71eSuyavZDL

Ed Sheeran, ça vous dit quelque chose les mecs ? Si ce n'est pas le cas, c'est à la fois grave et pas grave. C'est grave parce que le bonhomme cartonne depuis plusieurs années maintenant, on en parle très très souvent, donc ne pas le connaître, c'est comme avoir hiberné dans le trou du cul du monde en Tasmanie. Mais, ce n'est pas grave car Sheeran ne produit rien qui vaille le coup. Il n'y a vraiment pas de quoi se relever la nuit. Contrairement à ce que le titre peut laisser croire, il ne s'agit pas du sixième album de Sheeran, mais du quatrième. Le numéro 6 vient du fait que, par le passé, Sheeran avait publié un EP fait de duos et de trios et qui portait le numéro 5. Le skeud que j'aborde est lui aussi constitué de duos ou de trios. Ça forme une suite quoi. Bon, honnêtement, je n'ai aucune idée de ce que vaut l'EP en question, par contre, je peux vous affirmer que ce N°6 est une horreur à fuir comme une épidémie de paludisme. 

L'album offre 15 chansons. Et, sur ces 15 chansons il n'y en a qu'une seule qui s'écoute, la dernière : Blow. Un rock direct-aux-couilles, franchement pas dégueulasse. Et, c'est dur pour Sheeran, mais la seule chanson du disque qui s'écoute est la seule sur laquelle il n'a rien branlé au niveau de la composition. Parce que, à part cette quinzième et dernière chanson, c'est un vrai seau à merde qui nous est offert. Je ne dis pas ça pour casser gratos. C'est simplement la vérité. Putain, posez vos oreilles sur les chansons et pleurez toutes les larmes de votre corps. Parce que, comme ça, à la louche, que ce soit Beautiful People, Cross Me, Antisocial, Put It All On Me, Nothing On You ou encore Way To Break My Heart, tout, je dis bien tout est nul à chier des ogives nucléaires. Et, dans ce tas de merde musical, deux chansons réalisent l'exploit d'être encore plus mauvaises que les autres : Take Me Back To London et I Don't Care. Au sujet de la seconde... je peux vous garantir que j'en ai entendu de la grosse merde, mais ça, ça dépasse tout ce que j'ai pu connaître. C'est un véritable affront à la musique qui ne mérite pas ça. C'est honteux. Je ne vois pas ce que je peux dire de plus. A l'instar de la perfection, la merde laisse aussi sans voix parfois. 

N°6 Collaborations Project ou une bien "belle" définition de ce que peut être un immondice musical. Si le fait d'être satisfait d'une production pareille me laisse pantois, je le suis encore plus lorsque je vois que ce genre de merde arrive à brasser un public large. La Grande-Bretagne a perdu John Lennon, George Harrison, Freddie Mercury, Ian Curtis, David Bowie, Lemmy Kilmister, Joe Cocker ou encore Sid Vicious, mais elle a vu grandir Ed Sheeran. On ne pourra pas dire qu'elle y a gagné au change. 

12-ed-sheeran-review

Beautiful People

South Of The Border

Cross Me

Take Me Back To London

Best Part Of Me

I Don't Care

Antisocial

Remember The Name

Feels

Put It All On Me

Nothing On You

I Don't Want Your Money

1000 Nights

Way To Break My Heart

Blow