A10

Et on arrive à la fin du (petit) cycle sur A-Ha. En l'occurrence avec un album qui, avec le précédent (East Of The Sun, West Of The Moon, 1990), est indéniablement mon préféré du groupe (lequel n'est absolument pas un de mes groupes préférés, je le précise, donc c'est relatif) : Memorial Beach. Chopé à même pas un euro dans une brocante, en CD (j'ignore, même si c'est peut-être le cas, si l'album fut édité en vinyle à l'époque), cet album, leur cinquième, sera leur dernier pendant une période de 5 ans. Enregistré en partie à Paisley Park (studio personnel de Prince à Minneapolis) et produit par le groupe et David Z, Memorial Beach est un disque à la durée généreuse mais pas trop (il a pour moi la durée idéale : 49 minutes ; pour moi la durée idéale d'un album en CD est entre 48 et 58 minutes), il offre 10 titres, et rien qu'à regarder la pochette (jusqu'à 2015, cette pochette sera le dernière à proposer le logo typique du groupe) sur laquelle on voit le groupe sur une plage (du moins, vu le titre de l'album, je l'imagine ; mais la photo du verso est plus évidente, on voit mieux la mer), torse nu sous une chemise ouverte, ainsi que les titres des morceaux, on se rend compte que l'album sera, thématiquement et musicalement, très différent des précédents. Au revoir la synthpop à la Alphaville, bonjour le rock dépressif à la Depeche Mode !

A11

Qualifié, par Q Magazine, à l'époque, d'être un des 50 meilleurs albums de 1993 (ce qui est sympa, mais, là aussi, relatif : je ne sais pas combien d'albums sont sortis en 1993, mais dire ça engage moins que de dire que c'est un des 50 meilleurs albums des années 90, pas vrai ?), ce cinquième opus des Norvégiens est, c'est clair, un disque bien sombre, dépressif, à la Depeche Mode de la même époque (en 1993, la bande à Gahan et Gore, encore au nombre de 4 mais plus pour longtemps, sortent le géniallissime et sombrissime Songs Of  Faith And Devotion), ça change radicalement de Take On Me. On a du mal à se dire que c'est le même groupe (pourtant, ce sont les mêmes trois membres qui ont fait tous les albums précédents), d'autant plus que le chant de Morten Harket a changé, encore plus que par rapport au précédent opus. Voix plus posée, profonde, plus aucun des maniérismes des trois premiers opus... Les chansons, dans l'ensemble remarquables (pas fan de Between Your Mama And Yourself), sont vraiment sombres. A ce titre, je ne sais pas pourquoi les paroles de Memorial Beach sont absentes du livret, contrairement aux 9 autres titres (mon édition CD est d'époque ; l'album a sans doute été réédité, et si c'est le cas, peut-être que les paroles de cette chanson sont désormais dans le livret, mais pour l'édition de 1993, ce n'est pas le cas), mais on s'en fout un peu, ceci dit...

A12

Dark Is The Night For All, Cold As Stone, Lamb To The Slaughter, autant de titres de chansons qui respirent bon la dépression, la noirceur. Locust ('sauterelle'), un titre qui fait penser à la Bible et qui semble important pour le groupe vu que l'on trouve pas mal de représentations de sauterelles dans le livret et sur le CD même, est remarquable. Le plus entraînant Move To Memphis est une autre réussite, l'album entier, de toute façon, malgré qu'il ne fut probablement pas un succès monumental à sa sortie (clairement, même s'il y à eu un gros regain d'intérêt de la part des critiques, A-Ha était un peu ringardisé, déjà, en 1993, année du Zooropa de U2 et du In Utero de Nirvana, sans oublier Siamese Dream des Smashing Pumpkins et le disque de Depeche Mode cité plus haut), et il est, aujourd'hui, apparemment difficile à trouver dans certaines parties du monde (USA). Marrant, ça : apparemment, aux USA, on en chie pour trouver Memorial Beach, et moi, dans ma petite ville du 95, sans chercher, je suis tombé,  même pas un euro, et en état parfait, sur un CD de l'album dans une brocante ! Mais je ne vendrai pas mon exemplaire de l'album pour un acheteur américain, pour rien au monde. Disque puissant et sombre, pas évident (il faut l'écouter deux-trois fois pour l'appréhender), Memorial Beach est peut-être bien le meilleur album de A-Ha. Celui que je conseille le plus, en tout cas ! Ne vous fiez pas à AllMusic qui le notent 1 étoile sur 5, ce que je trouve incompréhensible. 

Dark Is The Night For All

Move To Memphis

Cold As Stone

Angel In The Snow

Locust

Lie Down In Darkness

How Sweet It Was

Lamb To The Slaughter

Between Your Mama And Yourself

Memorial Beach