RW1

Ce disque rarement cité dans les classements du genre meilleurs albums de tous les temps (attendez un peu, ralentissez, ralentissez ! Point mort, coupez le moteur ! En fait, il n'est même jamais cité !) possède sa réputation : il serait le meilleur album solo jamais pondu par un membre des Rolling Stones. Certains affirmeront que l'album ne peut entrer dans cette catégorie, en fait, et pour une raison très simple (mais qu'est-ce que ça fait pinailleur de donner cette raison !) : Ron Wood, l'auteur de cet album solo (c'est son premier) ne faisait pas encore partie des Cailloux qui Roulent au moment de sortir, et avant ça, évidemment, d'enregistrer, cet album, qui s'appelle I've Got My Own Album To Do. En effet, Woody intégrera les Stones, comme guitariste (il en fait toujours partie, on le sait) en 1975, au cours des sessions de Black And Blue, et même juste après la fin des sessions de cet album qui sortira en 1976. Donc, en 1974, Wood, il est quoi ? Un ancien membre - bassiste - du Jeff Beck Group (1968/1969), ancien membre - bassiste aussi, un peu guitariste, un peu chanteur - des Faces (1969/1973, le groupe s'est séparé cette année-là), musicien de studio pour les albums de son pote (aussi un ancien membre du Jeff Beck Group et des Faces) Rod Stewart, et compagnon de beuveries de Keith Richards, entre autres. It's Only Rock'n'Roll (But I Like It), le morceau-titre de l'album que les Stones sortent en 1974, l'idée du morceau est de lui. Il refile le morceau au groupe qui, en échange, collabore (Jagger, Richards) rapidement à son album solo, en posant des voix ou des parties de guitare, Keith est officiellement le deuxième guitariste (avec Woody, qui devient définitivement gratteux ici) sur l'album. Les autres musiciens sont Willie Weeks (basse), Andy Newmark (batterie), Ian McLagan (claviers, ancien des Faces et avant ça, Small Faces). 

RW2

Jouent aussi sur ce disque (ou posent des voix) George Harrison (slide guitare et choeurs sur le second titre, co-écrit par Wood et Harrison), Jagger (choeurs, un peu de guitare sur le premier titre), Jean Roussel (orgue, claviers divers), Martin Quittenton (guitare acoustique), Micky Waller (batterie), Rod Stewart (choeurs), David Bowie (choeurs sur le premier titre), Irene et Doreen Chanter (choeurs), Pete Sears (basse, celeste sur le troisième titre) Mick Taylor (des Stones, mais plus pour très longtemps à l'époque, guitare électrique sur un titre, basse sur deux, claviers sur deux) et Ross Henderson (steel drum). Sentant bon son enregistrement sous diverses substances (alcool, cames), respirant bien à fond le son pop/rock américain, l'album date de 1974, donc, et est le premier album solo de Woody. Son titre ('j'ai mon propre album solo à faire') est une allusion caustique au fait que Rod Stewart, du temps des Faces, passant son temps à enregistrer des albums solo, au détriment de la carrière du groupe. L'album aligne 11 titres pour 47 minutes, il est donc très généreux, et est surtout une réussite majeure, du début à la fin. Aucun tube ici, aucune chanson n'est connue, si ce n'est Far East Man, co-écrite par Woody et George Harrison, et que ce dernier, en cette même année 1974, mettra sur son album Dark Horse (sur lequel jouent certains musiciens apparaissant sur l'album de Woody, y compris Woody lui-même : Newmark, Weeks, deux habitués des productions de Harrison, d'ailleurs). 

RW3

Précisons d'ailleurs que cet album de Ron Wood est musicalement très proche de celui de Harrison (qui sortira quelques deux-trois mois après), on y trouve la même ambiance mid-70's cocaïnées, le même son (le fait que le batteur et le bassiste soient, globalement, les mêmes, et qu'on y trouve la même chanson, dans deux versions différentes, certes, mais similaires, n'y est évidemment pas pour rien)... Les deux albums n'auront en revanche pas la même destinée, Dark Horse est encore aujourd'hui honni de pas mal de fans de Harrison ou des Beatles, et considéré comme un mauvais album (ce qu'il n'est pas), son succès sera correct mais il sera ravagé par des critiques très méchantes. I've Got My Own Album To Do, lui, est considéré, comme je l'ai dit plus haut, comme étant le meilleur album solo d'un Stones, et le meilleur album solo, donc, par la force des choses, de Ron Wood. Je ne sais pas si l'album se vendra bien, mais les critiques seront, elles, plutôt bonnes. Très rock, doté d'un son bien dans son époque et qui reste très agréable, enregistré par des musiciens de grand talent (c'est typiquement un all-star album), l'albbum n'est peut-être pas parfait, car il faut dire que bien qu'il se démerde pas mal du tout dans ce registre, le chant n'est pas le point fort de Woody, sa voix est correcte, mais comparée à celles de Jagger, Rod Stewart, bref à des chanteurs professionnels, c'est pas pareil. Ceci dit, rien de honteux non plus, on ne grimace pas du tout en écoutant ce disque solo sorti sous une très sympathique pochette prise probablement chez Woody (c'est d'ailleurs chez lui que l'album fut enregistré, du moins en partie), un des projets les plus attachants du rock anglais des années 70 selon moi, à découvrir d'urgence. 

FACE A

I Can Feel The Fire

Far East Man

Mystifies Me

Take A Look At The Guy

Act Together

Am I Grooving You

FACE B

Shirley

Cancel Everything

Sure The One You Need

If You Gotta Make A Fool Of Somebody

Crotch Music