DT1

Récemment (il y à quand même un petit mois), j'ai parlé ici d'un album franchement peu connu (même si le fait qu'il ait été abordé dans le Collector de Philippe Manoeuvre, livre sorti en automne 2017, pourra aider à trouver un peu de reconnaissance médiatique), et que j'encourage fortement à découvrir : Tulsa. Sorti en 1999 sur un petit label (Copper), n'existant qu'en CD, c'est un album de Dwight Twilley, artiste américain (natif de l'Oklahoma) spécialisé dans la power-pop et le rock heartland. En 1976 et 1977 avec son Dwight Twilley Band (lui au chant, guitare, un peu basse et claviers, et Phil Seymour, mort en 1993, à la batterie et au chant), il avait livré deux albums tout bonnement essentiels, sur lesquels sa voix hoquetée et ses obsessions pour les échos, les guitares carillonnantes à la Byrds et les mélodies pop faisaient fureur : Sincerely (avec le génial I'm On Fire) et Twilley Don't Mind. La suite de la carrière de Twilley sera hasardeuse, et en solo. Des albums certes réussis (Scuba Diver en 1982) mais dont le succès sera à peu près aussi important que le PIB d'un pays du tiers-monde. Ses albums (certains n'ont jamais été édités en CD, d'autres le sont par paire du genre deux albums sur un seul CD ou sur une édition double, et certains n'ont jamais été édités en vinyle) sont pas évidents à trouver, la plupart du temps d'occasion, quasiment toujours à des prix élevés (qui a envie de dépenser 40 € pour une édition d'occasion, en CD, de Scuba Diver, couplé avec l'album Twilley de 1979 ?). 

DT2

Il y à cependant quelques exceptions : Tulsa, qui est encore disponible, à l'heure actuelle, en CD neuf, à des prix intéressants, et ce disque-ci, sorti en 2011 d'après le Wikipedia anglophone (mais sur l'édition CD que je possède, éditée par Cherry Red Records, l'année indiquée est 2012), son avant-dernier à ce jour (le dernier date de 2014), Soundtrack. Cet album n'est pas une bande originale de film ou de série TV, malgré son titre. C'est un album de rock à tendance power pop, 12 titres et une bonne cinquantaine de minutes, très bien produit, et qui multiplie les références (dans le morceau-titre, j'entends, dans le riff de guitare, des airs de Art Of Dying, le morceau de George Harrison, personnellement). Twilley, dont la voix n'a pas bougé depuis Tulsa en 1999 (et cet album, qui était son premier en 13 ans, montrait un Twilley en super forme, dont la voix n'avait pour ainsi dire pas bougé là aussi) mais qui a évidemment pris de la bouteille niveau physique (il a 67 ans cette année), joue de la guitare (acoustique et électrique), des percussions, de la basse, des claviers, de l'harmonica en plus du chant. Il est entouré de musiciens peu connus (et même vraiment peu connus !) mais talentueux : Bill Pitcock IV (déjà de l'aventure du Dwight Twilley Band et de Tulsa, notamment) à la guitare lead, un peu à l'acoustique, à la basse et posant aussi quelques cuivres ; et Doug Wiley à la batterie. 

DT3

Soundtrack, qui fait intervenir des cuivres parfois (The Cards Will Fall), est un petit régal de rock à tendance power pop. Pas aussi génial que Tulsa (qui fait partie de mes albums préférés dans la catégorie pas connu, et méritant totalement de l'être), ce disque n'en demeure pas moins une belle et franche réussite avec tout ce qui fait la force du son twilleyien : guitares à la Byrds, mélodies sublimes à la Beatles, chant parfait... On pense ici, parfois, à du Big Star de la grande époque (existe-t-il un Big Star de la mauvaise époque ? Oui, l'album de 2005, In Space, n'est pas génial du tout), à du Tom Petty des grands jours, période Damn The Torpedoes ou Into The Great Wide Open. Soundtrack est un disque excellent, peut-être pas aussi rentre-dedans et merveilleux que Tulsa ou Twilley Don't Mind, mais on ne va pas bouder son plaisir, les 12 titres de cet album, si aucun n'est ou ne sera jamais un tube, sont excellents (Tulsa Town, My Life, Soundtrack, The Last Time Around, You Close Your Eyes). Soundtrack est un album remarquable, qu'on se le dise !

You Close Your Eyes

Bus Ticket

Tulsa Town

Skeleton Man

My Life

God Didn't Do It

Out In The Rain

Soundtrack

The Lonely One

The Cards Will Fall

Good Things Come Hard

The Last Time Around (+ un très court bonus-track en bout de piste, dont j'ignore le titre)