71SSFybmV8L

Un an après avoir cartonné avec Le Chemin, Kyo remet direct le couvert et ce, pour notre plus grand malheur. Ce disque, je me souviens l'avoir emprunté dans une médiathèque. Oh oui, vous pouvez le dire, rien que pour avoir emprunté un album de Kyo, je suis absolument impardonnable. Et, la seule sanction que je mérite, c'est d'être pendu par les roupettes à une branche d'arbre un jour de tornade. En ce jour funeste où je me suis rendu à la médiathèque, je cherchais du Allain Leprest, que j'ai trouvé d'ailleurs. Et, je suis donc tombé sur Kyo. Suite à l'écoute du disque, comme vous vous en doutez, j'étais parfaitement consterné. Mais, je ne suis pas fou, je m'y attendais. Après tout, on parle de Kyo hein. A ce moment très précis, je fus pris de plusieurs envies : prendre le disque pour d'abord l'enduire de tabasco, ensuite, aller le mettre sous le cul d'un chien malade pour qu'il chie dessus et finir par le jeter dans un baril d'acide sulfurique. Je vous jure, j'étais prêt à le faire. Mais, au dernier moment, m'est revenu à l'esprit qu'il aurait fallu que je rembourse. Et, lâcher du pognon pour Kyo aurait été pour moi une véritable souffrance rectale. Maintenant, certains vont se demander pourquoi je me frotte à Kyo. Et, je peux le comprendre. On est tous un peu kamikaze et l'on aime de temps à autres s'infuser de la merde. Pareil pour les cinéphiles, il leur arrive d'aller voir des films alors qu'ils savent très bien que ça va être à chier des bulles. L'être humain est ainsi fait. Voyez-vous, elle vaut ce qu'elle vaut, mais j'ai une théorie qui consiste à dire que Dieu existe bel et bien et que cet enculé de hippie n'a pas envoyé Kyo sur Terre par hasard. Son but ? Tester les limites de la résistance humaine face aux immondices musicaux.

L'album que je vais aborder aujourd'hui et qui est aussi le troisième du groupe (putain de sa grand-mère ! oups, je ne m'excuse pas, c'était fait exprès) s'appelle 300 lésions et est sorti en 2004. Avec la plus grande sincérité et avec la plus grande tendresse, je vous dit que cet album porte superbement bien son nom. En effet, ce disque provoque bel et bien des lésions. Lesquelles sont au moins au nombre de 300 et laissent des dégâts irréversibles. On commence d'abord par souffrir d'une perte de l'équilibre. Il faut bien comprendre que l'oreille interne est tellement traumatisée par ce qu'elle entend que, malgré sa robustesse, elle finit par céder. Ensuite, c'est à l'intérieur du corps que ça se passe. Les organes vitaux sont pris d'inflammations très douloureuses. On est alors pris par la peur qu'ils éclatent. Arrivent ensuite les dites lésions. On en chope de partout. Les pieds, les jambes, les bras. Vraiment partout. Et, c'est le cerveau qui trinque en dernier. On le sent se liquéfier. Quand on a fini d'écouter ce disque, on est en état de mort clinique. Mais au fait, est-ce que des tubes ont été extraits de ce gros tas de merde ? De mémoire, il y en a un : Ce Soir. Je vous vois venir les gars, et comme vous avez raison, c'est effectivement un tube de trop. Parce que cette chanson, c'est d'une nullité de tous les instants. Rendons à César ce qui est à César : Kyo est une référence incontestable en matière de création de tubes à chier. Mais, et c'est merveilleux, ce n'est pas fini. C'est un véritable torrent de merdes qui vous attend. On a Oméga, un interlude à la con qu'on se demande à quoi il sert. Remarquez, on se pose la question pour les autres chansons aussi. Et, de manière générale, on se demande à quoi sert Kyo. Tenez-vous bien les gars, sur ce disque, comme ça, en vrac, on trouve des trucs comme Contact, Respire, Dans Ma Chair ou encore, pour terminer l'album sur une torture de 5'30, L'Assaut Des Regards. Une pourriture phénoménale. Quant à L'Enfer, avant-dernière chanson de l'album, je peux vous garantir qu'elle aussi à un titre qui lui va à ravir. 

Voilà ce qu'est ce 300 lésions. Une abomination totale. Un traumatisme de près de 40 minutes qui laissent de grosses traces. Un truc qui sent bien la merde. Les plus fragiles d'entre nous pourraient très bien ne pas y résister. Tentez le coup si vous voulez, mais ce sera à vos risques et périls, vous êtes prévenus. Franchement, ce n'est pas une discographie que Kyo possède, mais un vrai casier judiciaire musical. Face à de pareils crimes, je me demande simplement, mais que fait la police ?

huge_avatar

 Contact

Dans Ma Chair

Qui Je Suis

Sarah 

Sad Day

Révolutions

Oméga

Ce Soir

Respire

Je Te Rêve Encore

L'Enfer

L'Assaut Des Regards