SM7

Elle ne vous fait pas penser à quelque chose, cette pochette ? Indice : à un album sorti en 1987. Pas un album des Simple Minds, au passage. Oui, bravo, Music For The Masses de Depeche Mode ! On y voyait des mégaphones de sirènes. Là, en surmultiplié et en bon gros bouquet sur fond de nuages, c'est à peu près la même chose, pour cet album sorti en 2015 : Big Music. Le titre (que l'on voit écrit en plusieurs langues : italien, allemand, français, sur les différents amplis sur la pochette) est aussi celui d'une des chansons de l'album, mais c'est aussi une allusion au sous-genre de pop-rock dont les Minds furent, avec U2 et les Waterboys, parmi les plus illustres représentants dans les années 80, la big music, cette pop très produite, au ton assez héroïque. Après un début de carrière recherché, mais commercialement compliqué, les Mnds ont commencé à cartonner vers 1981, jusqu'en 1989 environ. Voire 1991. 10 ans au cours desquels le groupe de Jim Kerr et Charlie Burchill (les deux seuls membres permanents du groupe) ont alterné de la new-wave à la pop, toujours de grande qualité. Après Real Life en 1991, le succès va les quitter. Le groupe va continuer de faire des albums, ils n'ont jamais cessé, mais dans leur coin, tout le monde s'en foutra, sauf les fans fidèles. Dommage pour Good News From The Next World (1995) qui, vraiment, est excellent. Mais il est vrai qu'entre 1998 et 2002, entre Néapolis et Cry, peu de grandes choses à se mettre sous la dent.

SM8

Le groupe revient en forme, à la surprise de tous, en 2005 avec Black & White 050505. Graffiti Soul en 2009 viendra quelque peu confirmer ce retour. Puis le groupe entreprend une tournée mondiale au cours de laquelle il reprend les meilleurs morceaux de ses 5 premiers albums (1978 à 1982). Pendant quelques années, le groupe semblera sortir plus de best-ofs et de lives qu'autre chose, et il faudra attendre 2015 pour avoir enfin un nouvel album studio, Big Music. L'attente sera récompensée : du long de ses 50 minutes, cet album est globalement excellentissime. On a certes deux titres qui, pour moi, ne sont pas du niveau du reste (Human au refrain énervant, et Concrete And Cherry Blossom) mais pour le reste, c'est un album très bien produit, de la pop de qualité qui s'écoute avec un plaisir total et non dissimulé, du début à la fin. Blindfolded, qui ouvre le bal et a servi, je crois, de single promotionnel (un clip a été fait), est une tuerie absolue au refrain fédérateur. Les trois titres suivants, Midnight Walking, Honest Town et Big Music (un morceau certes facile, mais ô combien appréciable) confirment la première impression.

SM9

Pas la peine de préciser que le groupe est originaire d'Ecosse, la veste de Jim Kerr le fait pour nous...

Puis Blood Diamonds, Let The Day Begin, Kill Or Cure (plus sombre que le reste, excellent aussi), Broken Glass Park (classique instantané, comme Blindfolded et Midnight Walking) et enfin le final Spirited Away (le groupe a toujours réussi ses conclusions d'albums) permettent définitivement de clamer haut et fort que Big Music est une incontestable réussite. On a certes deux titres un peu moyens (mais pas honteux tout de même, même si Human ne me plaît pas du tout à cause de son refrain bateau que j'ai l'impression d'avoir déjà entendu dans plein d'autres chansons), mais entre l'accumulation de sublimes chansons et la production au cordeau, c'est vraiment une livraison à la hauteur pour les Minds. Le groupe ressortira un album l'année suivante (Acoustic, qui ne contient que des anciennes chansons en version acoustique), suivi d'un live Acoustic In Concert l'année suivante, et il faudra attendre février 2018 pour avoir enfin un nouvel album studio, Walk Between Worlds, pour moi aussi bon que Big Music. Voilà donc pour ce cru 2015 des Minds, exceptionnel. Seul reproche : pourquoi un double vinyle (vendu, donc, plus cher qu'un simple) alors qu'avec 50 minutes, tout aurait pu tenir sur deux faces ? Avec 3 morceaux par face, les écoutes de ces quatre faces sont rapides, on a à peine le temps d'écouter les chansons qu'il faut se lever pour retourner le disque ou le changer. Mais je chipote !

FACE A

Blindfolded

Midnight Walking

Honest Town

FACE B

Big Music

Human

Blood Diamonds

FACE C

Let The Day Begin

Concrete And Cherry Blossom

Imagination

FACE D

Kill Or Cure

Broken Glass Park

Spirited Away