brassens

Georges Brassens, cinquième édition ! Ce qui veut donc dire que l'on va parler de son... cinquième album ! Ouais ! Trop balèze ! Bon, on ne va pas se mentir les gars, cet album, paru en 1957, par rapport à ses prédécesseurs, c'est quand même une vraie baisse de niveau. On va voir qu'il y a quelques bonnes chansons et même une qui est franchement excellente, mais qui sont un peu étouffés par des chansons secondaires. Pas mauvaises, le terme ne s'appliquant pas à Brassens, mais de second plan dans l'oeuvre de Tonton Georges. Neuf chansons au programme pour une durée qui atteint encore une fois les vingt-quatre minutes pile poil. Et, l'album, sorti sans titre à l'origine, est aujourd'hui nommé par le titre de sa première chanson. Je sais, je l'ai déjà dit vu que c'était pareil pour les autre précédents, mais je le dis encore une fois.

Dans mes précédentes chroniques consacrées à Brassens, j'avais abordé les chansons des disques en suivant l'ordre du track-listing. Là, je vais changer un peu la façon de faire. Mais, il y a une raison à cela. Vous saviez que Georges Brassens avait joué dans un film, Porte Des Lilas de son nom ? Normalement, oui. Il n'aimait pas le cinoche, il a accepté le rôle par amitié pour Pierre Brasseur. Si je vous parle de ce film c'est parce que le disque renferme trois chansons interprétées dedans. Ce sont L'Amandier, Au Bois De Mon Coeur et Le Vin. Et, au niveau de la réussite, c'est assez contrasté. La première est une vraie bonne chanson. Pas un classique de Brassens, mais qui mériterait pourtant de l'être. On ne peut malheureusement pas en dire autant des deux autres. Pas mauvaises, ni moyennes, mais mineures. Et, pour l'anecdote, Gainsbourg trouvait que Au Bois De Mon Coeur est une chanson sublime. La vidéo dans laquelle il dit ça est disponible sur Youtube. Bon, maintenant qu'on a causé des chansons du film, on va voir les autres. Le disque s'ouvre donc sur la chanson titre : Oncle Archibald. Une bonne chanson, assez connue, mais pas du même niveau que les précédentes chansons connues de Brassens. On a ensuite La Marche Nuptiale... désolé, mais cette chanson, tout en ne la trouvant pas mauvaise pour un son, je ne l'ai jamais aimée. Trop longue et vraiment rasoir à force. La chanson ouvrant la face B s'appelle Celui Qui A Mal Tourné. Peu connue du grand public. C'est une bonne chanson, mais force est de reconnaître qu'elle ne marque pas spécialement les esprits. En terme de niveau, je trouve qu'on est encore un cran en-dessous de Oncle Archibald. Je disais en début de paragraphe que le disque renferme une excellente chanson. La voici, c'est Grand-Père. Oui, pour moi, cette chanson est clairement la meilleure du disque. Plus longue de deux secondes que La Marche Nuptiale, mais pas barbante pour un son. Vraiment une super chanson. La chanson qui suit s'appelle Les Lilas. Et, malgré son titre, elle ne fait donc pas partie des chansons interprétées dans le film de Clair. Quant à la qualité de la chanson, on est sensiblement au même niveau que Oncle Archibald. Il nous reste une dernière chanson à voir : Les Philistins. Mise en musique d'un poème de Jean Richepin. Dans un très vieil argot, le mot philistin était utilisé pour parler d'une personne de goût vulgaire. Mais, Les Philistins étaient aussi un peuple de l'Antiquité qui occupaient le territoire de l'actuelle Bande de Gaza et qui étaient présentés comme étant les ennemis des Egyptiens. La chanson est à leur sujet. Mais, c'est aussi la chanson la plus faible du disque. Assez moyenne. On est loin des réussites éclatantes du grand Georges !

Voilà pour cet Oncle Archibald ! Un bon disque quand même, faut pas déconner mais qui, à l'exception de Oncle Archibald et Grand-Père, ne contient pas de chansons vraiment marquantes. Par rapport aux quatre premiers opus de Tonton Georges, c'est quand même un vrai coup d'arrêt. Malheureusement, Brassens va stagner encore un petit moment. 

georges-brassens-dans-sa-loge_709628

Face A

Oncle Archibald

L'Amandier

La Marche Nuptiale

Au Bois De Mon Coeur

Face B

Celui Qui A Mal Tourné

Grand-Père

Les Lilas

Les Philistins

Le Vin