David-Bowie-Blackstar-640x640

Boulot oblige, je n'ai plus le temps d'écrire sur le blog. Oui, mais franchement, je ne pouvais pas rester assis sur mon cul à ne rien faire d'autre que pleurer comme un bébé à qui on retire sa tétine, là. Aujourd'hui. Lundi 11 janvier 2016 : on apprend la mort de David Bowie. Trois jours plus tôt (le vendredi), sortait son dernier album,en date, désormais dernier album tout court (putain, ça fait mal d'écrire ça) : Blackstar. Précédé il y à quelques semaines d'un clip (la chanson-titre, 10 minutes trip-hoppesques, avant-gardistes et définitives), cet album s'annonçait assez bizarre. 7 titres seulement (pour 41 minutes), parmi lesquels la chanson la plus longue de Bowie depuis Station To Station (10 minutes) datant de 40 ans plus tôt, et parmi lesquels, aussi, des chansons déjà connues depuis deux-trois ans et leur sortie en singles hors-albums (sortis en 45-tours). Je me suis dit, en regardant le tracklisting, que Bowie semblait en petite perte de vitesse, pourquoi refourguer deux chansons déjà connues ? Quelques jours seulement après l'écoute (le jeudi 7 janvier, un jour avant la sortie officielle : l'ayant précommandé bien à l'avance, je l'ai eu un jour avant la sortie), je me demande si, en fait, se sachant quasiment condamné (il est mort d'un cancer, contre lequel il se battait depuis un an et demi, dans le secret le plus total quant à la presse), il n'a pas voulu solder ses comptes.

BN-KX990_BOWIE_G_20151026095841

En tout cas, ce nouvel et ultime (non, ça fait vraiment TROP de mal d'écrire et de penser ça !) album, sorti sous une pochette blanche avec étoile noire (vu le titre, c'est logique), ce Blackstar, est atypique. Est-ce le meilleur album de Bowie ? Sincèrement, il m'est impossible de l'affirmer, comme d'affirmer le contraire. Sans doute ni l'un ni l'autre, Blackstar est en tout cas son album le plus à part, et pas seulement parce que, maintenant, c'est le dernier, et qu'il sort dans un contexte désormais funèbre, quasiment posthume. Il m'est impossible de dire quel est le niveau (qualitativement parlant) de l'album par rapport aux autres de Bowie, parce qu'il est son dernier, et que pour moi, il restera pour toujours l'album sorti au moment de la mort de son auteur. En plus, c'est un disque expérimental, sévère, exigeant, avant-gardiste, quasiment jazzy parfois, enregistré avec des musiciens qui, sauf erreur de ma part, ne sont pas des habitués de Bowie (ne cherchez pas Gail Ann Dorsey, Mike Garson, Gerry Leonard, Earl Slick ou Sterling Campbell ici...), et peuplé de chansons hantées (Sue (Or In A Season Of Crime), 'Tis A Pity She Was A Whore, deux chansons déjà connues des fans, celles dont je parlais plus haut sans les citer), quasiment aucune n'est rock au sens propre du terme (sauf éventuellement I Can't Give Everything Away, et encore... ou Lazarus, l'immense Lazarus, et là aussi, et encore).

a-quoi-ressemble-blackstar-le-nouvel-album-de-david-bowie,M284463

Je ne peux pas parler de l'album, désolé, sauf pour dire que lorsque je l'ai écouté jeudi, je l'ai adoré, et lorsque je l'ai réécouté ce soir, dans le RER, en repansant à Bowie et à tout ce qu'il représentait pour moi (je le place tout en haut de mon podium personnel), j'ai quasiment chialé. En j'avais des frissons en l'entendant chanter I'm a black star, sur le long (et enivrant, puissant, incroyable et désormais éternel morceau-titre). Cet album, cet ultime album, n'est pas à conseiller pour découvrir l'oeuvre de Bowie, mais les fans l'apprécieront. Il mérite, en tout cas, l'écoute, plusieurs écoutes (il en faut plusieurs pour l'apprécier pleinement, Blackstar n'est pas facile d'accès). Bowie aura terminé sa carrière sur un disque vraiment particulier, encore plus maintenant qu'on sait qu'il n'y en aura pas d'autres. La question de savoir comment l'album aurait été accueilli, sur le long terme, par les fans et la presse si Bowie n'était pas décédé ne se pose pas ; ce disque est. Bowie n'est plus. Voilà tout. Et nom de Dieu de putain de merde, ce que cette nouvelle m'a retourné le coeur, ce matin... RIP, Ziggy. So long, Halloween Jack. Repose en paix, Thin White Duke. On ne t'oubliera jamais.

Chronique de Buckley92:

Le Retour de buckley92 sur le blog! Et le retour de david bowie aussi! Mais hélas, ça sera à priori la dernière fois qu'on parlera d'un nouvel album studio de bowie sur rock fever. En effet, l'artiste s'est éteint hier à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer.  Dire que son dernier album, Black Star, était sorti vendredi dernier, le jour de son anniversaire! On savait que le chanteur avait depuis longtemps prit sa retraite scénique et médiatique, et on savait aussi qu'il avait eu (ou qu'il avait) des problèmes de santé mais de là à penser qu'il mourrait! Je vous jure que ça m'a fait un choc quand je l'ai appris ce matin! Merde! Ce mec faisait partie des immortels, comme Paul Mccartney, Keith Richards, Neil Young, Robert Plant, Iggy Pop ou Lou Reed (ce dernier étant mort en 2013)! Et ce qui me rend encore plus triste, c'est de me dire qu'il avait encore tellement à nous offrir, tant son dernier album est une tuerie absolue. Je vais d'ailleurs être, dès le départ, aussi clair que chazal (oui les jeux de mots pourris sont de rigueur chez moi en 2016): il s'agit pour moi de son meilleur album depuis "Heroes" de... 1977! Vpoir même depuis Low ! Et n'allez pas croire que je dit ça sur le coup de l'émotion suite à la mort de david bowie, je le pensais déjà samedi quand je l'ai acheté. Néanmoins il est vrai que maintenant je ne perçois plus excatement Black Star de la même façon. Mais avant deparler de l'album, je tenais à vous convier à un rapide retour en arrière, jusqu'en 2004, via le paragraphe suivant.

David-Bowie-Blackstar-225x225

 

Pochette de l'édition vinyle

Nous sommes en 2004: David Bowie est en pleine tournée promotionelle de son derneir album de l'époque, Reality, sorti l'année d'avant. Un album très correct, mais qui n'égale en rien ses anciens classiques, ni même son prédecesseur, Heathen. Malheureusement, plusieurs dates sont annulés, et Bowie ne finira pas la tournée suite à une angioplastie. Un dvd live sortira en 2004, intitulé A Reality Tour, puis David Bowie "disparait" de la scène musicale. Mise à part une collaboration avec Arcade Fire sur quelques morceaux, ainsi que la sorti d'un Live, Santa Monica '72, en 2008, ainsique la version cd de A Reality Tour en 2010, rien de neuf de la part de David Bowie. Les rumeurs coulent: on dit qu'il veut se consacrer désormais exclusivement à ses enfants, qu'il est malade, pire, qu'il serait mort... Mais le 6 janvier 2013, le jour de son 66e anniversaire, David Bowie annonce à la surprise générale, la sorti prochaine de son nouvel album, et dévoile le jour même un premier extrait, Where Are We Now?. L'album, intitulé The Next Day, sort en france en mars 2013 et sera très bien reçu par la critique et le public. L'album est très rock dans son ensemble, et sur le blog nous, le considérions à sa sortie comme son meilleur depuis Earthling au moins. Trois ans plus tard, le 6 janvier 2016, Bowie sort son dernier album, ★. Ou simplement Black Star si vous préférez.

th-1

L'album est sorti sous une pochette très sobre: Sur fond blanc, une grosse étoile noire à cinq branche et en dessous, des symboles qui sont en fait des "déclinaisons" de cettte étoile. La pochette du vinyle est légèrement diffèrente et est encore plus prémonitoire: noire, avec un trou en forme d'étoile laissant voir le vinyle glissé dans une pochette plastique. J'ai d'ailleurs un léger reproche à faire à cette version vinyle, concernant le livret: les photos sont sublimes, et c'est super d'avoir les paroles des chansons, mais écrit en noir sur fond noir c'est "stylé" mais c'est pas très pratique. Ensuite concernant la musique l'album fait une quarantaine de minutes pour sept titres, dont certains étaient déjà sorti ultérieurement en 45 tours. Cela peut donc sembler vraiment court et limite bâclé mais après coup on comprend mieux... BlackStar ne peut être perçu autrement que comme le testament de Bowie. Quand au style musicale, je tient à vous mettre en garde: vous aimez le glam- rock, Ziggy StardustHunky Dory? passez votre chemin. Vous ésperez un The Next Day bis? passez votre chemin. Vous adorez Tonight et Never Let Me Down? Allez vous faire *** euh je veux dire vous aussi passez votre chemin. Vous adorez (comme moi) sa trilogie berlinoise, ainsi que son album Outside.1? Vous devriez déjà être plus à même d'apprécier l'album. Et encore... Car comme Clash l'a justement dit, BlackStar est vraiment l'album le plus à part de Bowie.

th

Pour faire simple, l'album est un savant mélange de rock, free- jazz, jazz-rock et musique éxpérimentale. Pas le genre de musique à mettre entre toutes les oreilles. Et surtout l'album est ÊXTREMEMENT sombre, c'est même sans doute le plus sombre de l'artiste en fin de compte. Dans plusieurs morceaux bowie parle ouvertement de la mort, impossible encore une fois de ne pas y voir quelquechose de prémonitoire. La nouvelle de la mort de Bowie est boulversante et l'album ne va pas nous aidez à aller mieux. Mais nom d'un ziggy qu'est ce que c'est bon! Entre le pharaonique morceau titre, le mélancolique Girl Loves Me ou l'excellent single Lazarus, sans oublier le final I Can't Give Everything Away, tout sur cet album est selon moi digne du meilleur de David Bowie. En fait, seul Dollar Days m'a un peu déçu, je la trouve plus anecdotique que le reste, mais elle n'est pas mauvaise non plus. Le sommet est pour moi évidemment Blackstar, une chanson de 10 minutes, sa plus longue depuis Station To Station de 1976! Un morceau qui commence par une mélodie assez oriental mais façon jazz- expérimental, et aux nombreuses images métaphoriques bien sombre: on y parle d'un jour d'éxecution, ainsi que d'un villlage d'Omen, omen voulant dire présage en latin. Puis ensuite la chanson reprend une tonalité plus "classique", et Bowie se met à déclamer " I'm a Blackstar/ Not a Gangstar", et le morceau reprend son thème initial. Un Morceau purement grandiose, au clip très étrange que je vous propose de découvrir en bas de l'article.

david-bowie-300x253

Pour finir cette chronique, je dirai juste que Blackstar est le genre d'album qui doit être écouté pour être compris, et qu'il n'est pas forcément évident d'en parler. C'est pourquoi je préfère m'arrêter là et vous conseiller simplement vivement cet album! Et surtout je tenais à dire merci pour des albums comme Hunky Dory, Ziggy Stardust, Low, Scary Monsters (and Super Creeps), Heathen et The Next Day. Merci Pour toutes tes chansons intemporelles. Merci pour Blackstar. Au Revoir Ziggy, Halloween Jack, Thin White Duke, Aladin Sane. Au revoir Bowie. Grand control to major tom...

Blackstar

'Tis A Pity She Was A Whore

Lazarus

Sue (Or In A Season Of Crime)

Girl Loves Me

Dollar Days

I Can't Give Everything Away