ob_149ccf_th

Pourquoi encore aborder une compilation des Beatles sur Rock Fever alors qu'il y à déjà, ici, des best-ofs tels que 1962/1966 ((le fameux double rouge), 1967/1970 (le fameux double bleu), Love Songs, 1 et les Anthology, pour ne citer qu'eux ? Je l'avoue, c'est pour la pochette. Et le côté très rare, et donc côté, et donc cher, de l'album. Voici une des compilations les plus mythiques des Scarabées : Les Beatles Dans Leurs 14 Plus Grands Succès. Comme le titre de la compilation l'indique, elle est française (cocorico !), ayant été faite spécialement pour le marché français, par Odéon, filiale d'EMI. Ce disque renferme donc 14 titres qui, tous, ont eu un immense succès en France (mais pas que chez nous, évidemment), et ces 14 titres sont tous de la période 1963/1964, d'avant Help ! et Rubber Soul (les morceaux les plus récents à l'époque sont Eight Days A Week, I Feel Fine et sa face B She's A Woman). Le fait que cette compilation ne parût, à l'époque, qu'en France en a rapidement fait un des objets de collection les plus prisés, se vendant généralement au minimum à 100/150 €, dans son édition d'époque. Ca en a fait, aussi, un des albums les plus copiés, piratés, de l'histoire du groupe. Avis aux fans qui ne s'y connaissent pas beaucoup : si un jour vous tombez, en convention ou sur le Net, sur une édition vinyle de ce disque avec le numéro de catalogue XSO 132, il s'agit d'une réédition non officielle (cette compilation n'a, en effet, jamais été officiellement rééditée, et n'existe pas, de manière officielle, en autre format que le vinyle de 1965), d'un pirate quoi, et d'ailleurs, le contenu est différent : il ne s'agit pas des morceaux d'époque dans leurs versions de la compilation, des singles et albums, mais de versions alternatives, studio ou live (certaines ayant été utilisées pour le jeu vidéo Rock Band !), des mêmes morceaux, dans le même ordre. De même, la couleur des morceaux sur le recto de pochette est différent (il me semble d'ailleurs que l'illustration ci-dessus est celle du pirate, l'originale proposant les morceaux écrits en marron clair plutôt qu'en vert...). Pour info, l'original de 1965 est avec le numéro de catalogue OSX 231, vous remarquerez que le pirate possède un numéro de catalogue littéralement inversé !

horse_b_odeon_back_large

Verso de la pochette originale, d'époque

Je possède, personnellement, une édition vinyle piratée, datant du début des années 2010, de cette compilation (je ne la possède pas, en revanche, dans son édition d'époque, mais c'est un de mes rêves de Beatlemaniaque que de la posséder), achetée 20 € en mon âme et conscience. Il aurait été difficile de penser tomber sur une édition originale : non seulement le carton de pochette était clean et tout neuf, non seulement le prix du vinyle (20 balles) interdisait de penser qu'il s'agissait d'une édition originale (ou alors, le vendeur n'y connaissait rien du tout, mais ce n'était pas le cas, pas dans une convention spécialisée), mais de plus, au verso de pochette, outre la précision que les morceaux n'étaient pas les versions d'époque (il y avait la précision que tel ou tel titre était issu d'un concert, d'autres de Rock Band...), on avait, parmi les illustrations des autres albums du groupe (les version françaises des albums, à savoir avec des titres différents, comme Beatles 65 au lieu de Beatles For Sale, par exemple), un visuel de Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (en version piratée publiée sur un obscur label du nom de...Porlaphone !), chose littéralement impossible sur la compilation de 1965, Sgt. Pepper's... datant de 1967 ! Difficile donc de se faire avoir. On notera que l'édition pirate est d'une qualité audio généralement très bonne, que les prises alternatives ou live sont très bonnes, et que malgré tout, on ressent du plaisir à tenir dans ses mains cette fameuse pochette. Et ce, tout en sachant pertinemment que ce que l'on tient dans sa main n'a que peu de valeur. Bref, un disque pour collectionneurs un peu maso. Je ne vais pas revenir sur les 14 titres présents sur cette compilation, compilation que toute personne possédant les albums et plusieurs best-ofs peut reconstituer sur un CD à graver. Ils sont tous remarquables, morceaux originaux (She's A Woman, From Me To You) ou reprises (Twist And Shout, Roll Over Beethoven).

beatles20on20horses

C'est donc pour la pochette (et le fait qu'elle n'est sortie qu'en France) que cette compilation est aujourd'hui un des plus fameux Graals Beatlesiens (au même titre que Beatles 65, français, avec la pochette double en die-cut avec vitrophanie, ou que Yesterday And Today, album américain Capitol de 1966, avec la Butcher Cover intacte ou bien la Trunk Cover plus ou moins bien décollée, ou tout simplement laissée telle quelle sur la Butcher Cover, pour plus de précisions, si ces allusions vous passent au-dessus de la tête, lisez mon article sur cet album, sur ce blog). La pochette montre donc les Beatles à cheval, dans une belle photo couleur située sur fond de couleur bois (l'encadrement de la pochette). Contrairement à ce que l'on a pu penser autrefois, album français oblige, la photo n'a pas été prise à Fontainebleau ni nulle part ailleurs en France, mais aux USA, dans un ranch du Missouri, en 1964. Au dos, des photos n&b montrent le groupe, notamment, sur une plage, à se prélasser sur des transats, ou bien en train de s'éclater au ping pong, ou de poser sur une plage en tenue de matelots. On a aussi des fac-similés de leurs autographes (tout a été reproduit sur la copie pirate). L'ensemble de cette compilation d'époque, pochette et provenance, font donc de ce disque une authentique pièce de collection, une prise de guerre que tout fan du groupe espère ranger tôt ou tard sur son étagère. On précisera une dernière chose : compte tenu que ce disque n'a pas été réédité de manière officielle en vinyle, on ne peut donc le trouver, en édition originale, que dans un état plus ou moins correct, l'album ayant, et c'est normal, été passé sur une platine de nombreuses fois par ses acquéreurs ; bref, en trouver une édition d'époque en état impeccable relève du domaine de l'improbable ! A noter que d'autres éditions non officielles existent avec des disques de couleur (bleu, rouge...) ou même des picture-discs à l'effigie du visuel de pochette. Le tout est très joli, mais ne remplace pas l'édition d'époque. Un fan n'ayant pas envie de payer une blinde, ou ne pouvant pas se le permettre, pourra cependant s'en contenter, en espérant bien sûr pouvoir, un jour, se payer le vrai Les Beatles Dans Leurs 14 Plus Grands Succès. Personnellement, je ne désespère pas.

FACE A

From Me To You

Please Please Me

She Loves You

Twist And Shout

I Saw Her Standing There

I Want To Hold Your Hand

All My Loving

FACE B

Roll Over Beethoven

Can't Buy Me Love

A Hard Day's Night

I Feel Fine

She's A Woman

Eight Days A Week

Rock And Roll Music