DS7

Troisième et dernier (du moins, pour le moment, mais je crois que ça va perdurer) des albums de Doug Sahm que j'aborde sur le blog, voici celui qui aurait très bien pu être le seul album de cet artiste sur Rock Fever, justement, album que j'ai découvert via le bouquin de Manoeuvre ayant titillé ma curiosité, et que j'ai cherché à me procurer (l'album). Je n'ai pu me choper, en CD, qu'une édition le proposant, en pack 2 CD de chez BGO Records, avec les deux albums précédents de Doug Sahm, ceux que j'ai abordé hier et avant-hier. Ce troisième album solo de Sahm, le premier à sortir sous son nom propre, s'appelle Groover's Paradise et il date de 1974. Ce disque est sorti sous une très belle pochette dessinée, bien fournie, en noir & blanc, et Sahm y est crédité avec un groupe accompagnateur du nom de Tex-Mex Trip. Cet album, sorti sur un petit label (après deux disques chez la major Atlantic) du nom de Collector's Choice et relativement court (34 minutes, 10 titres), sera super bien accueilli par la presse à sa sortie, on en parlera comme d'un grand disque de country-rock, le meilleur de Sahm probablement. Mais l'album sera un four commercial tellement costaud que Sahm sera viré de sa maison de disques, contrat rendu, l'histoire de sa vie. L'album fait aujourd'hui partie des 'meilleurs albums de rock n'yant pas eu de chance dans la vie pour X raison', donc. 

DS8

Encore une fois, on a ici des invités de choix. Après Bob Dylan et Dr John sur Doug Sahm And Band, après Dr John seul sur Texas Tornado, place à Stu Cook et Douglas 'Cosmo' Clifford, respectivement bassiste et batteur de Creedence Clearwater Revival, groupe mythique qui, en 1974, était fini depuis à peu près un an et demi. Non seulement la section rythmique de Creedence joue sur ce disque (on a leurs fières caricatures dessinées au verso de pochette), mais ils sont tout simplement les producteurs de l'album. Enfin, Clifford est le producteur, en fait. Si n met de côté un morceau court (moins de 2 minutes), instrumental et plutôt moyen, mais amusant, du nom de La Cacahueta (Peanut), Groover's Paradise est parfait. Il est souvent, si pas tout le temps, considéré comme le magnum opus de Sahm en solo, voire même de toute sa carrière. Force est de constater que cet album est magistral, de la country-rock de haute, très haute qualité (Groovers Paradise, For The Sake Of Rock'n'Roll, Catch Me In The Morning), parfois même plus rock que country, tout en conservant un certain parfum très texas roots. Le chant et la guitare de Sahm font encore une fois merveille, la section rythmique de Creedence est, comme chez Creedence, parfaite... On notera que Stu Cook, bassiste, tient un petit peu de guitare, aussi, imitant le stye de John Fogerty. Dans un sens, comme il a été dit dans une critique sur le site AllMusic, c'est un peu comme si on avait  affaire à un disque de Creedence avec Sahm en guest. 

DS9

Le seul reproche à faire à Groover's Paradise (considéré parfois comme un disque du Sir Douglas Quintet, le groupe que Sahm avait dans les années 60, parce que plusieurs des musiciens de ce groupe jouent sur des titres de l'album) est donc sa courte durée de 34 minutes, car l'instrumental latino (une reprise d'un air tex-mex) que j'ai cité plus haut, bien que moyen, n'est pas suffisamment long pour devenir chiant, il ne dure que 1,45 minute. Mais sinon, rien à dire, c'est du bon boulot, super bien produit, super bien interprété, des morceaux de qualité (aucun tube, certes, mais on prend énormément de plaisir à écouter l'album), et franchement, cet album mérite d'être plus connu que ça. A commencer par une édition CD digne de ce nom, avec cet album seul sur un disque et non pas placé en final, en bout du second CD, avec deux autres albums qui, bien que réussis, lui sont inférieurs. En plus, dans le livret du double CD, si on a les crédits pour les deux premiers albums, ceux de Groover's Paradise, probablement par manque de place (on a aussi un texte sur Sahm et ces trois albums), manquent à l'appel, malgré ce qu'il y à écrit sur la galette même du disque (pour plus d'informations, voir le livret - écrit en anglais, évidemment) ! Bon, c'est un détail, mais voir le meilleur album de cet artiste relégué en final d'une édition budgétaire trois albums sur deux disques, ça fait mal, quelque part. Comment espérer de la reconnaissance médiatique après ça ? Mis à part ceux qui liront le livre Collector de Manoeuvre, qui a eu la bonne idée de parler de cet album dedans... Je tiens à préciser au passage que malgré que beaucoup des albums abordés dans le livre le sont en ce moment, depuis quelques semaines, sur le blog, je ne touche rien de la part de l'éditeur du livre, ah ah ah, c'est juste une envie que j'ai de faire découvrir ces albums que j'ai, pour certains (comme celui-ci et le précédent abordé aujourd'hui), découverts via le bouquin !

FACE A

Groover's Paradise

Devil Heart

Houston Chicks

For The Sake Of Rock'n'Roll

Beautiful Texas Sunshine

FACE B

Just Groove Me

Girls Today (Don't Like To Sleep Alone)

La Cacahueta (Peanut)

Her Dream Man Never Came

Catch Me In The Morning