PF10

Pour le moment, cet article sera le dernier sur le cycle des coffrets unitaires Pink Floyd sortis l'an dernier (version découpée du gros coffret sorti lui aussi l'an dernier) ; le sixième et dernier volet, sur 1972, sera abordé ici aussi, mais le temps que je le réceptionne et l'écoute et le visionne. Pour une raison que je ne m'explique pas, ce dernier coffret est le seul vendu au prix de 50 euros sur Amazon, contrairement aux autres qui sont entre 25 et 34 € (selon le  contenu du coffret). J'ai donc dû me tourner vers un revendeur proposant son exemplaire à 29 €, neuf, mais expédié des USA ou d'Allemagne, je ne sais plus, donc, le temps que ça vienne... En attendant, voici venu le temps d'aborder le cinquième coffret, l'avant-dernier donc, et il est consacré, donc, à 1971. Il s'appelle 1971 : Reverber/ation et son artwork est similaire à celui des autres. Un coffret au format boîtier DVD, bien épais, avc un livret collé au centre rempli de photos légendées, proposant le détail du contenu, et une memorabilia (livret non illustré et diverses reproductions d'affichettes et publicités) dans un petit fourreau au centre. Si le coffret de 1970 était très généreux (2 CD, 2 DVD et le BR qui regroupe le contenu des DVD), le plus généreux jusqu'à présent, celui de 1971 est à peu près comme celui de 1968 : un seul CD, un seul DVD, et un BR, c'est tout. 

PF11

1971 est encore une fois une année charnière, plus encore que 1970 (Atom Heart Mother est un excellent album, mais quand même contesté chez les fans, c'est clairement un disque qu'on adore ou déteste, pas de milieu, et il n'est pas super accessible et commercial). Le groupe va y sortir Meddle, album magistral qui, pour beaucoup de monde, lance la deuxième ère du groupe, le vrai Âge d'Or. En 1971, le groupe sort aussi un best-of (Relics) en partie constitué de raretés absentes des albums et joue en live (sans public) à Pompéi, concert filmé et sorti en salles l'année suivante. Le CD de Reverber/ation dure 67 minutes, ce qui est franchement bien mieux que s'il n'en avait duré que 47. On y trouve d'abord un morceau du nom de Nothing Part 14, un extrait d'une version embryonnaire d'Echoes, qui s'appelait à la base The Return Of The Son Of Nothing (le groupe l'a joué live sous ce titre, en 1971, avant de faire en studio la version définitive). Cet extrait de 7 minutes, agréable mais pour les fans hardcore, représente une partie de la section ambient centrale du morceau, et est instrumental. Puis on a quatre morceaux captés à la BBC le 30 septembre (encore une fois, comme pour le précédent coffret, on y entend la voix de John Peel, l'animateur radio vedette de la station, qui présente les morceaux). Fat Old Sun, One Of These Days, Embryo et un Echoes définitif constituent ce set qui existait déjà, dans une qualité audio similaire (et exemplaire), en bootleg sous le nom de Meddled. On notera que le bootleg est plus complet, on y trouve un Blues qui, ici, manque, ce qui est d'autant plus dommage qu'il aurait pu s'y trouver, il y avait la place sur le CD. Mais bon, passons. Bien qu'un peu frustrant rapport à ça, ce CD unique du coffret est exemplaire et plaira aux fans et aux néophytes.

PF12

Le DVD, comme toujours d'une qualité audio et vidéo excellente pour l'époque concernée (on a certes deux passages de qualité moyenne, mais c'est indiqué sur le livret, et les passages concernés sont qualifiés de bonus présents pour le côté historique). On y trouve des extraits de prestations allemandes (Hambourg et Offenbach) avec interview, notamment un Atom Heart Mother avec orchestre et choeurs (peu fréquent, le groupe, le plus souvent, jouait le morceau avec des bandes). On y trouve, cocorico, un extrait d'une prestation donnée à l'Abbaye de Royaumont, dans le Val d'Oise, qui est aussi rare que remarquable (la prestation, pas l'Abbaye ; elle n'est pas rare, elle, ah ah ah). Un extrait d'une prestation autrichienne au cours d'un festival, un autre donné à Sydney, en Australie, à l'occasion d'un évênement sportif, et dans lequel on a aussi une interview. Puis des featurettes d'époque sur les bootlegs, sur le design des albums, avec interventions du manager du groupe Steven O'Rourke, et des designers Storm Thorgerson et Aubrey 'Po' Powell d'Hipgnosis. Un autre extrait, colorisé, de la prestation autrichienne, et une au cours d'un festival pop au Japon (j'ai des bootlegs, de qualité audio déplorable), qui sont tous deux de qualité audio et vidéo moyenne, achèvent le DVD. Enfin, 'achèvent'...on a aussi, en audio seulement, et en remastérisation 4.0 Quad mix, Echoes, version studio de l'album. Le précédent coffret proposait tout l'album comme ça ; ici, c'est seulement Echoes, pas l'ensemble de Meddle ! Curieux... Pour finir, on l'aura compris, ce cinquième coffret, bien qu'excellent, est légèrement décevant,  comme l'était Germin/ation sur l'année 1968 (pour les mêmes raisons : disque audio unique et légèrement frustrant, encore que celui de 1971 soit vraiment musicalement imparable, contenu DVD/BR excellent, mais d'une durée frustrante). Reste que c'est un achat indispensable pour le fan pas assez fortuné pour se payer le gros coffret de 400 € !

CD

Nothing Part 14 (Echoes Work in progress)

BBC Radio session (30 septembre 1971) : 

Fat Old Sun

One Of These Days

Embryo

Echoes

DVD/BR

Aspekte Feature (Hamburg & Offenbach, Germany) : 

Interview + Atom Heart Mother (avec orchestre et choeurs)

A Saucerful Of Secrets

"Cinq Grands sur la Deux", Abbaye de Royaumont, 15 juin : 

Set The Controls For The Heart Of The Sun

Cymbaline

Musikforum Ossiachersee, Ossiach (Autriche), 1er juillet : 

Atom Heart Mother (avec orchestre et choeurs ; extrait)

"Get To Know", Randwick Race Course, Sydney, Australie, 15 août : 

Careful With That Axe, Eugene + Band Interview

"24 Hours - Bootleg Records" : 

Documentaire de 2 minutes sur les bootlegs du groupe

"Review", Londres : 

Interview de Storm Thorgerson et Aubrey Powell sur le design du groupe

One Of These Days ('French Windows') : film d'animation sur la chanson

Musikforum Ossiachersee, Ossiach (Autriche), 1er juillet : 

Atom Heart Mother (avec orchestre et choeurs ; extrait en couleurs)

Hakone Aphrodite Open Air Festival, Japon, août : 

Atom Heart Mother

Extrait de Meddle (remastérisation 4.0 Quad mix, audio seulement) :

Echoes