JH4

J'avoue, la pochette a de quoi interloquer. Une vue (en pochette ouvrante, visuel du verso plus bas) de Paris by night, en version fluo avec liseré rouge, et au-dessus, un Higelin comme recouvert de néon rouge, brandissant bien haut un micro comme pour le fracasser sur les toits, une expression 247ème minute du concert sur le visage. Le titre de l'album, au dos, est, chose amusante et originale (fallait y penser), constitué de la Tour Eiffel, coupée en deux parties, chacune d'entre elles faisant une des deux lettres du titre de l'album. Titre qui a aussi de quoi interloquer : . Les cuistres diront qu'il manque un 'e', mais c'est pas ça. Les cruciverbistes diront que c'est effectivement le nom officiel du paresseux, cet animal aux longs membres, qui passe son temps à se les toucher du haut d'un arbre. Les connaisseurs en chanson et rock français diront, eux, que c'est aussi le nom d'un double album (61 minutes, 16 titres) qu'Higelin a sorti en 1985, le jour de mon troisième anniversaire (ce qui n'a évidemment rien à voir ; qui en doutait ?) soit le 21 octobre, et qu'il a enregistré en deux-trois ans (de 1983 à 1985) au Château d'Hérouville (95), notamment. Cet album, je l'ai découvert somme toute assez tardivement ; mais quand je l'ai écouté pour la première fois (en CD, emprunté en médiathèque ; il me reste encore à me choper le vinyle de cet album, mais je ne perds pas espoir, surtout qu'il n'est pas rare), c'est comme si je l'avais déjà entendu plein de fois.

JH5

En effet, je possède, et avait à ce moment-là déjà entendu plein de fois, le triple live de 1986 A Bercy, enregistré durant la tournée de cet album. Sur les 16 chansons de , pas moins de 9 s'y trouvent ! Et pas les moins bonnes (aucune des chansons de l'album n'est mauvaise, de toute façon), car entre Coup De Lune, Laura Laureleï, Cult Movie, Mamy et Victoria, pour ne citer qu'elles, ça donnait vraiment envie d'en écouter les versions studio, moins folles, mais tout de même sublimes. Et sublimement mises en musique par des musiciens de grand talent, parmi lesquels il faut citer (ils varient pas mal selon les morceaux) les batteurs Amaury Blanchard (qui a joué avec Renaud), Michel Santangelli (fidèle higelinesque) et Michael Suchorsky (un musicien américain ayant notamment joué avec Lou Reed...et Higelin), les percussionnistes Mahut (un autre fidèle) et Emmanuel Lacordaire, les bassistes Bernard Paganotti (fidèle de Cabrel, mais aussi ancien membre de Magma et fondateur de Weidorje) et Eric Serra (oui, le compositeur), Manfred Kovacic (Bashung) aux claviers, Alain et Yvon Guillard aux cuivres, un certain Diabolo (déjà présent en 1982/83) à l'harmonica et au look de Musclor glam...

JH6

Avec de tels musiciens (Higelin tient des claviers, de son côté), impossible de foirer son coup. Riche de 16 morceaux et quasiment d'autant de merveilles, est un des meilleurs albums d'Higelin, le seul reproche qu'on puisse lui faire réside dans son artwork très dans l'air de son temps (néons, teintes, etc) mais ayant tout de même assez mal vieilli, même si cette photo truquée est vraiment impressionnante (du gene à foutre les jetons si on la voit étant gamin). Musicalement, entre La Croisade Des Enfants, Slim Black Boogie, Victoria, le morceau-titre, Fiche Anthropométrique, rien à dire, c'est du grand art, sublimement produit (par Laurent Thibault et Michel Pagliaro), un des meilleurs albums français de la décennie. Higelin connaîtra un petit succès avec ce disque et sa tournée (il fera Bercy, tout de même, comme le triple live de 1986 en témoigne) mais connaîtra le plus gros succès de sa carrière trois ans plus tard, en 1988 donc, avec Tombé Du Ciel (et sa chanson-titre qui, à l'heure actuelle, est probablement la seule chanson de Higelin à encore passer à la radio régulièrement), disque qui reprend quelque peu la formule de , en moins grandiose selon moi, mais c'est tout de même, il faut le dire, un excellent album. Puis ça sera le génial Illicite, le méconnu et vraiment excellent Aux Héros De La Voltige, le délicat et intense Paradis Païen...Vous l'aurez compris, Higelin, c'était que du lourd ! Certains affirmeront cependant (et je les rejoins un peu là-dessus) que seul son dernier opus, Higelin '75, est en deçà des attentes, mais quand même pas un mauvais album, et puis, comme c'est le dernier...

FACE A

Jack In The Box

Slim Black Boogie

Fiche Anhropométrique

Cult Movie

FACE B

Cap'tain Dodécaphonique Dada

Excès De Zèle

Coup De Lune

Broadway

FACE C

Mamy

Adios

La Croisade Des Enfants

Je Ne Sais

FACE D

Laura Laureleï

Serre-Moi

Victoria