517Hyo-2zOL

Le début des années 80 a été bien compliqué pour Johnny Hallyday. D'un côté, le bonhomme assurait des concerts de plus de 3 heures, des shows à la ricaine et dont il sortait dévasté physiquement. Et de l'autre, les albums studio craignaient vraiment du boudin. 1982 : ou l'année d'un véritable cauchemar musical. C'est en cette triste année que Johnny Guitar sort deux de ses pires albums : La Peur et qui a déjà été abordé ici et surtout ce Quelque Part Un Aigle, son 29ème opus en studio et sorti en tout début d'année. Et là, les gars, je peux vous assurer que cet album un peu laboratoire est une véritable pure merde. Un des pires de Johnny. Rien que la pochette annonce la couleur. Mais, ce n'est rien à côté du marasme musical qui nous attend. Ce machin était déjà has-been quand sa tronche est apparue dans les bacs.

Qu'est-ce que je pourrais vous dire ? Que le ciel est bleu ? Qu'observer le coït de deux mouches ça passe le temps ? Que je n'ai pas fumé depuis deux heures et que je me pèle le cul ? Que chaque soir je fais ma prière pour que vivent longtemps ceux qui ont jeté des tartes à la gueule du pseudo philosophe mais véritable assassin qu'est Bernard-Henri Lévy ? Que Lady Gaga pendant des années avec ses looks à la con a caché une bien belle femme ? Que j'espère qu'Aya Nakamura ne fera pas carrière ? Que la mère de Bambi n'aurait pas dû mourir ? Que Jafar, serprent ou pas est un vrai enculé ? Que j'aime lâcher des touzes dans mon bain parce que ça fait des bulles et que ça me chatouille les valseuses ? Excusez-moi pour ces divaguations, mais parler de cet album est une tâche vraiment ardue. Je suis obligé de broder. Ceux qui le connaissent ne pourront pas m'en vouloir.

Je vais essayer quand même. Vous trouviez que La Peur était à chier ? Vous aviez raison. Mais sachez ceci : en terme de merderie, Quelque Part Un Aigle l'enterre, mais alors quelque chose de bien. Je ne vois ici qu'une seule chanson potentiellement sauvable : La Caisse. Parce que le reste (je cite tout, ça remplira le paragraphe), c'est-à-dire Sage Pour Vous, On Va Vous En Donner Du Rock, Mercredi Matin, L'Hosto, Mon Amérique A Moi, Montpellier, Cure De Blues et Décalage Horaire est vraiment à chier des lames de couteaux par wagons. C'est pour vous dire la souffrance rectacle que cet album représente. Désolé pour ceux qui aiment ce disque (il doit bien y en avoir), mais c'est vraiment minable de chez minable.

Au cours de ses trente dernières années de carrière, Johnny Guitar a sorti beaucoup d'albums infréquentables. Il n'a quasiment sorti que ça en fait. Mais, Quelque Part Un Aigle, en terme de nullité, se pose vraiment là aussi. Très probablement son nadir... des années 80, bien entendu. 

89959

Face A

La Caisse

Sage Pour Vous

On Va Vous En Donner Du Rock

Mercredi Matin

Face B

L'Hosto

Mon Amérique A Moi

Montpellier

Cure De Blues

Décalage Horaire