HQ1

La photo de pochette fut prise par Aubrey 'Po' Powell, de Hipgnosis, sur l'île de Skye. A ce jour, je n'y ai encore jamais foutu les pieds. Sacré Roy Harper, va ! On le voyait bien, sur la pochette de l'album, qu'il s'agissait d'un photo-montage. C'est peut-être un des plus grands folkeux britanniques, et même folkeux tout court, mais c'est pas le Christ, il marche pas sur l'eau, malgré le vrai miracle de cet album. C'est au passage son huitième album studio, et neuvième album tout court car il avait, l'année précédent ce disque, sorti un double live du nom de Flashes From The Archives Of Oblivion, à la pochette amusante mais très nanarde (Harper allongé, à poil, par terre, un rond idéalement placé pour masquer son...hmm). Mais revenons à ce huitième album studio. Sorti en juin 1975, enregistré en mars de la même année aux studios Abbey Road en même temps que le Wish You Were Here de Pink Floyd (ce qui ne sera pas sans incidence, je vais y revenir, mais j'ai déjà eu l'occasion d'en parler quand j'ai, récemment, abordé l'album suivant de Harper, Bullinamingvase, de 1977), il s'appelle HQ. Les musiciens ayant collaboré avec Harper sur ce disque sont fameux : le bassiste John Paul Jones (Led Zeppelin), le guitariste David Gilmour (du Floyd), le batteur Steve Broughton (tous trois sur le premier morceau seulement), le guitariste Chris Spedding le batteur Bill Bruford (Yes, King Crimson, U.K.), le bassiste Dave Cochran, et Harper joue de la guitare (acoustique). On a aussi un orchestre de cuivres, le Grimethorpe Colliery Band, sur le dernier morceau, qui reste un des plus fameux du folkeux.

HQ2

Verso de pochette : la même que pour le recto, sans l'incrustation de Roy Harper

Long de presque 41 minutes, ce qui n'est pas gigantesque, HQ (une abréviation anglophone pour headquarters, 'quartier général' autrement dit, mais ça doit sûrement signifier autre chose ici, seulement je ne sais pas quoi, apparemment Harper Quartet, allusion au groupe de Roy Harper) ne contient cependant que 7 morceaux, allant de presque 14 minutes pour le plus long à 2,25 minutes pour le plus court. C'est un album que l'on qualifiera de folk progressif et un peu baroque, que Roy Harper estimera par la suite être son meilleur opus. C'est probablement le cas, même si Stormcock (1971) et Bullinamingvase sont également intouchables dans leurs genres. Devant initialement s'appeler Blood From A Stone, son titre fut changé, car on aurait risqué de faire des comparaisons avec l'album Blood On The Tracks (1974) de Bob Dylan ! Harper parlera de la période pendant laquelle il a fait HQ comme étant une des meilleures de sa vie. C'est durant l'enregistrement de cet album que Roger Waters, de Pink Floyd, lui demandera de chanter sur leur Have A Cigar, que ni Waters ni Gilmour n'arrivaient à faire sonner comme il fallait. Harper, que le groupe connaissait déjà, était là, il accepta de chanter le morceau (et est évidemment crédité sur la pochette de Wish You Were Here pour ça), et le résultat est ce que l'on sait, parfait, Harper ayant utilisé sa voix éraillée (dans les passages calmes de ses chansons, elle est plus douce et 'normale') à merveille, et cette participation amicale a fait pour beaucoup dans la renommée de ce chanteur. En contrepartie, Gilmour joue de la guitare sur The Game, le long morceau inaugural de HQ. Une pure tuerie folk progressive, teintée de rock, sur laquelle Harper se balade, littéralement, tant il semble à l'aise.

HQ3

Publicité d'époque résumant les albums de Harper, HQ bien en évidence

Le reste de l'album est d'un niveau tel qu'il se place dans le top des meilleurs albums de 1975, folk et pas folk réunis. When An Old Cricketer Leaves The Crease (aux  USA, l'album sortira sous une pochette différente, et sous ce titre), la dernière chanson, est une pure merveille, comptant parmi les sommets du genre, et malgré sa longue durée de 7 minutes, elle sortira en single, avec en face  B une version live de Hallucinating Light, la précédente chanson de l'album, qui dure presque aussi longtemps. The Spirit Lives et Referendum (Legend) sont également de belles chansons qui combleront les fans de folk-rock. L'album, pendant longtemps difficile à dénicher, a été réédité en vinyle, et en 2012, une édition collector est même sortie, avec un livret de 24 pages, collector, l'album ayant même été remixé pour l'occasion. HQ est un album fantastique qui, dans la discographie de Roy Harper, se targue d'être son meilleur opus, même s'il est vrai qu'avec l'album suivant, que j'ai abordé récemment, mon coeur balance...

FACE A

The Game (Parts 1 - 5)

The Spirit Lives

Grown Ups Are Just Silly Children

FACE B

Referendum (Legend)

Forget Me Not

Hallucinating Light

When An Old Cricketer Leaves The Crease