HV1

En 1976, Alice Cooper sort un de ses meilleurs albums, Alice Cooper Goes To Hell. Les musiciens ayant participé à l'album sont crédité comme étant les Hollywood Vampires. Hollywood Vampires est aussi un club privé fondé par le même Alice Cooper dans les années 70, un endroit où il invitait ses potes célébrités à boire un coup et écouter de la bonne musique, des mecs comme Keith Moon, Ringo Starr, Harry Nilsson, John Lennon, Keith Emerson, Joe Walsh, Bernie Taupin, John Belushi, Klaus Voormann, Mal Evans et Marc Bolan figuraient parmi les récurrents. Hollywood Vampires, c'est aussi le nom d'un album des L.A. Guns (hors-sujet pour ce qui nous intéresse). Hollywood Vampires, c'est aussi le nom d'un groupe, j'ai même envie de dire super-groupe, fondé en 2015, et dont le premier album, éponyme, Hollywood Vampires donc, est sorti la même année. Un groupe constitué d'Alice Cooper (chant), de Joe Perry (guitariste de Aerosmith) et de Johnny Depp (guitare aussi, chant un peu). Leur premier album était essentiellement constitué de reprises (My Generation des Who, Come And Get It de Badfinger - morceau écrit par McCartney, qui joue sur le titre, sur l'album, en guest -, Manic Depression de Hendrix, Whole Lotta Love de Led Zeppelin, Jeepster de T-Rex, Cold Turkey de Lennon...), des reprises parfois moyennes, parfois remarquables (personnellement, j'adore la reprise du Jump Into The Fire de Harry Nilsson couplée à celle d'une autre chanson de Nilsson, One, et la reprise du School's Out d'Alice Cooper couplée au Another Brick In The Wall 2 du Pink Floyd), mais je salue l'effort dans l'ensemble, j'aime beaucoup. 

HV2

Je pensais que ça allait rester un groupe d'un seul et unique album, un groupe pour rire, essentiellement un groupe scénique, une sorte de récréation pour le Coop' et Joe Perry entre deux albums solo et/ou d'Aerosmith. Et une manière comme une autre, pour Johnny Depp (lequel est un très bon musicien), de s'amuser entre deux tournages (et comme, en ce moment, il n'est plus trop bankable à Hollywood, ça lui permet de ne pas s'ennuyer chez lui...). Mais en 2019, voilà-t-y pas que les Hollywood Vampires nous sortent un deuxième album, Rise. Double vinyle (simple CD, ceci dit, l'album ne dure que 55 minutes) dont l'édition collector, que je possède, est en pochette rose gaufrée et en vinyles orange pour l'un, et rose pour l'autre, cet album offre 16 titres, donc 3 reprises seulement (grosso merdo, pour l'album précédent, le ratio était inversé, même s'il ny avait pas 16 titres ; mais il y avait bien 3 morceaux originaux) : une du You Can't Put Your Arms Around A Memory de Johnny Thunders, une du "Heroes" de Bowie et une du People Who Died du poète et musicien Jim Carroll. Les musiciens sur ce Rise sont, pour le trio de tête, les mêmes, et on notera la présence de Roger Waters et Jeff Beck sur Welcome To Bushwackers. C'est essentiellement Cooper qui chante (aussi bien qu'à son habitude), mais c'est à Perry que l'on doit le chant sur la reprise du Johnny Thunders, et Depp qui chante sur les deux autres reprises. Oui, c'est Depp qui chante "Heroes". Et il ne se démerde pas trop mal. J'ai pu voir une vidéo live du groupe chantant ce titre, et on y voit le Coop', une guitare rythmique en pogne, ce qui est assez rare pour être signalé. Bon, comme Depp en tenait une aussi et que Perry tient la principale, je ne sais pas trop si la guitare d'Alice était branchée ou là pour la frime, mais visuellement, ça marque !

HV3

Rise, avec sa pochette à la Nosferatu, est un disque assez chabraque, moins réussi que le précédent tout en étant plus courageux (car essentiellement constitué de morceaux originaux ; dont, cependant, quatre sont des instrumentaux allant de 30 secondes à 1,30 minute, et un autre, le dernier, Congratulations, un spoken-word de 3 minutes). C'est du hard-rock un peu glam par moments, assez heavy quand même, bien interprété, sans grande surprise, mais Welcome To Bushwackers, I Want My Now, Mr. Spider et les trois reprises sont de très bonne qualité. Je ne peux cependant pas vraiment conseiller ce disque, sauf aux fans du Coop' et aux amateurs de curiosités musicales (pensez donc, un album sur lequel joue et chante Johnny Depp, accompagné d'un des meilleurs guitaristes de hard-rock et d'une des légendes vivantes du hard et du glam !), mais ne croyez cependant pas ceux qui clament que Rise est une merde, ce n'est pas le cas. Oh, ce n'est pas immense du tout, c'est un peu moyen, mais ça se laisse écouter. C'est amusant. Et je suis bien content d'avoir le double vinyle coloré, en tout cas, il fait bien dans ma collection !

FACE A

I Want My Now

Good People Are Hard To Find

Who's Laughing Now

How The Glass Fell

The Boogieman Surprise

FACE B

Welcome To Bushwackers

The Wrong Bandage

You Can't Put Your Arms Around A Memory

Gift From Round Me

FACE C

"Heroes"

A Pityful Beauty

New Threat

Mr. Spider

FACE D

We Gotta Rise

People Who Died

Congratulations