R-1958806-1389986822-4750

 Pour aujourd'hui, je vous propose de causer un peu rock n'roll. Et, on ne va pas faire rire les oiseaux et chanter les abeilles étant donné que je vais vous parler d'une vraie légende du rock et qui a inspiré plus d'un gratteux par la suite : Chuck Berry. Et de son album One Dozen Berrys, son deuxième, sorti en 1958. Bon, ce disque, c'est un tout petit peu le bordel. Six des douze chansons qui le composent sont en fait parues en 45 tours avant la parution de l'album. Trois à six mois avant. On verra que l'une de ces six chansons a une version différente en fonction du support sur lequel elle a été publiée. Les autres chansons, elles, ont été composées pour l'album. Sous cette pochette un peu con, il faut le dire, se cache un disque foutrement réussi. A noter que, de nos jours, que l'on se procurer l'album en CD ou en vinyle, deux bonus-track sont proposés. Parmi lesquels You Can't Catch Me qui vaudra à John Lennon de faire à contre-coeur, mais pour éviter les emmerdements, un disque entièrement constitué de reprises : Rock n'roll qu'il lâchera en 1975.

Je vais commencer ce paragraphe en m'attaquant directement aux chansons parues en 45 tours. Parmi ces six chanson, on en a quatre qui sont de vrais classiques du répertoire de Chuck Berry. Et, pour aller plus loin, de vrais classiques du rock n'roll tout court. A commencer par Oh ! Baby Doll que l'on retrouve sur toutes les compilations consacrées au bonhomme. Parmi les quatre, c'est celui que j'aime le moins. Mais, ça n'en reste pas moins excellent. La suite ? A ccrochez-vous les gars, ça va être du super lourd. On enchaîne avec Rock And Roll Music, une véritable tuerie. Un putain d'incontournable toujours aussi bon plus de 60 ans après et qui a été repris par pléthore d'artistes et de groupes. Notamment par les Beatles en 1964 pour le médiocre (et c'est un fan des Beatles qui le dit) Beatles For Sale. Autre tuerie absolue parue en 45 tours : Sweet Little Sixteen. Que dire si ce n'est que cette chanson est mythique de chez mythique. Un des titres qui revient le plus souvent lorsque l'on évoque Chuck Berry. Les Beach Boys (les p'tits salopiauds) la copieront bien comme il faut lorsqu'ils balanceront Surfin' U.S.A. Mais bon, Brian Wilson et sa bande ne l'ont jamais nié. Et, pour en finir avec les classiques, on a Reelin' And Rockin'. Encore une fois, c'est immense. Du putain de rock qui déchire. Et, pour ma part, il s'agit d'une de mes chansons préférées du rocker. Maintenant, on va se pencher sur le deux autres chansons parues en 45 tours. On a d'abord La Jaunda. La version publiée en 45 tours a un tempo plus élevée que celle qui se trouve sur le 33. Mais bon, ce n'est qu'un détail. Cette chanson, sur laquelle Berry chante quelques broques en espagnol, il faut un petit moment pour la prendre en main car elle dénote du reste en raison de sa sonorité un peu Amérique Latine. Mais, c'est vraiment excellent. Le dernier single, c'est Blue Feeling. Et, c'est un instrumental du meilleur effet.

Maintenant, on va se peler ce qui a été composé exprès pour les besoins de l'album. Parmi les 6 morceaux, on trouve 4 instrumentaux : Rockin' At The Philharmonic, Guitar Boogie, In-Go et Low Feeling. Ce dernier étant en fait une version ralentie de moitié de Blue Feeling. Chuck Berry était connu pour ne pas trop se casser le bol. Et, même s'il n'est pas mauvais pour un sou, c'est ce morceau qui fait office de titre en trop sur l'album. Les autres envoient sacrément la purée. Surtout Guitar Boogie et In-Go. Il nous reste encore deux chansons : Now You've Changed et It Don't Take But A Few Minutes. Et, ce sont incontestablement les deux moins fortes du lot. Non pas qu'elles soient mauvaises, rien n'est mauvais sur ce disque, mais comparées à Reelin' And Rockin' ou Rock And Roll Music, elles ne font pas la maille, tout simplement. Mais bon, je pense que bon nombre de chanteurs de rock auraient aimé avoir dans leur oeuvre des chansons comme elles.

Donc, absolument rien de mauvais ni même de moyen dans ce One Dozen Berrys qui est bien entendu indispensable à tout fan de Chuck Berry se respectant et qui me paraît indispensable à tout fan de rock tout court. Chuck Berry reviendra sur le blog. Affaire à suivre...

Gruen_ChuckBerry1971

Face A

Sweet Little Sixteen

Blue Feeling

La Jaunda

Rockin' At The Philharmonic

Oh ! Baby Doll

Guitar Boogie

 

Face B

Reelin' And Rockin'

In-Go

Rock And Roll Music

Now You've Changed

Low Feeling

It Don't Take But A Few Minutes