RG4

Rory Gallagher, notre bien-aimé guitar-hero irlandais de blues, a bien changé de style en 1976 avec son album Calling Card (que j'aborderai bientôt ainsi que d'autres albums de lui, ayant décidé de faire un petit cycle, pas dans l'ordre chronologique celui-là, de ses albums) : il est passé au rock pur, presque au hard-rock, tout en restant assez bluesy dans l'âme. Sorti en 1979, cet album-ci s'appelle Top Priority, et entre parfaitement dans ce registre musical. C'est son dixième album solo (en comptant ses deux lives) et il a été produit par Rory Gallagher (qui, en plus du chant et de la guitare, joue du dulcimer et de l'harmonica) et Allan O'Duffy. Les autres musiciens sur cet album sont Gerry McAvoy (basse) et Ted McKenny (batterie). Gallagher n'en était pas à sa première collaboration avec McAvoy, loin de là (le bassiste est de l'aventure de tous les albums solo de Gallagher !), mais McKenny n'en était qu'à sa deuxième, et dernière, collaboration. Plutôt court par rapport à la majorité des précédents opus de Rory (qui, souvent, dépassaient les 40 minutes), Top Priority ne dure, pour 9 titres, que 37 minutes (le CD propose deux bonus-tracks, Hell Cat et The Watcher, qui font passer le tout à 47 minutes). La pochette est d'une sobriété totale, une simple photo de Gallagher et sa guitare, en noir & blanc, dans un cadre cerné de rouge, sur fond blanc, avec le titre de l'album en tamponné rouge de traviole sur le cadre (au dos, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, c'est un bon gros rouge criard qui accompagne quelques photos noir & blanc de Rory et ses musiciens, sur scène, en plein effort).

RG5

Verso de pochette vinyle

Notons cependant que cette photo ci-dessus, la principale, celle du recto, me semble être seulement celle du vinyle. Apparemment, comme ce fut le cas pour d'autres albums (Jinx, Fresh Evidence, et même le live Irish Tour '74 qui, en CD, a perdu le '74 de son titre et un morceau), Top Priority a connu une pochette différente (même photo, mais au-revoir le cadre sur fond blanc) pour le CD. Une seule question : pourquoi ? Why ? Warum ? Porque ? Per che ? Bref. Mais c'est un détail. Si le visuel a changé, le contenu reste le même, et si Top Priority n'est pas le sommet de la carrière de l'Irlandais, il est bien de rappeler ici (je crois l'avoir déjà dit récemment en abordant Fresh Evidence, et j'ai bien peur de le redire encore par la suite, histoire que le message passe) que, des treize albums studio (plus trois albums live) solo de Gallagher, plus les deux albums de son groupe Taste, plus les deux lives de son groupe, bref, des 20 albums estampillés Rory Gallagher, solo ou avec son groupe (les Cream irlandais, rien de moins), rien, absolument rien, n'est mauvais. Une des carrières, une des discographies les plus réjouissantes qui soient. J'ai encore récemment réécouté On The Boards (le deuxième Taste), que je connaissais depuis des années, la vache,  c'est vraiment du lourd. Top Priority, lui, cet album de 1979, n'est pas le sommet de Gallagher en solo, c'est en fait, avec Defender (1987), probablement un des moins grandioses.

RG6

Mais bon dieu. Ici plus proche du hard-rock que du blues-rock (même si ça reste bluesy, le son de Gallagher s'est durci depuis Calling Card en 1976), l'album aligne des morceaux remarquables : Follow Me, Wayward Child, Bad Penny, Public Enemy N°1, Off The Handle, autant de morceaux qui (tous sont signés Gallagher, aucune reprise) assurent à l'auditeur de passer un certes court (37 minutes) mais intense et jubilatoire moment en écoutant le disque, qui est vraiment super bien produit. Aucune mauvaise chanson. Rory, qui assure aussi bien au chant qu'à la guitare, et qui sait faire transpirer le blues même sur des morceaux très hard-rock (Clapton dira de lui qu'il l'aura fait revenir aux fondamentaux du blues), livre ici un album de qualité. Le moins bon des albums de Gallagher est mille fois meilleur que le moins bon des albums de Clapton, haut la main. L'année suivante, Rory sortira un live, le dernier sorti de son vivant, Stage Struck, sur lequel deux titres de Top Priority sont présents (et la version CD propose deux bonus-tracks, deux autres titres de Top Priority), Wayward Child et Follow Me. Le live (que je n'aborderai pas tout de suite) n'est vraiment pas son meilleur, on ne peut pas le comparer à Live In Europe ou Irish Tour '74, mais c'est quand même pas mal (et il n'aborde, sur ses 8 titres et 40 minutes, que la période 1976/1979 de Rory). Top Priority lui aussi n'est pas le sommet de Rory, mais on ne saurait faire l'impasse quand même, c'est vraiment du très très bon boulot.

FACE A

Follow Me

Philby

Wayward Child

Keychain

At The Depot

FACE B

Bad Penny

Just Hit Town

Off The Handle

Public Enemy N°1