SD19

Il semblait inévitable que, tôt ou tard, Steely Dan nous fasse le coup du best-of. Après six albums, en même temps, l'idée de publier un best-of, qu'il soit simple ou double, n'est franchement pas idiote. C'est ainsi qu'un an après avoir triomphé dans les charts (ils ont même récolté un Grammy Award pour leur production nickelée) avec Aja, sorti en pleine année punk et ayant malgré tout réussi à vampirisé les hit-parades (Rumours de Fleetwood Mac, tout aussi sucré, mais en pop-rock pure et dure pas en jazz-rock, réussira lui aussi à cartonner en cette année riche en Saints, Sex Pistols, Damned, Ramones et Clash), Steely Dan nous offre un best-of, double, qu'ils ont sobrement et logiquement intitulé Greatest Hits. Une pochette des plus moches, mais alors vraiment moche, représentant deux figures humaines mais assez flippantes d'aspect (genre humanoïde, mais pas vraiment humain), dans un décor contrasté, rougeâtre et difficile à cerner. L'intérieur de pochette est mieux : une photo noir & blanc du duo Donald Fagen (lunettes noires, cheveux mi-longs) et Walter Becker (lunettes noires, cheveux longs, moustache à la Philippe Martinez qui aurait la classe internationale) dans un beau décor rupin, avec un homme au fond, j'ignore qui c'est, mais pas un des nombreux musiciens ayant oeuvré sur les albums du groupe. Greatest Hits, qui fut réédité en vinyle il y à quelques années en même temps que les autres albums du groupe (ce qui peut sembler étonnant, vu que c'est un best-of ; il y à d'autres choses plus urgentes et importantes à rééditer en vinyle, non ?).

SD21

Mais en même temps, on réédite absolument tout, jusqu'aux albums de variété française des années 80 type Thierry Pastor ou Jean-Pierre Mader, alors... Bref. Ce disque offre 18 titres, 9 par disque, pour un total d'environ 80 minutes, j'ignore si l'album est toujours double en CD car je ne l'ai pas sous ce format, j'ignore même s'il a été édité en CD, en fait, car pas mal de best-ofs d'époque ne l'ont pas été. Ce double best-of à la pochette moche et même un peu glauque offre du bon, du très bon, de l'exceptionnel même. Chose tout aussi exceptionnelle, il propose les morceaux dans l'ordre chronologique et ne fait l'impasse sur aucun des six albums que le groupe/duo avait, à l'époque, sorti. C'est ainsi que Do It Again, très Santana dans l'âme, et Reelin' In The Years, qui sont tous deux de Can't Buy A Thrill le premier album, ouvrent les festivités. Countdown To Ecstasy, le deuxième album, est représenté via My Old School, Bodhisattva (qui achèvent la face A) et Show-Biz Kids (qui ouvre la B). Pretzel Logic, ce chef d'oeuvre, dernier album du Dan en tant que groupe véritable, constitue le reste de la face B avec l'instrumental East St. Louis Toodle-Oo (reprise de Duke Ellington, c'est le seul morceau, ici, pour lequel on se demande pourquoi il est sur le best-of), Rikki, Don't Lose That Number et son intro un peu samba, Pretzel Logic et Any Major Dude Will Tell You.

SD20

La face C s'ouvre sur une rareté, un morceau inédit, Here At The Western World, que l'on ne retrouve, il me semble, nulle part ailleurs que sur des best-ofs du groupe, et qui date des sessions de The Royal Scam. C'est la seule faute dans la chronologie du best-of, car le groupe a placé cette chanson avant celles de Katy Lied (qui sont Black Friday, Bad Sneakers et Doctor Wu), mais sans doute était-ce pour apporter à ce titre inédit un peu plus de lumière, on le distingue mieux en ouverture du second disque que coincé au milieu d'une des faces. Un excellent morceau. On a ensuite les trois de Katy Lied, puis la face C se termine sur le génial Haitian Divorce, premier des titres de The Royal Scam sur le best-of. La face D offre, du même album, Kid Charlemagne et The Fez, puis on a, en final, deux titres de Aja : Peg et Josie. Reproche à faire : l'absence de certains titres immenses tels que Aja, Deacon Blues, Sign In Stranger et Night By Night. Mais c'est comme ça pour tous les best-ofs, à moins qu'ils ne soient constitués de 3 ou 4 CD et dans le cas de Steely Dan, tout y tiendrait ou presque. Greatest Hits est un remarquable best-of, un des meilleurs que je connaisse en fait. Vu la qualité totale des morceaux, c'est une écoute idéale pour découvrir l'univers du groupe, si vous ne savez pas quel album choisir !

FACE A

Do It Again

Reelin' In The Years

My Old School

Bodhisattva

FACE B

Show-Biz Kids

East St. Louis Toodle-Oo

Rikki, Don't Lose That Number

Pretzel Logic

Any Major Dude Will Tell You

FACE C

Here At The Western World

Black Friday

Bad Sneakers

Doctor Wu

Haitian Divorce

FACE D

Kid Charlemagne

The Fez

Peg

Josie