DB4

Delaney & Bonnie. N'importe quel fan d'Eric Clapton sait de qui il s'agit, et pour les autres, vous avez déjà du au moins une fois dans votre vie en entendre parler, non ? Delaney et Bonnie Bramlett, mariés en 1968 (et séparés en 1972...), étaient un duo de folk-singers et d'auteurs/compositeurs américains. Lui (Delaney) est mort en 2008, elle (Bonnie) chante toujours. Leur fille Bekka fera un temps (1995) partie de Fleetwood Mac. Pour l'anecdote. Delaney & Bonnie ont commencé leur carrière solo en 1969, ils sortiront deux albums cette année-là, Home et The Original Delaney & Bonnie & Friends (Accept No Substitute), et dès le premier album, leur propension à s'entourer de pointures est déjà là : Booker T. Jones, Steve Cropper, Donald 'Duck' Dunn, Al Jackson Jr (membres des M.G.'s de Booker T. Jones), Leon Russell, Carl Radle, Isaac Hayes font partie des musiciens invités. Bobby Whitlock, Bobby Keyes Jim Price, Jim Keltner, la choriste Rita Coolidge les rejoindront ou remplaceront (Hayes et les M.G.'s n'y sont pas) sur l'album suivant. La majeure partie des musiciens que je viens de citer (Radle, Whitlock, Keltner, Price, Keyes) participeront en 1970 aux sessions du All Things Must Pass de George Harrison, et feront partie (sauf Keyes, Keltner et Price) du supergroupe de Clapton, Derek & The Dominoes, la même année. Ainsi que des Mad Dogs & Englishmen de Joe Cocker et Leon Russell. Tous ont joué, en 1970, sur le premier opus solo, éponyme, de Clapton. Et en 1969, avant ça, Delaney & Bonnie & Friends s'associent déjà avec Clapton pour une tournée anglaise qui va les mener au Royal Albert Hall et à un live, sorti en 1970, ce live-ci, On Tour With Eric Clapton.

DB5

Coffret 4 CD

Ne comprenant que 8 titres (issus essentiellement du second show des Fairfield Hall, le 7 décembre 1969) dans sa version vinyle d'époque (rééditée en CD), On Tour With Eric Clapton a été, en 2010, commercialisé aussi sous la forme d'un coffret de 4 CD proposant le show de l'Albert Hall (1er décembre), un mix des deux shows du lendemain à Colston (pour des raisons de problèmes techniques, c'est un assemblage) et les deux shows des Fairfield Halls du 7 décembre. Si l'album original (la pochette représente une voiture, et les pieds bottés qui dépassent de la portière sont ceux de Bob Dylan, qui brille royalement par son absence durant les shows, mais la photo date de 1966, ceci explique cela) est génial, la coffret 4 CD, que j'ai eu, neuf, pour une vingtaine d'euros, est totalement recommandé. Pour ces concerts, Delaney & Bonnie & Friends sont donc avec Clapton à la guitare lead (et un peu au chant) et sinon, sont constitués de Dea=laney et Bonnie, forcément, de Rita Coolidge, Jim Gordon, Dave Mason, Bobby Keyes, Carl Radle, Jim Priceet Bobby Whitlock. Un certain El Angelo Misterioso, alias George Harrison, participe aux shows des trois derniers disques du coffret, mais pas au show du premier CD, le Royal Albert Hall. La durée des disques est à peu près la suivante : 79, 58, 47 et 67 minutes. Soit à peu près 4 heures de grande musique, rock et folk, un peu bluesy, un peu country, enregistrée à la perfection, malgré quelques petits défauts pardonnables (la version de Gimme Some Lovin' du troisième disque était-elle.instrumentale, ou bien est-ce le chant qui a été foiré à l'enregistrement du morceau, pour des soucis de micro ? Probablement la seconde hypothèse). 

DB6

Intérieur de pochette (ou poster glissé dans le vinyle)

A voir le tracklisting en bas d'article (que j'ai agencé à la suite plutôt qu'en saut de ligne pour ne pas faire trop lourd), l'évidence se fait : le groupe ne variait pas beaucoup ses morceaux. On a les mêmes, à quelques variations près (le concert de l'Albert Hall est le plus généreux), de concert en concert. Comme ce sont de grandes chansons dans l'ensemble, on ne s'en plaindra pas, et de toute façon, je déconseille d'écouter les quatre disques à la suite, écoutez-en un par jour, c'est parfait. On a un medley remarquable dédié à Little Richard, des morceaux aussi sublimes que When There's A Will, There's A Way, I Don't Want To Discuss It, Coming Home ou la reprise du Gimme Some Lovin' du Spencer Davis Group. Clapton est en forme absolue (pourtant, à l'époque, il carburait pas mal à l'héroïne), l'alchimie vocale entre les époux Bramlett (Bonnie possède une voix sublime) est totale, les musiciens sont loin d'être des merdes eux aussi (Gordon, Radle : section rythmique grandiose), on comprend que Clapton et Cocker/Russell les aient 'piqués' à Delaney & Bonnie. D'ailleurs, ça sera quasiment leur malédiction, à ce duo : leurs musiciens étaient si bons, et si propices à participer aux albums d'autres artistes, qu'ils ont fini par se les faire 'piquer'. Ce qui ne les empêchera pas de continuer à faire de très bons opus, comme le quasi-acoustique Motel Shot en 1971, enregistré avec Leon Russell, Duane Allman, Radle, Whitlock (mais pas Clapton)...Album dont je reparle bientôt, au passage, et me croirez-vous/me croirez-vous-pas, il a été abordé dans le bouquin de Manoeuvre, celui-ci (Motel Shot) ! 

Album original 1970 : 

FACE A

Things Get Better

Medley : Poor Elijah/Tribute To Johnson

Only You Know And I Know

I Don't Want To Discuss It

FACE B

That's What My Man Is For

Where There's A Will, There's A Way

Coming Home

Little Richard Medley : Tutti Frutti/The Girl Can't Help It/Long Tall Sally/Jenny Jenny

Coffret 4 CD : 

CD 1 : Royal Albert Hall, 1er décembre 1969

Intro - Tuning/Opening Jam/Gimme Some Lovin'/Band Introductions/Only You Know And I Know/Medley : Poor Elijah - Tribute To Johnson/Get Ourselves Together/I Don't Know Why/Where There's A Will, There's A Way/That's What My Man Is For/Medley : Pour Your Love On Me - Just Plain Beautiful/Everybody Loves A Winner/Things Get Better/Coming Home/I Don't Want To Discuss It/Little Rchard Medley : Tutti Frutti - The Girl Can't Help It - Long Tall Sally - Jenny Jenny/My Baby Specializes

CD 2 : Colston Hall, 2 décembre 1969 ( mix des deux shows)

Intro - Tuning/Opening Jam/Gimme Some Lovin'/Things Get Better/Medley : Poor Elijah - Tribute To Johnson/I Don't Know Why/Medley : Pour Your Love On Me - Just Plain Beautiful/Where There's A Will, There's A Way/Coming Home/Little Richard Medley : Tutti Frutti - The Girl Can't Help It - Long Tall Sally - Jenny Jenny/I Don't Want To Discuss It/Crowd - Announcement

CD 3 : Fairfield Halls, 7 décembre 1969 (show 1)

Intro - Tuning/Gimme Some Lovin'/Introductions/Things Get Better/Medley : Poor Elijah - Tribute To Johnson/I Don't Know Why/Where There's A Will, There's A Way/That's What My Man Is For/I Don't Want To Discuss It/Coming Home

CD 4 : Fairfield Halls, 7 décembre 1969 (show 2)

Intro - Tuning/Gimme Some Lovin'/Pigmy/Introductions/Things Get Better/Medley : Ppor Elijah - Tribute To Johnson/Only You Know And I Know/Will The Circle Be Unbroken/Where There's A Will, There's A Way/I Don't Know Why/That What My Man Is For/Coming Home/Little Richard Medley : Tutti Frutti - The Girl Can't Help It - Long Tall Sally - Jenny Jenny