité audio essentiellement exceptionnelle) propose Point Blank et Independence Day (qui, deux ans plus tard, finiront sur The River), joués ici pour la toute première fois de la carrière du Boss. Ces deux morceaux sont aussi sur d'autres concerts du coffret, et on trouve aussi, sur ce coffret, deux autres morceaux qui, deux ans plus tard, finiront sur The River : Sherry Darling (concert de Cleveland) et The Ties That Bind (concert du Winterland), sans parler de Backstreets qui, ici, chaque soir, propose un passage central plus ou moins improvisé et qui, sur The River, deviendra Drive All Night. Deux concerts, les deux derniers, montrent Bruce chanter Santa Claus Is Coming To Town, fameuse chanson de Noël ; quasiment tous les concerts offrent leurs lots de reprises (Rave On, Summertime Blues, Quarter To Three...), celui d'Atlanta propose Night Train de James Brown, apparemment joué une seule et unique fois de l'entière carrière du Boss. Le concert de Passaic, considéré comme un des jalons du Boss (qui jouait quasiment à domicile), offre un Kitty's Back monumental. A noter une erreur sur le boîtier du coffret : il est indiqué que ce morceau est aussi sur le concert de Cleveland, c'est une erreur d'impression (de même, sur le même show, il est indiqué deux fois Born To Run au dos du boîtier, seule la seconde indication est la bonne). On trouve des versions monumentales, agrémentées d'une longue intro instrumentale en forme de solo de guitare, du sous-estime Prove It All Night, des enchaînements Racing In The Streets/Thunder Road à pleurer de bonheur, des Rosalita (Come Out Tonight) toujours propices à la présentation des musiciens... Au final, ce coffret est absolument essentiel à tout fan et est un grand moment de rock scénique. La patate qu'il envoyait, sur scène !

 CD 1 : Roxy Theater, Hollywood (Californie), July 7

Intro : "No Private Parties"/Rave On/Badlands/Spirit In The Night/Darkness On The Edge Of Town/Candy's Room/For You/Point Blank/The Promised Land/Prove It All Night/Intro : "Alice In Wonderland"/Racing In The Streets/Thunder Road/Outro : "Incredible Performance"

CD 2 : suite

Paradise By The "C"/Fire/Adam Raised A Cain/Mona/She's The One/Growin' Up/It's Hard To Be A Saint In The City/Backstreets/Heartbreak Hotel/Rosalita (Come Out Tonight)

CD 3 : suite et fin

Independence Day/Born To Run/Because The Night/Raise Your Hand/Radio Comments : "Incredible"/Twist And Shout

CD 4 : Agora Ballroom, Cleveland (Ohio), August 9

Intro/Summertime Blues/Badlands/Spirit In The Night/Darkness On The Edge Of Town/Factory/The Promised Land/Prove It All Night/Racing In The Streets/Thunder Road/Jungleland

CD 5 : suite

Intro/Paradise By The "C"/Fire/Sherry Darling/Not Fade Away/She's The One/Growin' Up/Backstreets/Rosalita (Come Out Tonight)

CD 6 : fin

Intro/4th Of July, Asbury Park (Sandy)/Born To Run/Because The Night/Raise Your Hand/Twist And Shout

CD 7 : Capitol Theater, Passaic (New Jersey), September 19

Intro/Badlands/Streets Of Fire/Spirit In The Night/Darkness On The Edge Of Town/Independence Day/The Promised Land/Prove It All Night/Racing In The Streets/Thunder Road/Meeting Across The River/Jungleland

CD 8 : suite

Kitty's Back/Fire/Candy's Room/Because The Night/Point Blank/Not Fade Away/She's The One/Backstreets/Rosalita (Come Out Tonight)/4th Of July, Asbury Park (Sandy)

CD 9 : fin

Born To Run/Tenth Avenue Freeze-Out/Detroit Medley/Raise Your Hand

CD 10 : Fox Theater, Atlanta (Georgie), September 30

Good Rockin' Tonight/Badlands/Spirit In The Night/Darkness On The Edge Of Town/Independence Day/The Promised Land/Prove It All Night/Racing In The Streets/Thunder Road/Jungleland

CD 11 : suite

Santa Claus Is Coming To Town/Night Train/Fire/Candy's Room/Because The Night/Point Blank/Not Fade Away/She's The One/Backstreets

CD 12 : fin

Rosalita (Come Out Tonight)/Born To Run/Tenth Avenue Freeze-Out/Detroit Medley/Raise Your Hand

CD 13 : Winterland Ballroom, San Francisco (Californie), December 15

Badlands/Streets Of Fire/Spirit In The Night/Darkness On The Edge Of Town/Factory/The Promised Land/Prove It All Night/Racing In The Streets/Thunder Road/Jungleland

CD 14 : suite

The Ties That Bind/Santa Story/Santa Claus Is Coming To Town/The Fever/Fire/Candy's Room/Because The Night/Point Blank/Mona/She's The One/Backstreets

CD 15 : fin

Rosalita (Come Out Tonight)/Born To Run/Detroit Medley/Tenth Avenue Freeze-Out/Raise Your Hand/Quarter To Three