HT2

Après un premier album live en 1970, Hot Tuna publie, en 1971, un... deuxième album live, aussi électrique que le premier (qui ne portait pas de nom, soit Hot Tuna) était acoustique. Ce deuxième album live s'appelle First Pull Up, Then Pull Down. Après, il est quand même grand temps de sortir un disque studio, et ça sera le cas avec le troisième opus du Thon Chaud (oui, Hot Tuna, ça veut dire ça, et est vraiment un nom de groupe à la mords-moi-le-noeud-avec-le-dentier-de-papy), un album sorti en 1972 sous une belle pochette montrant le groupe de Jorma Kaukonen (guitare, chant) et Jack Casady (basse et chant) - deux anciens membres de Jefferson Airplane - dans une belle bagnole d'antan : Burgers. Au moment de l'enregistrement de ce disque produit par Kaukonen, Hot Tuna est aussi constitué du violoniste Papa John Creach et du batteur Sammy Piazza, aussi percussionniste. Nick Buck (claviers), Richmond Talbot (slide guitar et choeurs) et David Crosby (choeurs sur Highway Song) participent rapidement à l'album en invités. 

HT1

 

En 37 minutes, ce troisième opus de Hot Tuna et leur premier album studio offre à la fois des reprises et des morceaux originaux, à la fois des chansons et des instrumentaux (Sunny Day Strut et Water Song, deux des morceaux originaux de l'album, se dispensent totalement de paroles). Sous son titre à la con (Burgers, avec une pochette représentant une bagnole, c'est quand même limite), l'album offre quelques morceaux vraiment savoureux, comme ce Keep On Truckin' au titre faisant penser au Grateful Dead, mais qui n'a, mis à part ça, rien à voir (le morceau du Dead en question s'appelle tout simplement Truckin' et est sur American Beauty), Highway Song, True Religion ou Sea Child. Le groupe a sorti les guitares électriques et nous offre ici un petit régal de blues/folk-rock, et je dois dire que sur la longueur, Burgers est nettement plus appréciable et recommandable que le premier album live éponyme du groupe, totalement unplugged, et assez redondant par moments. Néanmoins, le groupe n'en est pas encore au sommet de ses capacités : les albums suivants, et notamment The Phosphorescent Rat, seront encore plus réussis, frôlant par moments le hard-rock tant le groupe enverra la sauce parfois. Encore assez roots, Burgers est probablement un des meilleurs albums de ce groupe aujourd'hui un peu beaucoup oublié, et pas follement essentiel et passionnant, mais quand même très sympathique !

FACE A

True Religion

Highway Song

99 Year Blues

Sea Child

FACE B

Keep On Truckin'

Water Song

Ode For Billy Dean

Let Us Get Together Right Down Here

Sunny Day Strut