0190295881498_600

Après avoir achevé les années 90 en 1998 (avec Jadis Et Naguère), Gérard Manset commence les années 2000 en 2004 avec cet album, son dix-septième opus studio et opus tout cout, le bonhomme n'ayant jamais fait le moindre concert de sa vie, juste des passages TV rarissimes (plus aucun à partir de la seconde moitié des années 80), des passages radio assez rares et des interviews dans la presse écrite, plus fréquentes, mais tout de même épisodiques. Ce nouvel album de Manset, plutôt généreux (presque une heure de musique, pour 10 titres souvent longs), sorti sous une assez belle pochette pour changer (car bien souvent, voir Le Train Du Soir ou La Vallée De La Paix, ses pochettes sont des plus moyennes), pochette proposant un tableau de Magritte, date donc de 2004. Manset étant un artiste rare, chaque nouvelle livraison de sa part est un évênement. Cet album, intitulé Le Langage Oublié, et qui a été réédité récemment dans le coffret Mansetlandia et séparément du coffret (boîtier digipack, visuel reprenant la pochette originale dans un petit cadre, paroles dans le livret, mais aucun bonus-track évidemment), ce qui tombe bien car le CD d'époque commence à se faire rare et cher (35 € sur Amazon.fr, contre 15 € pour la réédition qui a certes moins de gueule, mais a le mérite d'être trouvable plus facilement), cet album, donc, au même titre que le suivant (Obok de 2006, que j'aborderai ici un jour), a été commercialisé à l'époque avec ce sinistrement célèbre procédé dit Copy Controlled, cet affreux logo noir & blanc indiquant que le disque est protégé contre le copiage éhonté, et que, donc, il risque d'y avoir des merdages d'écoute sur certains lecteurs type autoradio ou walkman. 

51+iEAWdrFL

Réédition 2017

Bah oui, après tout, Manset se refuse à sortir son catalogue en CD (en tout cas, de le sortir tel qu'il a été enregistré, car pour pas mal de trucs, il a modifié des chansons, des tracklistings, bouleversé les albums, etc...il peut le faire, il a le contrôle total de son oeuvre, cas rare si pas unique dans la chanson française), et quant à Deezer ou Spotify faut pas rêver, alors pour ce qui est d'interdire le copiage d'un de ses albums et/ou son transfert en MP3/WMA sur son ordinateur, pensez à lui, il est chaud bouillant. Je me souviens d'avoir été un jour sur un site web consacré à Manset (un remarquable site web malgré le visuel un peu ancien, c'est un ancien site web avec tout ce que ça implique) que l'auteur avait fermé à peu près au moment de la sortie de cet album, prétextant que pour la première fois, il n'allait pas acheter le nouvel album de Manset à sa sortie (bien que ne le citant pas, il parlait du Langage Oublié) à cause de ce procédé anti-copie qui l'empêcherait de mettre l'album sur son ordinateur et son balladeur MP3. Apparemment, le mec était suffisamment remonté contre ce procédé (qui, depuis, n'existe plus, il me semble, non ?) pour se refuser à acheter le nouvel album de son artiste favori rien que parce qu'il serait inaudible sur son autoradio et son PC, et il a décidé de fermer son site rien que pour ça, ne pouvant plus le mettre à jour avec le nouvel album. C'est un peu extrême et dommage, mais quand on est fan, on est parfois extrême ! Bon, l'album, que vaut-il ? Sincèrement, ce disque de 2004 est une putain de pure petite merveille qui renvoie les deux précédents opus de Manset (La Vallée De La Paix et Jadis Et Naguère, deux albums que, pourtant, j'aime énormément, mais qui n'ont pas énormément fait parler d'eux à l'époque et sont considérés comme 'mineurs' par certains spécialistes) à la cueillette des fraises en plein mois de décembre dans le Doubs. 

G

Le Langage Oublié regorge de chansons à tomber par terre en chantant tout du long, et il me semble impossible de citer la meilleure des 10 chansons. Est-ce le morceau-titre ? Quand On Perd Un Ami ? Demain Il Fera Nuit ? La Fin Du Dernier Monde Connu ? (oh,  celle-là...) Ou bien A Un Jet De Pierre ? Enregistré au Studio de la Grande Armée (Paris) comme pas mal d'autres albums de Manset, ce cru 2004, qu'il a produit, arrangé, écrit et composé en totalité comme à son habitude offre sa ribambelle de chansons tuantes, aux paroles sublimes comme toujours, critiques de la société (Dans Les Jardins Du XXème Siècle, le très reggae Mensonge Aux Foules), des chansons certes très verbeuses, sans doute plus que de coutume (encore que sur Jadis Et Naguère...), et il n'y a plus guère que Manset pour faire ça, mais en même temps, quand on écoute Manset, on sait qu'on ne va pas avoir affaire à des chansonnettes de 2,30 minutes avec couplet/refrain/couplet/refrain/bridge/refrain et puis c'est marre. Un album de Manset, ça se lit comme un recueil de nouvelles. Celui-ci est une de ses meilleures livraisons. 

Demain Il Fera Nuit

Quand On Perd Un Ami

Le Coureur Arrêté

A Un Jet De Pierre

Mensonge Aux Foules

Le Langage Oublié

Que Ne Fus-Tu

La Fin Du Dernier Monde Connu

A Quoi Sert ?

Dans Les Jardins Du XXème Siècle