P1

Quand un groupe perd, pour cause de décès, un de ses membres, c'est bien évidemment difficile de s'en remettre. Demandez aux Doors, qui ont certes réussi à faire deux albums après la mort de Jim Morrison, mais sans grand succès, et ils n'ont pas insisté longtemps ; demandez à AC/DC, aux Rolling Stones, Beach Boys, Beatles (même si le groupe était définitivement séparé quand ces morts sont arrivées), Alice In Chains, Nirvana, Led Zeppelin... Les Pretenders, eux, ont eu droit non pas à un membre décédé, mais deux, et en l'espace d'un an, excusez du peu. James Honeyman-Scott, guitariste principal (et claviériste), est mort d'overdose en 1982, et Pete Farndon (basse) est mort, aussi d'overdose, en 1983. Pendant cette période, le groupe aura eu le temps (enfin, le groupe...Chrissie Hynde, la chanteuse et guitariste rythmique, plutôt !) d'écrire de nouvelles chansons, mais ces nouvelles chansons ne sortiront qu'en 1983, quelques semaines après la mort de Farndon, dans ce troisième album intitulé Learning To Crawl. Farndon fut quelque peu viré par le groupe car il devenait ingérable à cause de son addiction (qui entraînera sa mort, donc) et les deux membres restants du groupe, Chrissie et le batteur Martin Chambers (qui partira après ce troisième album) envisageront, un temps, d'engager le bassiste de Big Country (Tony Butler) et le guitariste de Rockpile (Billy Bremner) pour remplacer le défunt et le viré. Mais ces derniers ne joueront que sur deux titres, qui sortiront en single en 1982, My City Was Gone (une ode désabusée à Akron, Ohio, ville natale de Chrissie, seule Américaine dans un groupe britannique) et sa face B Back On The Chain Gang. Deux chansons que l'on retrouve ici.

P0

Peu après, Butler s'en va, et deux autres musiciens, Paul Carrack (piano, qui a notamment joué dans Roxy Music) et Andrew Bodnar (basse, du groupe de Graham Parker) déboulent, pour jouer sur un troisième titre, aussi sur le disque, Thin Line Between Love And Hate. Puis ils s'en vont aussi, ainsi que Bremner. C'est alors que déboulent le bassiste Malcolm Foster et le guitariste Robbie McIntosh, ce dernier fera par la suite, en 1989/1994 partie du groupe de Paul McCartney, jouant sur Flowers In The Dirt et Off The Ground (et les tournées respectives de ces albums). Ces deux derniers feront l'affaire, et se retrouvent sur les 7 titres restants de l'album, ainsi que sur la photo de pochette (McIntosh, tout en haut, semble un peu amusé d'être là ; Foster est celui qui est le plus à droite ; Chambers, c'est le blondinet tout en bas, et Chrissie, ben Chrissie, c'est pas difficile de la distinguer du reste). Long de 39 minutes, soit nettement plus court que les deux précédents opus (qui en faisaient 47), Learning To Crawl, appelé ainsi car la fille, nouvelle-née à l'époque, de Chrissie, Natalie Rae, apprenait à ramper au moment de l'enregistrement de l'album, est le troisième album du groupe à être produit par Chris Thomas. Comme c'est leur troisième album, ça en revient à dire que pour le moment, Chris Thomas a tout produit d'eux (sauf une chanson sur le premier album, qui fut produite par Nick Lowe). Ca changera, car l'album suivant sera produit par Bob Clearmountain et Jimmy Iovine (et Steve Lillywhite pour un titre) ! Bref, ce fut un peu compliqué, la genèse de ce disque, et le fait qu'entre temps, deux membres du groupe claqueront d'overdose n'arrangera rien...

P1

Musicalement, que dire, car jusqu'à présent, je n'ai pas encore parlé du contenu ? Learning To Crawl est, autant le dire, un chef d'oeuvre, un disque majeur des Pretenders. L'album, assez varié, offre quelques unes de leurs plus grandes chansons, comme My City Was Gone, plus de 5 minutes absolument gigantesques sur la ville natale de Chrissie, ou bien 2000 Miles, chanson d'amour démarrant sur une intro guitaristique de toute beauté (qui, selon Chrissie, qui regrette de ne pas l'avoir crédité officiellement pour le coup, est totalement une idée de Robbie McIntosh), sans oublier Thumbelina, I Hurt You, Middle Of The Road, Time The Avenger... C'est bien simple, la seule chanson qui ne me branche pas des masses, mais elle est pas mal, c'est Watching The Clothes, sorte de rock'n'roll/rockab' old school à la Tattooed Love Boys (une chanson du premier album du groupe, et la seule que je n'aime pas trop dessus, d'ailleurs). Mais le reste assure totalement, faisant de ce disque plus court que de coutume un de leurs meilleurs opus, enregistré après un deuil, sorti après un autre, et offrant vraiment du lourd de chez lourd dans le registre pop/rock. Un album génial, quoi !!

FACE A

Middle Of The Road

Back On The Chain Gang

Time The Avenger

Watching The Clothes

Show Me

FACE B

Thumbelina

My City Was Gone

Thin Line Between Love And Hate

I Hurt You

2000 Miles