P2

Après un Learning To Crawl tout simplement grandiose en 1983, album enregistré durant une période difficile (un membre est mort en 1982, un autre viré peu après et qui mourra lui aussi, en 1983, peu après la sortie de l'album sur lequel il ne joue pas, et pendant l'enregistrement de l'album, moult changements de musiciens), les Pretenders mettront trois ans, trois longues années, avant de refourguer un album. Lequel album, leur quatrième, sortira donc en 1986. Au moment de la publication de cet album intitulé Get Close, les Prétendants sont, autour de Chrissie Hynde (chant, guitare rythmique), Robbie McIntosh (guitare), Blair Cunningham (batterie) et T.M. Stevens (basse). McIntosh apparaissait déjà sur Learning To Crawl, et fera partie, quelques annés plus tard (et Blair Cunningham aussi), du groupe de Paul McCartney, en 1991/93. C'est le dernier album des Pretenders sur lequel cet excellent guitariste participe. Au niveau des participations, on notera la présence, sur ce Get Close produit par Bob Clearmountain et Jimmy Iovine (des noms assez connus du rock et de la pop des années 80) sauf un titre produit par Steve Lillywhite (autre nom important de la production rock de l'époque), de Carlos Alomar (fidèle collaborateur de Bowie de 1974 à 1987, puis épisodiquement) aux synthétiseurs (rappelons que c'est un guitariste à la base), Bernie Worrell de Funkadelic aux claviers, Martin Chambers (premier batteur des Pretenders), Mel Gaynor (batteur des Simple Minds), Steve Jordan (batterie aussi), Simon Phillips (batteur de, notamment, Toto, mais pas à l'époque), Paul 'Wix' Wickens (claviers, futur membre du groupe de McCartney lui aussi)...

P1

Pourquoi autant de batteurs cités plus haut ? Chambers a quitté l'aventure des Pretenders pendant les sessions de cet album (il reviendra en 1994), et sera remplacé, tout du long, par plusieurs pointures, avant que la belle Chrissie ne jette son dévolu sur Blair Cunningham, le seul des batteurs ayant participé à Get Close à être officiellement crédité comme membre du groupe et à apparaître sur la pochette (bien plus classieuse que les pochettes d'albums de la même époque, généralement très ancrées dans la mode de l'époque, et assez datées). L'album a donc été enregistré difficilement, péniblement, comme Learning To Crawl, mais encore une fois, à l'écoute de l'album (il dure 47 minutes, au passage), on ne s'en rend pas spécialement compte. Comme je l'ai dit, un titre a été produit par Steve Lillywhite : Room Full Of Mirrors, le dernier morceau, une reprise de Jimi Hendrix, qui est franchement géniale. Le reste est signé Clearmountain et Iovine, et ils assurent à la production, apportant au disque un son moderne, mais pas trop moderne, et en tout cas, il ne sonne pas daté en 2015. L'album contient 11 titres, l'un d'entre est est très très connu, notamment pour avoir été utilisé il y à quelques années dans une publicité pour Yves Rocher : Don't Get Me Wrong. Un morceau trépidant, du pur Pretenders qui claque, vraiment remarquable. Mais l'album ne possède pas que cette chanson (et la reprise hendrixienne) de réussie. Comment ne pas citer My Baby, Hymn To Her, Dance ! ou Light Of The Moon, morceau signé Carlos Alomar.

P2

Premier album sur lequel Chrissie Hynde apparaît seule sur le recto de pochette (ça sera le cas des suivants aussi), le reste du groupe apparaissant au dos, Get Close, avec sa pochette me faisant férocement penser à celle du Born To Run de Bruce Springsteen sorti 11 ans plus tôt, est un excellent album de pop-rock et du groupe. Certes, on est désormais loin de l'urgence quasi-punk qui planait sur le premier opus éponyme, définitivement leur sommet et un des plus grands albums de rock qui soient. Mais on ne s'ennuie pas une seule seconde avec cet album bien calibré, offrant ballades et rock tendus, superbement bien produit et interprété, et comptant sans aucun doute parmi les meilleurs albums d'une année 1986 dans l'ensemble assez calamiteuse pour le rock (si on excepte des albums tels que Master Of Puppets de Metallica, The Queen Is Dead des Smiths, cet album ou le So de Peter Gabriel). Bref, je conseille ce disque aux amateurs de bonne pop/rock !

FACE A

My Baby

When I Change My Life

Light Of The Moon

Dance !

Tradition Of Love

FACE B

Don't Get Me Wrong

I Remember You

How Much Did You Get For Your Soul ?

Chill Factor

Hymn To Her

Room Full Of Mirrors