R-1781280-1437843706-1858

Roy Harper, vous connaissez ? Mais siiiii, le mec qui chante sur le Have A Cigar de Pink Floyd, le mec à qui Led Zeppelin (des amis à lui) a dédié une chanson sur leur troisième album (Hats Off To (Roy) Harper) ! Un folkeux anglais au moins aussi talentueux que Bob Dylan, Donovan et Nick Drake. Contrairement au dernier cité, il est toujours en vie et en activité, ses albums, rares, sont excellents, mais c'est dans les années 70 qu'il a livré ses chefs d'oeuvre : Stormcock, Lifemask, HQ (sans doute son meilleur ; c'est alors qu'il enregistrait cet album qu'il participa à la chanson de Pink Floyd, qui enregistrait son Wish You Were Here en même temps, il me semble), et ce Bullinamingvase au titre chelou et imprononçable (et signifiant, je pense, 'un taureau dans un vase Ming', non ?), sorti en 1977, et ayant connu un coup du sort. Il existe deux pressages différents de l'album, tous deux de 1977 (ô gloire, ô félicité suprême, je possède le pressage originel !). Le premier, le vrai si on peut dire, contient Watford Gap en fin de la face A (tracklisting en bas). Le second pressage contient, à la place, une autre chanson, intitulée Breakfast With You, qui a été placée en bonus-track sur le CD (et Watford Gap est sur le CD aussi, ouf). Pourquoi ce changement ? La censure. Watford Gap est une chanson très drôle (heureusement, les paroles sont dans la sous-pochette) que Roy Harper a composé après avoir bouffé, un jour, dans un relais autoroutier situé non loin du site archéologique et touristique de Stonehenge. Le fameux Watford Gap Service Station. Apparemment une institution dans son genre, ce relais autoroutier offrait de la nourriture digne du pire du Jacques Borel des mauvais jours. Selon un journaliste anglais qui aurait fait un article, en 1989, sur les lieux, si on jetterait, par la fenêtre, un toast grillé, il rebondirait sans se briser le long de la route.

B2

Harper, ayant trouvé que la bouffe était de la total junk, n'a pas hésité à le clamer dans une chanson. Watford Gap, Watford Gap, a plate of grease and a load of crap. Réaction immédiate de la part de la maison de disques d'Harper, EMI (en fait, Harvest Records, le même label que Pink Floyd, mais Harvest appartenait à EMI). Pas contents, les mecs, surtout qu'apparemment, un des membres du bureau exécutif d'EMI aurait été actionnaire, ou membre du conseil d'administration de la société gérant le relais autoroutier, Blue Boar. Harper a été obligé de faire represser l'album avec Breakfast With You (qu'il n'aimait pas trop) à la place. Quand je me suis procuré ce disque en vinyle d'occasion, je n'ai même pas essayé de choper un pressage original, sentant bien que le prix ne serait pas le même, ni le nombre d'exemplaires vendus, par rapport au second pressage. J'ai eu du bol de recevoir un pressage original, imaginez mon bonheur en lisant, au dos de pochette, et sur le label même, le nom, en deux mots, de cette controversée et amusante chanson engagée contre la malbouffe ! Et tout ça pour le prix dérisoire d'une voiture neuve ! Non, je déconne, pour un prix vraiment dérisoire, je crois l'avoir acheté moins de 20 €... Bullinamingvase est un excellent album, il ne vaut pas que pour cette chanson (heureusement). L'album s'ouvre sur la première partie de One Of Those Days In England, morceau sublime qui trouve sa suite (Parties 2 à 10 !) sur l'intégralité de la seconde face. La première partie dure 3,25 minutes, et la face B, elle, en dure 19,30 ! 23 minutes en tout, donc, de régal folk-rock sur lequel Harper est tour à tour apaisant (quand il chante doucement, sa voix est sublime) et énervé (voix rocailleuse, vous vous rappelez Have A Cigar ? Ben, voilà !). Une chanson de folk progressive, en quelque sorte. 

B3

On notera les musikos sur l'album, ça vend du rêve : Alvin Lee de Ten Years After, Percy Jones, Ronnie 'Plonk' Lane, Herbie Flowers, Henry McCullough (ancien des Wings), Jimmy McCulloch (à l'époque, au sein des Wings, mais plus pour très longtemps), B.J. Cole, et Paul et Linda Macca participent aux choeurs sur One Of Those Days In England. Produit par John Leckie et Peter Jenner, l'album est parfait. Naked Flame, Cherishing The Lonesome, Watford Gap, toutes les chansons sont à tomber par terre. Avec HQ (que je trouve cependant meilleur, rien que pour les 13 minutes de The Game et When An Old Cricketer Leaves The Crease) et Stormcock (qui ne contient que 4 chansons, mais pardon, quelles chansons !), Bullinamingvase est un sommet de folk à tendance un peu progressive (mais dans ce registre, HQ va plus loin). Des chansons à tomber, une interprétation bluffante, des textes sublimes, une production parfaite, des musiciens au cordeau, une durée (44 minutes) idéale... Essentiel absolu !

FACE A

One Of Those Days In England (Part 1)

These Last Days

Cherishing The Lonesome

Naked Flame

Watford Gap

FACE B

One Of Those Days In England (Parts 2 to 10)