81oIqCurN6L

Aujourd'hui, place à un artiste pour lequel j'ai une affection grosse comme ça : J.J Cale. Pourquoi j'adore ce mec ? Déjà, étant amateur de blues, il est bien évident que sa musique qui en est truffée ne peut que me parler tant ce mec le transpirait par tous ses pores. Et surtout, parce que Cale, a toujours dégagé cette impression du mec que t'aurais pu aller voir en pleine rue pour lui demander de te chanter une chanson. Et cette chanson, il l'aurait chantée de manière à ce que tu puisses être le seul à l'entendre. Sa voix a quelque chose de doux, de magique et d'apaisant. L'album que je vais aborder aujourd'hui s'appelle Troubadour et est sorti en 1976. On verra qu'il contient non pas le premier classique du J.J, mais son premier vrai gros gros succès. Tout comme on verra également que cet album n'est pas du niveau de Naturally, Really ou Okie.

On va commencer par le gros putain de succès présent ici : Cocaine. Une grosse tuerie de rock de tous les instants. Laquelle sera reprise un an plus tard par Eric Clapton sur Slowhand (qui est pour moi son deuxième sommet derrière 461 Ocean Boulevard). C'est immense, tout simplement. Indémodable. D'ailleurs, le fait de parler de cette chanson m'amène à vous dire que, pour cet album, J.J a quand même bien fait évoluer son style. Ce disque sonne bien plus rock, plus pop aussi que ses trois précédents. Et, il se permet même quelques petites incartades un peu jazzy. A l'image de la très courte Hold On qui rappelle un le Scenic Railway de Gainsbourg. Mais bon, Cale n'a pas eu besoin d'aller jusque là pour puiser son inspiration, normalement. You Got Me On So Bad lorgne également dans ce côté-là. Mais, voyez-vous, même si ce sont de bonnes chansons, il n'empêche qu'elles sont ce qu'elles sont : des chansons de remplissage. C'est d'ailleurs le souci de cet album selon moi. Les chansons de remplissages. Les deux citées ne sont pas les seules. Let Me Do It To You et Cherry en sont également. Mais, le talent de Cale a fait que, même si ce sont des fillers, ce sont des chansons de qualité. Les autres morceaux du disque, que ce soit Hey Baby, Travelin' Light, You Got Something, Ride Me High, The Woman That Got Away ou encore Super Blue sont de vraies petites réussites assez pop, tout en gardant le style J.J Caleien. I'm A Gipsy Man, reprise de Sonny Curtis, quant à elle, à l'instar de Cocaine, a un ton résolument rock.

Si Troubadour reste un bon album, il n'en demeure pas moins bien inférieur à ceux que Cale a sortis en 1972 (Naturally et Really) et en 1974 (Okie). Pour ma part, je ne le considère pas comme étant le disque adéquat pour découvrir cet artiste. Punaise, ceux qui ne le connaissent pas... je les envie. 

51D8nT7DrGL

Face A

Hey Baby

Travelin' Light

You Got Something

Ride Me High

Hold On

Cocaine

Face B

I'm A Gipsy Man

The Woman That Got Away

Super Blue

Let Me Do It To You

Cherry

You Got Me On So Bad