fahrenheit

Voilà un de ces groupes exotiques qui, bien que méconnus, sont capables de surgir et de nous balancer à la tronche des bombes à faire pâlir de jalousie les grands groupes des années 70 et 80. Formé en 2001 au Chili par deux potes fans de Bon Jovi, Europe et autres consorts, ce groupe Fahrenheit peine d'abord à se faire une réputation au sein de la scène underground de Santiago avant de sortir un EP qui passa plus ou moins inaperçu. Et finalement, en 2004, Fahrenheit sort ce premier album " Chain Reaction " (avec une pochette un peu spéciale qui représente vraissemblablement un tableau de bord de je ne sais quelle antiquité) qui est très bien accueilli par la critique. Et c'est normal, car cet album, même s'il n'est pas un chef d'œuvre, est tout de même une sacrée baffe musicale, qui ravira tout les amateurs de Hard US de la période fin 80's. Et oui, même si ce quintette est chilien à 100%, le style joué ici est du pur Hard Rock, parfois teinté de glam mais pas trop, et sans véritable connotation FM qui caractérise les groupes comme Bon Jovi, White Lion ou encore Def Leppard. Chaz Thompson, le chanteur, chante en anglais (contrairement à l'album suivant, " Nuevos Tiempos " qui est sorti en 2006 et dans lequel le chant est en espagnol, et produit par David Prater qui a lui même travaillé avec Dream Theater notamment), et les musiciens assurent un max. Au niveau du son, on se rapproche grandement de cette époque 80's également, mais avec une production évidemment plus moderne. En fait, Fahrenheit fait partie de ces groupes qui auraient très bien pu côtoyer les Guns N' Roses, Mötley Crüe ou Skid Row s'ils avaient existé une quinzaine d'années plus tôt. 

Autant de groupes qui font l'influence de notre quintette  et dans lesquels il puise son inspiration, tout en faisant preuve d'une belle maîtrise pour ce qui est de la composition et de l'interprétation. Les titres les plus agressifs comme l'excellent "Prom Nite" d'ouverture, ou le génial "Roadkill", dans lequel le bassiste s'offre un slap sur les couplets, n'auront aucun mal à convaincre. Les mid-tempos ultra efficaces que sont "Hot Leather" et "No News Good News" achèveront les résistants. La rythmique est impeccable, et le guitariste soliste Javier Bassino (qui n'avait que 19 ans à l'époque) place des interventions qui font mouche à tout les coups, et il se réserve même un instrumental, le "JB Solo" où il nous montre toute l'étendue de son talent. Le bonhomme ne s'arrête pas là car c'est également lui qui s'occupe du mixage des pistes. Mêmes les titre plus moyens comme "Chains 'n' Cellars" ou "King Of the Night" s'en tirent avec les honneurs, ainsi que les deux ballades : "Be Mine", tubesque et assez réussie, et destinée comme d'hab' à séduire un public un peu plus large et "Two Souls One Heart" en fermeture, avec son ambiance 'feu de camp' acoustique. On notera que les quelques notes de violons sur ces deux titres rendent l'ensemble assez pompeux, malheureusement. Mais y a pas péril en la demeure, car si on évalue la qualité globale de l'album, on ne peut être qu'impressionné.

fahrenheit

Le combo chilien place la barre très haut pour un premier effort discographique. En 10 titres et un peu moins de 37 minutes, Fahrenheit relance la machine Hard Rock à une époque où les groupes anglais et américains sont un peu à la peine. Bien sûr, ce disque n'est pas spécialement innovant en soi, mais il est tout de même doté d'une fraîcheur et d'un niveau qui suffira aux inconditionnels de Hard Mélodique qui commencent à se lasser des clones des grands groupes des 80's. En cela, " Chain Reaction " est un album à connaître. A noter que du line-up original, il ne reste que le guitariste rythmique Carlos Otto (qui est l'un des fondateurs du groupe), et le bassiste Carlos Cid. N'ayant pas crevé l'écran à l'international, peu d'informations sont disponibles concernant ce groupe, et même les sites musicaux sud-américains ne sont pas forcément d'accord quant à la situation de Fahrenheit. Aux dernières nouvelles, le groupe plancherait encore sur son quatrième album "Kelvinator ".

 

- Liste des titres -

Prom Nite

Unleash the Love

Hot Leather

King Of the Night

Be Mine

No News, Good News

JB Solo

Roadkill

Chains 'n' Cellars

Two Souls One Heart