31 mai 2018

"More Specials" - The Specials

Une des nombreuses modes des années 80 (du début des années 80 pour être précis), parmi la new-wave, la coupe mullet, le hair-metal, le hard-FM et le rockabilly revival (vous vous rappelez des Stray Cats ?), est le ska revival. Le ska est en effet un genre musical jamaïcain, l'ancêtre direct du reggae, c'est cette musique que Bob Marley et la première mouture de son groupe (les Wailing Wailers) faisait avant de passer au reggae (et à la postérité mondiale) en 1972. Fin des années 70 (vers 1978/79), en Angleterre, des groupes, bien... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 mai 2018

"Never Say Die !" - Black Sabbath

Après un Technical Ecstasy étrange, un peu inégal et surtout enregistré dans la douleur par un groupe au bord de l'implosion, Black Sabbath va vivre une des plus grosses crises de sa carrière : Ozzy Osbourne, en 1977, après la tournée, complètement rétamé par la coke et, en plus, devenu alcoolique à plein temps et en proie à un certain embonpoint (on l'applaudit bien fort pour ce tiercé gagnant), se barre. Le groupe, qui avait déjà composé de nouvelles chansons (ce qui fut assez laborieux ; basé temporairement au Canada (Toronto)... [Lire la suite]
30 mai 2018

"Thrillington" - Percy 'Thrills' Thrillington (Paul McCartney)

Sincèrement, j'aurais voulu le mettre dans une autre catégorie que les 'ratages', celui-là, mais dans quoi le classer ? Rareté quasi absolue depuis sa sortie en 1977, ce disque vient d'être (enfin) réédité en CD (il l'avait déjà été dans les années 90, mais le CD était épuisé depuis pas mal de temps, ou bien vendu très cher) et en vinyle (première réédition vinyle depuis un sacré bail, là aussi). Un pressage vinyle d'époque de cet album est rare, et donc cher, très cher. Trop pour mon budget, malgré que je sois un collectionneur et... [Lire la suite]
30 mai 2018

"Technical Ecstasy" - Black Sabbath

Décrite par Ozzy Osbourne comme représentant deux robots en train de s'envoyer en l'air sur un escalator (un coup vite fait, alors, vu qu'ils sont sur deux escalators allant l'un vers le bas, l'autre vers le haut), la pochette de Technical Ecstasy, conçue par Hipgnosis, n'est pas exactement le genre de visuel qu'on aurait imaginé pour un disque de Black Sabbath (en même temps, le simili-samouraï au casque de flic de Paranoid non plus). Je ne sais pas exactement ce qui a poussé le groupe à autoriser un artwork pareil pour leur album,... [Lire la suite]
29 mai 2018

"Demon Days" - Gorillaz

    Il y a des moments durant lesquelles le chroniqueur patauge devant son ordinateur... La peur de la feuille blanche le turlupine, il cherche désespérement le bon départ, le déclic lui permettant d'embrayer sur la bonne voie. Ce petit moment qui permet au chroniqueur d'écrire sa chronique avec fluidité et intêrét. Or, cela fait un bon moment que ce petit déclic je ne le trouve pas. J'essaye encore et encore pour aboutir à des croûtes environ aussi moche que celles que l'on peut trouver sur Never mind the bollocks, here... [Lire la suite]
29 mai 2018

"Lucky Leif & The Longships" - Robert Calvert

Il y à un bon mois, voire même un peu plus que ça, j'ai abordé ici un album étonnant, difficile à classifier, sorti en 1974 : Captain Lockheed & The Starfighters, premier album solo de Robert Calvert, un chanteur, musicien et poète sud-africain qui est (était, car il est décédé en 1988) surtout connu pour ses collaboration avec Hawkwind (via le live Space Ritual, notamment, mais aussi toute une période du groupe, période au cours de laquelle le groupe fut renommé Hawklords). L'album étai un vrai délire à moitié chanté et à... [Lire la suite]

29 mai 2018

"Sabotage" - Black Sabbath

  Alors autant j'avais acheté le précédent opus du groupe, Sabbath Bloody Sabbath, pour sa pochette (et Vol. 4 aussi, d'ailleurs), autant celui-ci, ce n'est pas son artwork qui m'a donné envie de le prendre, mais une simple raison, le complétisme. Sabotage, sixième album de Black Sabbath, sorti en milieu d'année 1975 (et enregistré au Morgan Studio de Londres entre février et mars 1975, produit par le groupe et Mike Butcher), soit un an et demi après le précécent opus, est en effet sorti sous une des plus atroces, ridicules... [Lire la suite]
28 mai 2018

"Calling Card" - Rory Gallagher

Revoilà ce bon vieux Rory. Et pas avec n'importe quel album, cette fois-ci. Enfin, non pas que le dernier album que j'ai abordé de lui, Jinx, n'était pas un bon album, c'est même un très très bon album, et comme je l'ai déjà dit au moins cent mille deux cent treize fois virgule quarante-neuf ici, Rory Gallagher n'a strictement rien loupé dans sa carrière, solo ou avec son groupe Taste. Mais il y à des albums de l'Irlandais qui, définitivement, en imposent, et s'imposent comme étant ses sommets : On The Boards avec Taste, Tattoo, les... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 mai 2018

"Sabbath Bloody Sabbath" - Black Sabbath

Ce disque est ultra important pour moi : ce fut non seulement mon premier Black Sabbath, mais aussi un de mes tout premiers albums de heavy metal, avant Motörhead, avant Iron Maiden, avant Metallica, avant Guns'n'Roses (que j'ai un peu de mal à ranger dans le heavy metal ; pour moi, c'est du hard-rock, tout simplement ; mais passons), avant Patrick Bruel...mais non, là, j'déconne. Bruel, c'est pas du heavy metal, c'est du skate-punk. Bon. Ce disque est important pour moi rien que pour ça (en plus, je l'adore, et je l'ai toujours... [Lire la suite]
27 mai 2018

"13" - Indochine

Indochine n'a pas souvent été représenté sur le blog. Enfin, si, plusieurs de leurs albums, quasiment tous mis à part Un Jour Dans Notre Vie, Wax, Black City Parade et Danceteria (Le Baiser et Alice Et June aussi, je crois, autrement dit, vraiment pas quasiment tous, contrairement à ce que je disais, mea culpa), et je parle uniquement des albums studio, ont été abordés ici. Mais je dois dire que mis à part une chanson (Le Grand Secret), je déteste ce groupe. Ce n'est pas la première fois que je le dis, d'ailleurs ; mais ça faisait... [Lire la suite]