PB4

Deuxième (et dernier sur ce blog) album de Point Blank. Après un premier opus remarquable (et éponyme : Point Blank) sorti en 1976, le groupe de hard-rock sudiste texan produit par Bill Ham, malgré l'insuccès commercial du disque, n'a pas chômé et est entré en studio (personnel inchangé) pour délivrer les 9 titres de ce deuxième album. Sorti sous une pochette campagnarde et relax qui n'aurait pas été reniée par les Allman Brothers ou les Flying Burrito Brothers, ce deuxième effort des Point Blank, que j'aborde pour la simple et bonne raison que mon exemplaire CD de Point Blank le propose aussi, les deux albums sur un seul disque (à la base, je comptais seulement me prendre le premier album, mais un exemplaire CD du premier album seul valait plus cher que ce couplage des deux albums, et quant au vinyle, je n'ai pas osé regarder, de peur de tomber sur des prix exorbitants), ce deuxième effort des Point Blank donc, s'appelle Second Season. Nettement plus long que le premier album qui ne durait que 32 minutes, il est, lui, d'une durée de 40 minutes. C'est pas non plus immensément long, mais c'est quand même plus acceptable !

PB6

Ma chronique de ce deuxième opus sera plus courte que celle du premier, ce paragraphe est le dernier, mais en même temps, je n'ai pas grand chose à dire au sujet de ce disque que je n'ai déjà dit au sujet du premier opus. Second Season est franchement tout aussi réussi que le premier album, il offre des chansons qui, mouvementées (Part Time Lover, Uncle Ned) ou plus calmes (le sublimissime Waiting For A Change qui achève l'album), sont du très très très bon travail. La production est encore une fois totalement à la hauteur, on prend un plaisir total, absolu à écouter ces 9 chansons, dont quelques reprises (Beautiful Loser est une chanson de Bob Seger, datant de 1975, et cette reprise est à mes oreilles tout aussi bonne que l'originale, et l'originale est une sublime chanson). Mention ultra spéciale à Waiting For A Change, la reprise de Seger et au long (8 minutes !) et totalement renversant Stars And Scars, incontestablement le meilleur morceau des deux premiers albums du groupe, et je pèse mes mots. Un fan de rock sudiste et de hard-rock ne connaissant pas encore ce groupe originaire du Texas ne pourra faire autrement, après la lecture de cette chronique et/ou de celle du précédent opus (plus pêchu, plus rentre-dedans, plus expédié en raison de sa courte durée, mais ni meilleur ni moins bon, vraiment), que de se pencher sur ces albums, c'est du bon, du génial même, et vraiment trop méconnu, il faut que ça change !

FACE A

Part Time Lover

Back In The Alley

Rock And Roll Hideaway

Stars And Scars

FACE B

Beautiful Loser

Uncle Ned

Tattooed Lady

Nasty Notions

Waiting For A Change