Babatunde_Olatunji_Drums_of_Passion

Certains se demanderont sûrement ce que pareil disque vient foutre ici et je peux tout à fait le concevoir. Mais voilà, il faut bien savoir que ce disque est une oeuvre ultra importante dans l'histoire de la musique de la seconde moitié du vingtième siècle. Sorti en 1959, Drums Of Passion est le tout premier album officiel de world music et aussi le tout premier chef-d'oeuvre du genre. Sans lui, jamais nous n'aurions pu connaître la musique africaine comme nous la connaissons maintenant. Dans notre bonne vieille France, il est aussi connu et de manière beaucoup moins glorieuse, pour avoir été l'objet d'un vrai plagiat. Le plagiaire en question ? Serge Gainsbourg qui prendra trois chansons de cet album pour les mettre sur Percussions, sans créditer le compositeur d'origine. Il faudra attendre plus de vingt ans pour que tout revienne dans l'ordre. De par son importance ainsi que sa qualité, ce disque est indispensable à mes yeux.

On va d'abord commencer par les trois chansons plagiées par Gainsbourg. Nous avons Akiwowo, qui est la chanson qui ouvre le disque. Nous avons ensuite Jin-Go-Lo-Ba et nous avons, pour finir, Kiyakiya. Serge se contentera seulement d'accélérer le tempo des chansons d'origine et de poser ses paroles dessus. Et, sous sa plume, elles deviendront respectivement New-York USA, Marabout et Joana. Je précise que, tout en faisant part des plagiats, j'adore Gainsbourg et j'adore Percussions. J'aime autant vous dire que ces chansons, celles d'Olatunji, sont de vrais régals de musique africaine, si on est un minimum sensible au genre. Les percussions polyrythmiques et surpuissantes du nigérian font et des ravages et des merveilles. C'est carrément génial. Mais, les autres chansons ne sont pas en reste non plus. Non, parce que entre Oya, Odun De ! Odun De !, Baba Jinde, Oyin Momo Ado et Shango, trouver quelle chanson est la moins forte du lot relève de l'enculage de mouches pur et simple !

Drums Of Passion est donc une vraie pièce maîtresse et qu'il faut à tout prix posséder. Mais, dites-vous bien que l'adhésion ne sera pas immédiate. Nous ne sommes pas habitués aux chansons compossées à 100% de percussions africaines, il faut du temps pour s'y habituer. Mais, quand ce sera fait, vous ne pourrez plus vous passer de cet album puissant. 

avatars-000139953400-h8vy7b-t500x500

 

Face A

Akiwowo

Oya

Odun De ! Odun De !

Jing-Go-Lo-Ba

Face B

Kiyakiya

Baba Jinde

Oyin Momo Ado

Shango