L-equilibre

Comme ça, en vrac, tous styles et époques confondus, le Royaume-Uni nous a donné les Beatles, les Rolling Stones, les Who, les Kinks, Cream, Led Zeppelin, Deep Purple, Pink Floyd, Queen, Yes, Genesis, Jethro Tull, Savoy Brown, Cream, Thin Lizzy, Black Sabbath ou encore Motorhead. Les Etats-Unis nous ont donné Creedence Clearwater Revival, Jefferson Airplane, Blue Öyster Cult, Kiss, Aerosmith, Dire Straits, Kansas, ZZ Top, le Velvet Underground, les Stooges, les Doors ou encore les Beach Boys. L'Australie nous a donné AC/DC, Midnight Oil ou encore Airbourne. L'Allemagne nous a donné Can, Neu! ou Kraftwerk. Et, en France, on a notamment vu passer Ange, Magma, Bijou, Zoo, Les Rita Mitsouko, Téléphone, Niagara, Marquis de Sade, Taxi Girl, Pigalle, la Mano Negra, les Béruriers Noirs ou encore Noir Désir.

Mais voyez-vous mes bons amis, il est à présent temps d'oublier tout ça. Il nous faut tourner la page. Car, nous les frouzes, nous pouvons être fiers de dire que nous avons en nos frontières le plus grand groupe de rock n'ayant jamais existé. Qui renvoie tout ce petit monde à ses études. Ce groupe magnifique, incontournable, c'est Kyo. Originaire de la région parisienne, il est mené par Benoît Poher, un superbe blondinet qui pue le rock par tous ses pores et ses orifices. Et, en plus d'être super trop beau et "rock", il a une voix puissante et un charisme scénique qui relèguent Bon Scott, Steven Tyler, Freddie Mercury, l'Iguane ou Lemmy Kilmister au rang de chanteurs de kermesses. Franchement, Poher, il faut le voir et l'entendre chanter. C'est hallucinant de beauté. C'est pur, c'est fluide, ça met des étoiles dans les yeux. S'il y a bien un chanteur méritant d'être consacré plus grand chanteur de rock de tous les temps, c'est lui. Et, ne me contredisez pas ! Mais bon, limiter Kyo à seulement Benoît Poher, c'est insultant. Pour faire le plus grand groupe ayant existé, il faut les meilleurs musiciens de toute l'Histoire de la musique. Ils ont tout ça. Jimmy Page ? Brian May ? Pete Townshend ? Eric Clapton ? John Fogerty ? Lou Reed ? Keith Richards ? John Entwistle ? John Deacon ? John Paul Jones ? Paul McCartney ? Bill Wyman ? Roger Waters ? Cliff Williams ? John Bonham ? Ringo Starr ? Charlie Watts ? Nick Mason ? C'est rien que des petits pédés. Ils sont pas nuls, mais à côté de Kyo, c'est des brêles. 

Quand à la musique de ce fabuleux groupe parisien, que peut-on en dire ? C'est juste indéscriptible tant c'est grand. De toute ma vie, jamais je n'ai entendu une musique aussi puissante, une musique aussi complexe dans sa composition, jamais je n'ai entendu une guitare aussi saignante, jamais je n'ai entendu une batterie faire autant de bruit. Avec Kyo, la musique dépasse le stade de l'art. On est bien au-dessus de ça. Il faudrait créer un nouveau mot rien que pour elle. Pour bien rendre justice à sa complexité, à sa force et à sa richesse. Pour ma part, je proposerais bien : extraorditionnel. Je vais tenter de faire entrer ce mot dans le dictionnaire et je serai ferme sur le fait que sa définition doit être UNIQUEMENT associée à Kyo.

Bon, après cette longue présentation, je vais aborder l'album. Après tout, je suis là pour ça, vous n'êtes pas d'accord ? Cet album arrive après une période de 6 ans de silence pour cet illustre groupe. 6 ans qui, comme vous vous en doutez, on été pour moi et tant d'autres, une atroce attente. J'ai cru que 30 ans venaient de s'écouler. Quand j'ai su que ce merveilleux groupe revenait, j'étais tellement heureux. Mais je les attendais au tournant. Il fallait que cette longue pause débouche quand même sur un bon album. Et, le groupe ne m'a pas déçu. Pas du tout. Et puis, il y a même un gros tube de la mort qui tue : Le Graal. Une petite merveille un peu funky. Sly And The Family Stone ? James Brown ? Isaac Hayes ? Marvin Gaye ? Tu parles, c'est que des blaireaux à côté de Kyo. En plus, c'est des noirs. Si les noirs savaient faire de la musique, ça se saurait hein ! Et les autres chansons ? Que des joyaux mes bons amis ! Que des joyaux ! Ah bon sang, c'est merveilleux ! La chanson titre, XY, On Se Tourne Autour, pour ne citer qu'elles et les deux bonus-track Le Coeur Des Femmes et Born To Kiss, c'est si beau que ça m'en met les larmes aux yeux. Excusez-moi, je suis sous le coup de l'émotion. Tant de splendeurs me laissent baba.

L'Equilibre est un très grand album de rock à la française. Je dirais même que c'est le plus grand album de rock français de tous les temps et que c'est le meilleur album de rock tout court de tous les temps. Benoît, toi et ta bande, je vous kiffe de ouf mes chéris d'amour ! Même que j'ai mis des posters de vous partout dans ma chambre et que je me fais jouir rien qu'en vous regardant. Et, quand j'écoute vos chansons, je suis au 7ème Ciel. Je vous aime mes amours ! Quand vous voulez, je vous donne mon 06. Et, quand tu le reverras, fais la bise à Fabien qui a quitté l'aventure et qui nous manque terriblement. 

870x489_photo-1398765924-85809

Poupées Russes

Le Graal

L'Equilibre

L'Enfant Du Solstice

Les Vents Contraires

Nuits Blanches

XY

Madone

Récidiviste

On Se Tourne Autour

White Trash

Le Coeur Des Femmes

Born To Kiss

La Route