SM4

Pour une raison que j'ignore (ce n'est pas une histoire de label, car ce disque est sur le même label que Black & White 050505 qui est facilement trouvable à meilleur prix), cet album des Simple Minds est souvent vendu, neuf, à un prix répulsif (22 € ! Et c'est pas une éditio collector en boîtier cartonné avec livret de 50 pages, vinyle du disque, DVD bonus et morceau du caleçon porté par Jim Kerr au cours du dernier concert de la tournée, non, c'est une édition CD toute simple !), et la plupart du temps, par des revendeurs, pas directement sur le site vendeur. Cet album, sorti en 2009, c'est Graffiti Soul. Il doit très certainement exister en vinyle (encore que je ne sois pas sûr et certain que ça soit le cas, en fait), mais si c'est le cas, je ne sais pas si les deux bonus-tracks s'y trouvent, et je ne précise donc pas l'agencement des faces (si les deux bonus-tracks ne s'y trouvent pas, c'est pas dur : quatre morceaux par face). J'espère que les bonus-tracks (loin d'être mauvais, bien au contraire) s'y trouvent, car le CD, dans sa totalité, bonus-tracks compris, dure 43 minutes. Les 8 titres de l'album original, sans les bonus-tracks, doivent totaliser dans les 35 minutes, faisant de Graffiti Soul le plus court album des Minds avec Sister Feelings Call (1981), lequel n'était, lui, en fait que la seconde partie, vendue à l'époque séparément, de Sons And Fascination (1981 z'aussi), comme j'ai eu l'occasion de le dire ici récemment. Bref, le plus court album studio digne de ce nom de la part des Minds. Et compte tenu que cet album est une très belle réussite, c'est vraiment dommage.

SM5

Ce disque fait suite, avec quatre ans d'écart (le groupe n'a jamais cessé de faire des albums, ils ne se sont jamais séparés pour se reformer 10 ans plus tard, mais à partir des années 90, le laps de temps entre chaque album est de 3/4 ans en moyenne), au phénoménal Black & White 050505 de 2005. Un disque qui a marqué le retour en grâce d'un groupe que tout le monde ou presque (les fans acharnés qui y croyaient encore) s'accordait à qualifier de ringards, finis, oubliés. Black & White 050505 offrait du grand, du très grand (Dolphins, Home, Stay Visible, Underneath The Ice), que du grand en fait. Graffiti Soul, qui en reprend la trame sonore, en est une sorte de successeur donc. En moins glorieux, en moins immense (faire mieux que l'album de 2005 était difficile), mais il n'en demeure pas moins un excellent album. Les deux bonus-tracks (une chanson inédite du groupe, Shadows And Light, qui est très courte, et une reprise efficace, mais moins bourrine que l'originale, du Rockin' In The Free World de Neil Young) sont excellents et ne déparent pas du tout à l'ambiance de l'album. Enfin, la reprise du Loner, peut-être, vu que c'est une reprise, mais on aurait pu mettre Shadows And Light sur le disque en tant que morceau de l'album et pas en tant que bonus-track sans que ça ne choque. L'album en lui-même s'ouvre sur une chanson mémorable (qui sera encore meilleure en live), Moscow Underground, un régal de 5 minutes. 

SM6

La suite, bien que pas forcément aussi sublime que cette première chanson au climat assez sombre, est tout de même excellente, avec notamment un Stars Will Lead The Way magistral qui mériterait bien sa place au Panthéon des classiques du groupe, un Light Travels vraiment excellent, un morceau-titre sublimissime et un final qui, comme (quasiment) à chaque fois avec les Minds, assure à fond, This Is It. Mis à part qu'ici, présence des deux bonus-tracks oblige, ce n'est pas à proprement parler un final d'album. Le reste de l'album est très bien, j'avoue ne pas être super fan de Rockets et Blood Type O, mais on ne peut pas parler de mauvaises chansons. Graffiti Soul est, au final, malgré sa durée un peu décevante (bonus-tracks mis à part, l'album dure 35 minutes, ce qui, pour 2009, peut sembler assez peu), un très très bon opus des Simple Minds, pas leur meilleur, il n'est supérieur ni à Black & White 050505 ni à Big Music, mais c'est tout de même une continuité dans leur renaissance de 2005 après une dizaine d'années de disette commerciale. A conseiller aux fans qui ne le connaîtraient pas déjà, et aux amateurs de bonne pop/rock !

Moscow Underground

Rockets

Stars Will Lead The Way

Light Travels

Kiss And Fly

Graffiti Soul

Blood Type O

This Is It

Bonus-tracks : 

Shadows And Light

Rockin' In The Free World