CR4

On continue pépèrement le (petit : trois articles seulement !) cycle Cock Robin. Le groupe, américain (plus jeune, je ne sais pas pourquoi, j'étais persuadé qu'il s'agissait d'Anglais), a été fondé en 1982 et a sorti son premier album, éponyme, en 1985, un album de pop-rock ma foi vraiment réussi, comme je l'ai dit ici récemment, et qui offrait déjà deux gros hits, When Your Heart Is Weak et The Promise You Made. Ainsi que quelques chansons qui, sans avoir été des tubes, sont des classiques du groupe. Après ce premier album, le groupe, qui tire son nom d'une vieille chanson médiévale bien connue dans les pays anglo-saxons, explose quasiment : ne reste plus, du groupe, en fait, que la paire de voix : Peter Kingsbery et Anna LaCazio. Ce sont les seuls membres du groupe, officiellement, sur le deuxième album, sorti en 1987 sous une belle pochette très dans l'air du temps, et intitulé After Here Through Midland. Un album produit par Don Gehman (un nom bien moins connu que celui de Steve Hillage, qui produisait le premier opus) et sur lequel Kingsbery tient les claviers et la basse en plus du chant. Anna, qui tenait un peu de claviers sur le précédent opus, ne fait, ici, que chanter. 

CR5

Les musiciens qui accompagnent le duo ne sont pas des plus connus, loin de là, même. Tim Pierce à la guitare, Denny Fongheiser à la batterie, Tod Yvega et Mark Binder aux claviers et programmations, Brian Kilgore aux congas sur un titre, Dennis Herring à la guitare acoustique sur un autre... On ne parle pas de pointures, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il s'agisse de tâcherons qui jouent comme des merdes. Non. After Here Through Midland, disque plutôt court (un peu moins de 40 minutes, pour 9 titres), est aussi solide, musicalement, que le précédent album, et s'il n'offre, en réalité, qu'un seul et unique gros tube mondial, Just Around The Corner, il propose de la pop-rock aussi bien charpentée, aussi bonne que le précédent album. L'album marchera bien, peut-être moins que le premier opus, mais on ne peut pas parler de bide du tout, et rien que chez nous (on a toujours aimé ce groupe), il se classera 4ème. Un seul tube, mais trois singles seront tirés de l'album, les deux autres sont The Biggest Fool Of All et El Norte. Notons que les trois singles sont, dans le même ordre, les trois premières chansons de l'album. Trois excellentes chansons.

CR6

Mais le reste est d'une excellente qualité, Coward's Courage, After Here Through Midland, Another Story... On parle ici d'un album de très haute facture dans le registre pop-rock, et il s'agit même, sans doute, de mon petit préféré parmi les trois albums du groupe (les trois de l'époque ; car dans les années 2000, le groupe s'est reformé pour trois albums qui ne sont pas du même niveau et qui ne compte pas trop pour moi), même si, je suis d'accord, il ne s'agit pas du meilleur. Mais After Here Through Midland (j'aime bien ce titre, il sonne bien) n'offre aucune mauvaise chanson, il est super agréable à l'écoute, pas trop long, pas boursouflé, pas inégal pour un sou, très cohérent, et si vous aimez la bonne pop, franchement, vous devriez apprécier son écoute. Deux ans plus tard, le groupe (toujours sous la forme d'un duo) allait encore sortir un disque, avant une longue période de silence. J'en reparle bientôt (du troisième album, pas de leur longue période de silence) ici !

FACE A

Just Around The Corner

The Biggest Fool Of All

El Norte

I'll Send Them Your Way

Another Story

FACE B

Coward's Courage

Every Moment

Precious Dreams

After Here Through Midland