AC22

Le disque du renouveau. Le disque culte, aussi, enfin un des disques cultes, d'Alice Cooper. Un album tellement remarquable et musicalement sans défauts, au point que la seule chose de négative à dire concerne son artwork. Enfin, personnellement, je n'ai jamais vraiment aimé cette pochette, bien qu'elle soit, elle aussi, des plus cultes. En 2011, Cooper sortira une suite à ce chef d'oeuvre, et la pochette y sera elle aussi une référence, en plus trash. Mais je ne sais pas, ce triangle inversé dans lequel un Alice bien fringué, distingué, nous salue de son haut-de-forme, fleur à la boutonnière, le tout sur un fond pastel à base de reproductions d'insectes à la sauce sciences naturelles, je l'ai toujours trouvée ridicule, cette pochette (ceci dit, tout le monde n'est pas de cet avis, la pochette ayant été classée, par Rolling Stone, comme une des plus belles du rock). L'album, sinon, c'est bien entendu Welcome To My Nightmare, disque conceptuel sorti en 1975, après une année sabbatique de la part d'Alice Cooper, qui est pour la première fois sans son fameux groupe qui l'accompagnait depuis ses débuts. Ici, les musiciens sont tout simplement géniaux, mais aucun ne faisait partie de son groupe d'avant. Il s'agit des guitaristes Dick Wagner et Steve Hunter (ayant tous deux bossé sur le Berlin de Lou Reed, produit par Bob Ezrin), de Bob Ezrin à la production et claviers, du bassistePrakash John, du batteur Pentti Glan, du bassiste Tony Levin, dui guitariste Gerry Yons et du batteur Johnny Badanjek. 

AC23

Hunter et Wagner ne sont pas les seuls musiciens, sur cet album, à avoir oeuvré sur l'album Berlin de Lou Reed (1973), Levin a joué aussi sur ce disque. Quant à Prakash John et Pentti Glan, ils ont joué en live avec Lou durant sa tournée 1973/74. Vincent Price, le fameux acteur à la voix lugubre, fait une participation vocale, déclamant un texte, sept ans avant que Michael Jackson ne lui demande, pour son Thriller, de faire la même chose. Concept-album, Welcome To My Nightmare raconte une histoire simple, celle de Steven, un garçon piégé en plein cauchemar dont il ne parvient pas à sortir. 43 minutes (et 11 titres) de cauchemar, l'album le plus généreux d'Alice Cooper à sa sortie. Un de ses plus cohérents aussi, et on sent qu'Alice s'est tout de suite rendu compte de la portée de son opus, car son album suivant, le remarquable Alice Cooper Goes To Hell de 1976, sera lui aussi un album conceptuel, racontant, quelque part, la suite des (més)aventures du jeune Steven. Mais retour à Welcome To My Nightmare. Un paquet de chansons de cet album font encore aujourd'hui partie des plus connues, des plus estimées des fans du Coop' : Devil's Food/The Black Widow (avec, entre les deux, le spoken-word de Vincent Price), Steven, Only Women Bleed, Department Of Youth... Musicalement parfait bien que la production soit riche, cet album s'écoute comme une histoire morbide et flippante, un vrai cauchemar auditif distillant une ambiance glauque (The Black Widow, Cold Ethyl) et oppressante. 

AC24

On se met dans la peau du pauvre Steven, en train de vivre tout ça, sachant pertinemment qu'une pareille histoire ne peut être qu'un horrible cauchemar, mais ayant quand même peur pour sa vie, et n'ayant qu'une envie, se réveiller (The Awakening, Escape). Concept-album infernal, riche et éclectique (Some Folks est à la sauce cabaret), cet album d'Alice Cooper fait incontestablement partie des sommets absolus de l'artiste, un disque-phare et culte qui lui a permis d'encore plus populariser son fonds de commerce grand-guignolesque. J'imagine à quoi devaient ressembler les concerts du Coop', ça devait être tout simplement gigantesque, à la fois hilarant et angoissant, parfois révulsant et grotesque. Des artistes ou groupes tels que Marilyn Manson, Slipknot, etc, peuvent vraiment le remercier. Sans lui... Bref, un album sensationnel, qui sera suivi l'année suivante d'un follow-up lui aussi sensationnel. Alice Cooper est définitivement in da place, dans le milieu des années 70 !

FACE A

Welcome To My Nightmare

Devil's Food

The Black Widow

Some Folks

Only Women Bleed

FACE B

Department Of Youth

Cold Ethyl

Years Ago

Steven

The Awakening

Escape