FM1

Fans de Fleetwood Mac, je ne peux vous dire qu'une chose : achetez-moi ça ! Pas pour moi, hein, car je l'ai, mais pour vous, si vous ne l'avez pas encore. Surtout que pour le prix... Ce truc, c'est un coffret de  6 CD (mon édition est un coffret contenant deux boîtiers digipack de trois CD, mis il existe aussi en coffret contenant les 6 disques dans - pochettes cartonnées distinctes, comme l'illustration principale de l'article le prouve) édité par CODA Records, un label étrange spécialisé (comme Immortal Records) dans les publications à moitié officielles. Concerts, captations de passages TV ou radio, inédits studio jamais sortis officiellement... Ces publications, toujours dans des coffrets multiples disques, ne sont pas officiellement reconnus par les groupes ou artistes concernés. Le son est parfois très bon, parfois un peu moyen, parfois même franchement mauvais. Mais avec un bootleg ou semi-bootleg, on ne sait jamais, avant de l'écouter, ce à qui on va avoir affaire. C'est toujours l'aventure, parfois la mésaventure. Avec ce coffret de 6 CD de concerts de Fleetwood Mac intitulé Gold Dust Radio : 1975 - 1988, autant le dire, le sont est, à 98%, remarquable. On a juste une qualité un petit peu, mais alors juste un petit peu moins bonne sur certains titres des deux derniers disques. Le packaging est foiré, mais on s'en fout, car entre la qualité audio excellentissime et la générosité du truc (6 CD bien remplis, 65 minutes au minimum, 77 au maximum), sans parler du prix (je vais le citer, t'inquiète), ce coffret est une affaire. Il est souvent vendu aux alentours de 16 ou 17 €.

FM2

Même pas 20 balles pour 6 CD ! Et les coffrets de chez CODA (il y en à concernant AC/DC, les Stones, les Eagles, Guns'n'Roses, Bowie...) sont souvent tous vendus à un prix équivalent, j'en possède un des Beatles, avec des concerts et les enregistrements des sessions avortées pour Decca, aussi un sextuple CD, et je l'ai eu au même prix. Là, par contre, le son alterne entre le très très très bon et le franchement mauvais, parfois sur le même disque. Mais avec ce coffret concernant le Mac, rien à dire. Tout au plus la version sabrée de Not That Funny sur le troisième disque est frustrante : par manque de place, on a coupé la moitié, au moins, de ce morceau qui, en live, durait facile 7/8 minutes. C'était ça ou le laisser en entier et retirer des morceaux. A moins que (ce concert ayant été diffusé à la radio) on ait coupé le morceau en amont, au moment de la diffusion FM, dans ce cas, CODA Records n'y peut rien. Surtout qu'ils ont dû racheter les bandes à d'autres éditeurs qui les avaient proposés en bootlegs avant eux. Sinon, allant de 1975 à 1988 (plus des morceaux datant des années 90 sur le dernier disque, consacré à des captations TV et sur lequel on entend notament Don't Stop, enregistré à la Maison-Blanche le jour de l'investiture de Clinton - qui avait choisi la chanson comme thème de sa campagne - et avec Clinton aux percussions et choeurs), ce coffret regorge de pépites. Le premier disque, de 1975, montre un groupe revampé, avec l'arrivée de Lindsey Buckingham et Stevie Nicks, ils viennent de sortir leur Fleetwood Mac 'White' (le premier avec le duo) et en interprètent plus de la moitié ici, mais aussi des titres des précédentes époques : Oh Well, Station Man, Hypnotized, Spare Me A Little Of Your Love, Why et un génial The Green Manalishi (With The Two-Pronged Crown).

FM3

Sur le second disque, live japonais de 1977, le groupe a publié Rumours, triomphe commercial absolu (une des plus grosses ventes de tous les temps) et en interprète plusieurs morceaux, ainsi que des titres du précédent. Oh Well aussi, unique incursion du répertoire de l'ancien groupe bluesy. Le troisième disque est de la tournée du double album Tusk, dont on entend 8 titres, soit 5 de plus que sur le Live officiel de 1980 enregistré durant la même tournée. Parmi ces morceaux, Angel, Sisters Of The Moon, Tusk (et un Not That Funny amputé, donc). Un I'm So Afraid comme toujours parfait. Le quatrième disque est de la tournée Mirage, 1982 (au passage, le concert concerné est du 21 octobre 1982, soit exactement le jour de ma naissance !!), on y trouve toujours I'm So Afraid, Tusk, Sisters Of The Moon (dans une version de 8 minutes tout bonnement exceptionnelle), et seulement trois titres du nouvel album, que le groupe ne semblait pas défendre plus que ça, donc. Parmi les titres, Gypsy, évidemment. Dommage que Straight Back n'ait pas été joué (ou en tout cas, ne sy trouve pas). Le cinquième disque date de 1988, une époque à part. Lindsey Buckingham est parti, et remplacé par Rick Vito et Billy Burnette. Peu de morceaux ici sont interprétés à la base par Buckingham : Go Your Own Way, Don't Stop, Don't Let Me Down Again. Les morceaux du nouvel album (Tango In The Night, 1987, le dernier avec Buckingham jusqu'au live The Dance de 1997) sont Everywhere, Isn't It Midnight et Seven Wonders, des morceaux de Christine McVie ou Stevie Nicks. On trouve aussi pas mal de reprises de vieux morceaux (Another Woman, Stop Messin' Around), manière de rendre hommage à Peter Green. Cette formation, qui enregistrera Behind The Mask en 1990, est pas mal, mais c'est pas pareil que le Fleetwood Mac de 1975/1987. Enfin, le dernier disque offre des captations TV diverses, comme je l'ai dit (gros reproche : pas de précision, sur le boîtier, de quand a été enregistré tel et tel morceau). Au final, ce coffret est remarquable malgré un design épouvantable, des boîtiers cartonnés de qualité moyenne et un son parfois légèrement (mais légèrement) inférieur sur les deux derniers disques (surtout le dernier) et un ou deux titres du troisième disque. Mais je chipote : dans l'ensemble, la qualité audio est incroyable quand on sait qu'il s'agit d'un semi-bootleg. Les disques 1, 2 et 4 pourraient sortir tels quels, officiellement, sans qu'on vienne gueuler sur la qualité audio ! Recommandé pour les fans, donc. Surtout au vu du prix et du généreux contenu...

CD 1 : In Transition : Get Like You Used To Be/Station Man/Spare Me A Little Of Your Love/Rhiannon/Why/Landslide/Over My Head/I'm So Afraid/Oh Well/The Green Manalishi (With The Two-Pronged Crown)/World Turning/Blue Letter/Hypnotized

CD 2 : Gold Dust Radio : Monday Morning/Oh Well/Rhiannon/Oh Daddy/Never Going Back Again/Over My Head/You Make Loving Fun/Gold Dust Woman/Go Your Own Way/World Turning/Blue Letter/The Chain/Songbird

CD 3 : Tusk Live On Air : Say You Love Me/The Chain/Dreams/Not That Funny/Over And Over/Sara/What Makes You Think You're The One/Oh Daddy/Save Me A Place/Landslide/Tusk/Angel/I'm So Afraid/Sisters Of The Moon/Songbird

CD 4 : Gypsies : The Chain/Rhiannon/Eyes Of The World/Gypsy/Love In Store/Not That Funny/Tusk/You Make Loving Fun/I'm So Afraid/Go Your Own Way/Bue Letter/Sisters Of The Moon/Songbird

CD 5 : Big Love Everywhere : Say You Love Me/Dreams/Isn't It Midnight/Seven Wonders/Stop Messin' Around/Everywhere/Gold Dust Woman/Don't Let Me Down Again/Has Everyone Ever Written Anything For You/Another Woman/Brown Eyes/You Make Loving Fun/Go Your Own Way/Don't Stop

CD 6 : TV Gems : Second Hand News/The Chain/Dreams/Oh Well/Not That Funny/Tusk/You Make Loving Fun/Why/Over My Head/World Turning/Rhiannon/Gold Dust Woman/Don't Stop