scratch

La vraie Soul ne meurt jamais. C'est ce que prouvent les musiciens de ce groupe hollandais avec ses mélodies intemporelles, qui trouvent leurs racines dans les années 60/70. " Scratch My Itch ", deuxième cru du combo, est un régal dans le genre. Empli d'une énergie communicative, il nous transporte à la Nouvelle-Orléans par le biais de chant Soul et de groove Funk qui donne à la musique noire-américaine une nouvelle jeunesse. A l'écoute de ce disque, on ne peut quasiment pas deviner que c'est en février 2012 qu'il a vu le jour.

Sans plus attendre, penchons nous sur cet album qui débute sur les chapeaux de roue avec "Do You Wanna Get Down", morceau Funk par excellence qui lance les hostilités avec fracas non sans rappeler Maceo Parker avec ces cuivres acérés et ce rythme au groove endiablé. Idem pour le morceau titre qui rappelle que l'ancien bras droit de James Brown avait pour habitude de fournir des titres faisant la part belle aux instruments, et aux fulgurantes improvisations. Certes, les Soul Snatchers n'en atteignent pas la virtuosité, mais l'ensemble reste très efficace. Le groove est renforcé sur des titres mid-tempo comme "The Lick" et son orgue Hammond mis en avant,  "Finish What You Started" ou "Show Me Love" qui ne cherche pas à masque ses influences de JB's. Cet album est un hommage aux acteurs importants du Funk des années 70, ou de la Soul des années 60, avec pêle mêle, les Meters, Stax ou Soul Searchers avec des morceaux comme "Now That You've Got It",  "Judge Of Love" qui reprend avec brio un modèle de morceaux récurents dans le Funk avec cette basse ronde et ces chœurs, ou encore "Soul To Soul

soulsnatchers

Le chanteur Jimi Bellmartin s'illustre en particulier sur le titre "Who I Am", un morceau posé, aérien, fédérateur, avec son chant chargé d'émotion. Ses accords lancinants et ses cuivres font de ce morceaux un petit bijou qui en fait un excellent morceau de Soul. "The Right Track" est gavé de feeling tandis que "Good & Plenty" qui achève l'album est pimpant et ensoleillé. Alors certes, on a rien d'exceptionnel, mais on a aussi rien à jeter sur ce disque. Peu importe le morceau qu'on pioche dans les 13 titres de l'album, on ne peut que se dire que c'est pas mal du tout. Une section rythmique bien huilée, un orgue Hammond qui gronde ainsi que des guitares funky, sans oublier la section cuivrées à trois têtes et les performances du chanteur charismatique Curtis T. et le chanteur invité Jimi Bellmartin, et nous avons tous les ingrédients pour un album aux oignons. 

Les Soul Snatchers ne prétendent pas avoir inventé l'eau chaude, ni même la réinventer. L'originalité fait clairement défaut à " Scratch My Itch " et même aux Soul Snatchers en général. Leur album suivant " Where Y'At ? " est d'ailleurs dans la même veine. Néanmoins il est agréable de constater que des groupes parviennent à faire perdurer ce style avec autant de ferveur et d'entrain. D'autant qu'ils le font avec panache et une envie de bien faire évidente. Même s'ils ne font rien de neuf, contrairement aux plus modernes Electro Deluxe, les membres de Soul Snatchers s'appuient sur des mécaniques solides pour nous offir de la qualité, et cet album en est la preuve.

 

- Liste des titres -

Do You Wanna Get Down

Who I Am

Now That You've Got It

Good To Me

Scratch My Itch

The Right Track

Show Me Love

Finish What You Started

Judge Of Love

The Lick

The Chase

Soul To Soul

Good & Plenty