MO3

Dur de passer derrière un chef d'oeuvre. Car 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, alias 10 To 1, sorti en 1982, en est bel et bien, de chef d'oeuvre. Un grand disque engagé, féroce, furax, dans lequel Midnight Oil crachait ses diatribes anti-militaristes, anti-nucléaire, pro-écologistes, à la face du monde. Le groupe aura été tellement engagé, durant son existence, qu'il en seront parfois censurés, interdits de concerts dans certains pays, interdits de radio. Il n'y allaient pas avec une demie-molle. Deux ans après ce chef d'oeuvre rempli de merveilles (Short Memory, U.S. Forces, Scream In Blue...), le groupe de Peter Géant Vert Garrett publie son successeur, son cinquième album studio (sixième si on compte un EP, Bird Noises, en 1981), un disque sorti donc en 1984, enregistré au Japon (studio Victor Aoyama de Tokyo) en trois mois d'une probable folle intensité (juin à août, et il sortira en octobre), et sorti sous une pochette montrant une vue apocalyptique et cauchemardesque d'un ville de Sydney après une hypothétique attaque nucléaire, l'opéra futuriste bien en vue, et toujours debout malgré tout. Red Sails In The Sunset, tel est le nom de ce disque assez généreux (il dure, en effet, 50 minutes, pour 12 titres), produit par le groupe et Nick Launay, comme d'habitude.

MO4

D'ailleurs, on ne change pas une équipe qui gagne : Midnight Oil n'a pas changé d'un iota son personnel : Jim Moginie, Martin Rotsey, Peter Gifford, Rob Hirst et, donc, Peter Garrett le chauve allumé et futur ministre (ce qu'il n'est plus depuis). Après le succès de 10 To 1, Columbia/CBS, leur maison de disques, demandera aux Australiens de faire une chanson pop commerciale afin de parachever le succès. La réponse des Oils sera radicale : ça sera ce disque, vraiment pas pop pour un rond. On n'achète pas Midnight Oil ! Le groupe n'en est pas à son coup d'essai en la matière de contestation musicale, entre Place Without A Postcard, Bird Noises, 10 To 1, et ils feront encore plus fort en 1985 avec un deuxième EP (et leur dernier, je crois), le radical Species Deceased au titre si évocateur. Sans oublier Diesel And Dust, Blue Sky Mining... Ici, sur ce Voiles Rouges Dans Le Couchant, on a un peu de tout, les Oils s'en prennent à l'armée (le terrible When The General Talks), ils s'en prennent même à une vraie gloire locale, l'impresario de boxe Jimmy Sharman (dans Jimmy Sharman's Boxers, évidemment), qu'ils accusent d'avoir exploité les Aborigènes (parmi les boxeurs qu'il entraînait, il y avait des Aborigènes), et ce, malgré le fait que Sharman et son fils du même nom que lui (le père est mort en 1965, le fils en 2006) furent acclamés pour avoir osé donner leur chance à ce peuple si opprimé dans leur propre pays. Mais pour les Oils, tout n'était pas si rose que ça... Kosciusko, excellente chanson, tire son nom du point culminant de l'Australie.

MO2

Midnight Oil remet aussi le nucléaire sur le tapis, Harrisburg est une allusion à l'incident nucléaire de la centrale de Three Mile Island, aux USA (1979), et Minutes To Midnight, tout comme le 2 Minutes To Midnight d'Iron Maiden (de la même année !), parle de la fameuse Doomsday Clock, l'Horloge de la Fin du Monde, qui annonce la probabilité, pour le monde, rapport à la situation politique internationale, de sauter dans un grand feu de joie, l'heure de minuit, sur cette horloge, étant synonyme de fin du monde. Lors de la crise des missiles de Cuba, il était très près de minuit, vraiment très près...En 2015, il est environ 23:57... et c'est pas près de s'arranger. Red Sails In The Sunset, disque généreux et engagé, donc, est une pure merveille, qu'il convient cependant d'écouter plusieurs fois, car il n'est pas aussi rapidement accessible que Diesel And Dust, Blue Sky Mining et 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1. Mais cet album à la pochette de carnage est assurément un des plus réussis de la discographie de ces Australiens énervés et contestataires. Un grand disque de pop/rock féroce et furieux !

FACE A

When The General Talks

Best Of Both Worlds

Sleep

Minutes To Midnight

Jimmy Sharman's Boxers

Bakerman

FACE B

Who Can Stand In The Way

Kosciusko

Helps Me Helps You

Harrisburg

Bells And Horns In The Back Of Beyond

Shipyards Of New Zealand