17 mai 2018

"Stiff Upper Lip" - AC/DC

La pochette de cet album, le deuxième album studio d'AC/DC dont je me souvienne de la sortie (après Ballbreaker en 1995, j'avais 13 ans ; né en 1982, je n'ai aucun souvenir, j'avais alors 8 ans, de la sortie de The Razors Edge, quant aux précédents, n'en parlons même pas) en 2000, m'a toujours fait très fortement penser à celle de Ballbreaker, justement, où on voyait Angus, entouré de gargouilles gothiques, juché, guitare en pogne, sur une sphère cerclée d'éclairs. Celle de cet opus de 2000 (enregistré entre septembre et octobre... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 mai 2018

"Let's Dance" - David Bowie

Alors...Vous le savez ans doute, si vous suivez ce blog depuis un moment, mais je suis un immense fan de David Bowie. Mais alors vraiment. C'est sans doute dans un épouvantable accès de masochisme que j'ai décidé de refaire la chronique de cet album, mais même si je commence à regretter, parce que je sais que je vais me faire du mal, tant pis, c'est commencé, alors autant aller jusqu'au bout (n'espérez pas de moi que je refasse de sitôt la chronique de Tonight et Never Let Me Down, les deux albums qu'il fera après celui-ci, en... [Lire la suite]
16 mai 2018

"Ballbreaker" - AC/DC

Autrefois (en 2009 !), j'avais, en l'abordant pour la première fois, classé ce disque dans les ratages. C'est, vous pouvez le constater, toujours le cas (et la dernière fois pour un album d'AC/DC), mais j'ai bien failli ne déclasser et le mettre dans le 'hard-rock', tout simplement. Avant, je détestais ce disque, mais vraiment quelque chose de bien. Aujourd'hui, je ne l'aime pas, c'est tout. J'ai réussi à lui trouver quelques qualités, mais ses défauts, pour moi nombreux, continuent de me péter à la gueule à chaque fois que je le... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 mai 2018

"Live" - AC/DC

D'ordinaire, je publie un article d'AC/DC par jour. Il y à juste eu une petite exception concernant Who Made Who, petit album (dans tous les sens du terme, en fait) abordé le même jour que Fly On The Wall histoire de s'en débarrasser au plus vite. Ce n'est pas la même chose aujourd'hui, même si j'ai abordé (réabordé, en fait, comme pour tous les autres albums du cycle) The Razors Edge ce matin. Là, ce n'est pas pour me débarrasser au plus vite de cet album que je l'aborde à la suite, le même jour, mais parce qu'il est un peu à... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 mai 2018

"The Razors Edge" - AC/DC

Quand on regarde la discographie 80's d'AC/DC, on se rend compte que pour un triomphe (Back In Black, 1980) et un album ma foi vraiment sympathique bien qu'inégal (Flick Of The Switch, le mal-aimé, 1983), on a quand même énormément de déchet. Des albums sans intérêt (For Those About To Rock (We Salute You) en 1981), totalement inutiles (Who Made Who, 1986), absolument imbitables de nullité artistique (Fly On The Wall en 1985, Blow Up Your Video en 1988). Le nadir le plus absolu étant arrivé en 1988, justement. Un Malcolm Young (RIP,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:05 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 mai 2018

"Aï" - Jacques Higelin

J'avoue, la pochette a de quoi interloquer. Une vue (en pochette ouvrante, visuel du verso plus bas) de Paris by night, en version fluo avec liseré rouge, et au-dessus, un Higelin comme recouvert de néon rouge, brandissant bien haut un micro comme pour le fracasser sur les toits, une expression 247ème minute du concert sur le visage. Le titre de l'album, au dos, est, chose amusante et originale (fallait y penser), constitué de la Tour Eiffel, coupée en deux parties, chacune d'entre elles faisant une des deux lettres du titre de... [Lire la suite]

14 mai 2018

"Blow Up Your Video" - AC/DC

Je vais être clair : le nadir d'AC/DC est là, vous êtes en train de lire la chronique du pire de leurs albums. Le pire. C'est aussi, avec Powerage et...euh non, juste avec Powerage, le seul album du groupe à ne pas posséder de chanson-titre. Pour ce qu'on s'en fout, entre parenthèses (pour ce qu'on s'en fout). Sorti en 1988, enregistré dans le sud de la France (Studios Miraval dans le Var, dans le château du même nom qui, désormais, apparatient à Brangelina), produit par les deux producteurs légendaires du groupe (Harry Vanda et le... [Lire la suite]
13 mai 2018

"Who Made Who" - AC/DC

De même que mon article sur '74 Jailbreak (qui a ouvert ce nouveau cycle AC/DC), cet article sera bien plus court que les autres. Pour '74 Jailbreak, c'était, je l'avais alors précisé, parce qu'il s'agissait d'un EP de 24 minutes, un disque vraiment court, donc, et qu'il n'y avait pas grand chose à dire. Pour cet album aussi, il n'y à pas grand chose à dire, mais pas pour les mêmes raisons. D'abord, ce n'est pas un EP, mais un album de longue durée, même s'il ne dure que 38 minutes (et 9 titres). Ensuite, ce n'est, en fait, pas... [Lire la suite]
13 mai 2018

"Fly On The Wall" - AC/DC

Vous rendez-vous compte : j'ai acheté ce disque (en CD, l'ancienne édition, pas le remaster 2003 avec livret détaillé) parce que j'aimais sa pochette ! Et de un, c'est vraiment pas un critère d'achat suffisant quand on ne sait pas du tout à quoi s'attendre sur le contenu musical de l'album (bien que, quand j'ai acheté le disque, AC/DC, je connaissais déjà pas mal, j'avais quasiment tous leurs albums précédents et un ou deux des suivants), et de deux, j'avais vraiment un goût de merde, ou quoi ? Car cette pochette... Une palissade... [Lire la suite]
12 mai 2018

"Higelin '82" - Jacques Higelin

Récemment disparu, Jacques Higelin aura vraiment marqué la chanson française de son empreinte. Après un début de carrière assez étonnant, sur le label Saravah, aux côtés d'Areski Beklacem et de Brigitte Fontaine (tous deux en couple), il entre chez EMI au mitan des années 70 et son album BBH 75, en fin d'année 1974 (s'il a été baptisé BBH 75 c'est pour faire plus actuel, comme il a été publié en fin d'année 1974, l'appeler BBH 74 aurait fait un peu tardif), est encore aujourd'hui considéré, avec raison, comme un des plus grands... [Lire la suite]