DS4

Sorti la même année que Doug Sahm And Band, le premier album solo de Doug Sahm, soit en 1973, Texas Tornado n'est pas son deuxième album solo, bien qu'en fait, euh...si. On pardonnera la pochette ridicule montrant le visage lunetté et bien souriant de Sahm (qui a des faux airs de Ray Manzarek en version souriante) dans une grosse tornade semblant tout ravager sur son passage (médiatiquement, commercialement, ce ne fut pas exactement ce qui s'est passé). C'est un peu prétentieux, bien que rigolard, et très en rapport avec le titre de l'album (aussi celui d'une des meilleures chansons de l'ensemble, un ensemble de 11 titres et 37 minutes au passage). Quand je dis que ce disque n'est pas vraiment le deuxième album solo de Sahm, c'est parce qu'il n'est pas sorti sous le nom de Sahm, mais sous celui de The Sir Douglas Band. Rappel : après un petit début de carrière très prometteur en tant que juvénile (il avait dans les 12/13 ans) guitariste d'accompagnement de pointures telles que Hank Williams, Doug Sahm, texan d'origine, avait fondé son propre groupe, le Sir Douglas Quintet, au mitan des années 60, surfant, avec ce nom très distingué, sur la vague de la British Invasion (Beatles, Rolling Stones, Kinks...), malgré que l'accent texan de Sahm et les origines latino de certains de ses musiciens ne trompaient que peu sur la marchandise, made in America. Il a splitté son groupe en 1972 et la même année, avec la participation amicale de mecs comme Bob Dylan et Dr John (des inconnus, vous voyez), a enregistré son premier disque solo, Doug Sahm And Band, régal de country/folk-rock, sorti (dans une relative indifférence) en début 1973.

DS6

L'édition double CD de chez BGO Records proposant trois albums de Sahm, dont Texas Tornado. CD 1 : le premier disque/ CD 2 : les deux autres !

La même année, plus tardivement, voici Texas Tornado, sorti sous un nouvel intitulé, The Sir Douglas Band, album qui, pas mal d'années plus tard, sera le nom d'un groupe que Sahm formera, les Texas Tornados (1989). N'ayant eu que peu de succès à sa sortie, Texas Tornado a été réédité en CD, notamment, dans une édition double CD le proposant avec deux autres albums de Sahm : Doug Sahm And Band (sur le premier CD) et Groover's Paradise de 1974 (que j'aborde, logiquement, demain), sur le même CD que Texas Tornado. Aucun bonus-tracks. Visuel monimaliste repoussant et verdâtre, photo plus haut. Pour le prix d'un double CD, vous avez trois albums entiers, que demande le peuple, si ce n'est un petit billet de 500 € glissé chaque lundi matin dans sa boîte aux lettres, histoire de bien démarrer la semaine ? Mais l'écoute d'un album de Sahm peut, aussi, vous faire très bien démarrer la semaine, même en l'écoutant un jeudi (effet rétroactif). Texas Tornado, qui sur certaines chansons (au début de l'album) semble parfois plus jazz/swing que country-rock, est un très bon album. Pas aussi grandiose que Groover's Paradise, et le premier album de Sahm, que j'ai abordé hier, est également meilleur, bref Texas Tornado est le moins bon des trois disques, mais tout de même, hein, c'est très bon.

DS5

San Francisco FM Blues, Texas Tornado, Nitty Gritty, Chicano, Blue Horizon, autant de chansons, super bien interprétées, qui font de ce disque un excellent moment à passer à condition d'aimer ou d'adorer la country-rock. Sahm (chant, guitare, banjo) y est entouré, ça varie selon les morceaux, de musiciens tout simplement excellents, parmi lesquels Dr John, David Bromberg, Wayne Jackson, Augie Meyers, Arif Mardin (par ailleurs, producteur de chez Atlantic Records, maison de disques chez qui Sahm a enregistré ce disque et le précédent ; Texas Tornado est produit par Sahm et Jerry Wexler), George Stubbs, Jack Barber, pas des noms connus (Dr John et David Bromberg exceptés) mais, rassurez-vous, de vrais bons musiciens, spécialistes du genre country, et ça s'entend. De même que pour le précédent opus (et le suivant), aucune mauvaise chanson ici. Texas Tornado est incontestablement, des trois albums que j'ai de Sahm en CD (aucun en vinyle), celui qui me botte le moins, mais c'est relatif, ça reste vraiment un très très bon album, du niveau des meilleurs albums de Willie Nelson de la même époque (je pense au mémorable Shotgun Willie de 1973, sur lequel jouent Bromberg, Meyers, Wayne Jackson, George Rains...et Doug Sahm, un album Atlantic produit par Wexler et Mardin (et David Briggs), et si vous connaissez et aimez ce disque du red-headed stranger, alors aucun problème, vous aimerez Doug Sahm. 

FACE A

San Francisco FM Blues

Someday

Blue Horizon

Tennessee Blues

Ain't That Loving You

FACE B

Texas Tornado

Juan Mendoza

Chicano

I'll Be There

Hard Way

Nitty Gritty