118509036

Cette chronique a été publiée en décembre dernier, inchangée, et est juste republiée afin de cadrer avec le cycle U2.

Alors... Parler de ce disque, c'est compliqué. Pourquoi ? Parce que Songs Of Experience, nouvel album de U2, sorti en tout début décembre, est la suite directe de Songs Of Innocence, que le groupe de Bono et The Edge (et de Larry Mullen Jr, et d'Adam Clayton, autant les citer aussi, le groupe n'ayant jamais changé depuis ses débuts en 1978) avait publié en 2014, après un hiatus discographique de six ans. Entre No Line On The Horizon (2008) et Songs Of Innocence, le groupe n'avait rien fait, travaillant dans la douleur à un album qui se serait appelé Songs Of Ascent, mais qui, finalement, sera transformé (beaucoup des morceaux composés pour le disque ayant fini sur l'album sorti en 2014) en cet album à la pochette noire représentant le fils du batteur du groupe (Larry Mullen Jr) torse nu, et enlacé par son père. L'album, avec son titre en référence probable à l'oeuvre du poète anglais du XVIIIème siècle William Blake (mais un album de David Axelrod portait déjà ce titre), se voulait une collection de chansons plus ou moins autobiographiques sur l'enfance, l'innocence et la découverte de la vie. Certaines chansons sont vraiment sublimes, comme Every Breaking Wave ou The Troubles (avec Lykke Li). Les fans du groupe (bien qu'aimant nettement mieux U2 qu'avant, réussissant même à trouver du charme à How To Dismantle An Atomic Bomb et Pop, je n'en fais pas partie) furent rassurés, le groupe était de retour. 

u2-band-songs-experience lyrics

U2 ayant annoncé que leur album serait suivi d'un deuxième volet conceptuellement similaire, l'attente sera longue, chez les fans, jusqu'à l'annonce de la sortie de Songs Of Experience (là aussi, le titre est en allusion à William Blake...et aussi le titre d'un album de David Axelrod !), sortie précédée du single You're The Best Thing About Me. Et, quelques mois plus tôt, de The Blackout, jouée live en avant-première. Autant The Blackout (malgré une qualité audio déplorable quand le morceau, capté en live, fut un temps diffusé sur les ondes de RTL2 en septembre dernier) m'avait assez bien plu (et la version studio est excellente), autant le single officiel m'énerve vraiment. Long de 13 titres, auxquels il faut rajouter 3 ou 4 (selon le format, vinyle ou CD, j'ai les deux) bonus-tracks, ce qui fait une durée dépassant l'heure de musique (les 13 titres de l'album en tant que tel représentent 51 minutes), Songs Of Experience se veut lui aussi conceptuel, et sa pochette représente la fille de The Edge et le fils de Bono, mains jointes, debout. Elle porte un casque militaire, pour l'anecdote, certains y ont vu une allusion à War (pourtant, le gamin au regard belliqueux et apeuré de la pochette de War était tête nue), surtout à la pochette de leur fameux best-of 1980/1990. Produit par notamment Steve Lillywhite (qui avait produit les premiers opus du groupe), Jacknife Lee et Danger Mouse, l'album inclut, dans sa pochette, un livret proposant un assez long texte abordant à la fois la genèse de l'album et des reflexions sur l'expérience, de même que le précédent opus faisait de même pour l'innocence et la genèse de l'album. 

U2%20-%20Songs%20of%20Experience%20(2LP+Download)_0

Je ne vais pas parler pendant 107 ans de l'album, autant que j'y aille franco (1892/1975...vous avez compris le jeu de mots pourri ?) : Songs Of Experience ne sera probablement jamais cité parmi les meilleurs albums du groupe, il ne fera jamais concurrence à The Joshua Tree, Achtung Baby, The Unforgettable Fire et Zooropa (car oui, je pense que ce disque mal-aimé de 1993 est un de leurs meilleurs albums). Il n'est même pas aussi réussi, selon moi, que Songs Of Innocence. Mais n'allez cependant pas croire que l'album est mauvais, certainement pas. Influencé en partie par les évênements sociaux et politiques récents (Brexit, élection américaine de 2016, attentats) et possédant certaines chansons que Bono a écrites (suivant en celà les conseils d'un ami poète, Brendan Kennelly) en les imaginant comme des messages qu'il laisserait à ses proches qui les découvriraient après sa mort (oui, c'est pas vraiment joyeux, comme contexte d'écriture, mais ça peut donner des résultats intéressants), l'album contient de très très belles chansons : 13 (There Is A Light) est une conclusion sublime, The Blackout assure, Red Flag Day est très belle, Love Is All We Have Left et Lights Of Home sont une superbe ouverture. On passera en revanche outre Summer Of Love (avec les choeurs de Lady Gaga), You're The Best Thing About Me (qui, vraiment, m'énerve de plus en plus à chaque écoute ; un jour, je pense que je la zapperai carrément à l'écoute, chose que je fais cependant très rarement) et Landlady, qui ne valent pas grand chose. On notera que le rappeur Kendrick Lamar "chante" sur deux titres, American Soul et Get Out Of Your Own Way (qui est le deuxième single promotionnel). On notera que Book Of Your Heart et Ordinary Love (dans un mix différent de celui de la version sortie en single peu avant Songs Of Innocence, qui ne contenait pas la chanson), deux des bonus-tracks, sont tellement bons que ne pas les avoir inclus dans le tracklisting de l'album définitif (en lieu et place, disons, de The Showman (Little More Better) et Summer Of Love) est pour moi difficilement compréhensible, à moins qu'elles ne cadraient pas avec le concept. On notera enfin que le vinyle, double, est en jolis disques bleu cyan translucides, et rien que pour ça, je suis heureux d'avoir cet album sous ce format. Bref, cet album est un peu inégal, globalement satisfaisant, mais on attendait mieux ! Après, qui sait, sans doute qu'à force d'écoutes, il finira par révéler ses atouts, mais pour le moment, c'est un peu la semi-frustration en ce qui me concerne.

FACE A

Love Is All We Have Left

Lights Of Home

You're The Best Thing About Me

Get Out Of Your Own Way

American Soul

FACE B

Summer Of Love

Red Flag Day

The Showman (Little More Better)

The Little Things That Give You Away

FACE C

Landlady

The Blackout

Love Is Bigger Than Anything In Its Way

13 (There Is A Light)

FACE D

Ordinary Love (Extraordinary Mix)

Book Of Your Heart

Lights Of Home (St. Peter's String Version)

Bonus-track CD : 

You're The Best Thing About Me (U2 vs KYGO)