M5

Pour ce dernier article sur Mountain, place à Avalanche. Cet album studio du groupe, par ailleurs leur dernier pour une période de 9 ans (le groupe refera un disque en 1985, le très médiocre Go For Your Life, mais entre temps, le bassiste, chanteur et producteur Felix Pappalardi sera mort, en 1983, tué par sa femme au cours d'une dispute conjugale), date de 1974, année, aussi, de la sortie de leur double live Twin Peaks que j'ai abordé ici récemment. Avalanche, avec ses 10 titres (dont deux reprises, et pas des moindres ; en regardant la liste des morceaux plus bas, vous devinerez aisément quelles sont ces reprises) pour un total de 40 minutes, est le sixième album de Mountain (je ne compte pas dedans leur best-of de 1973, mais j'inclus leurs lives), et seulement leur troisième vrai disque studio, après Climbing ! et Nantucket Sleighride, tous deux de 1970. Il y à aussi Flowers Of Evil, de 1971, mais comme ce disque est constitué d'une face studio et d'une face live, il est un peu à part... Lorsque Mountain enregistre, en début d'année 74, cet album, le groupe est constitué de Felix Pappalardi (basse, chant, production, claviers), Leslie West (chant, guitare) et Corky Laing (batterie) pour ce qui est des membres originaux, et on y  trouve aussi un deuxième guitariste, David Perry.

Mountain - Original Album Classics (CD 5 Avalanche) - Back

C'est Pappalardi qui produit, comme à son habitude, ce disque assez mal aimé et sous-estimé, pour lequel on dira parfois (et le plus souvent, bien des années après sa sortie, voir la critique sur le site AllMusic) que son titre (une des nombreuses allusions à la montagne, au sein du groupe, avec notamment Climbing !) est assez adéquat au regard du son de l'album : un peu comme si Mountain croulait sous le poids de la neige tombée en masse d'une avalanche. Comprendre par là que le son est un peu boueux parfois, la production ayant pris un coup dans l'aile... Force est de constater que ce n'est pas si calamiteux que ça, la production de cet Avalanche est certes datée, mais quand même assez bonne, meilleure que celle du premier opus. Ce qui st un peu calamiteux, en revanche, c'est la pochette, assez rebutante avec cette photo de West et Pappalardi dans un médaillon rond, par-dessus un visuel rappelant ceux des deux premiers opus du groupe. Pour une fois, ça ne passe pas très bien... En revanche, musicalement, c'est dans l'ensemble du très bon boulot ici : les deux reprises, Whole Lotta Shakin' Goin' On de Jerry Lee Lewis et (I Can't Get No) Satisfaction des Rolling Stones (simplement crédité Satisfaction sur la pochette), assurent vraiment, c'est du lourd. La reprise des Cailloux est limite méconnaissable tellement elle est heavy ! Tout le disque n'est pas de ce genre, Alisan étant un chouette petit instrumental bien calme, et dans le registre apaisé, Last Of The Sunshine Days et I Love To See You Fly se posent là aussi.

200806_hailto_3

Seul Thumbsucker m'énerve un peu, la chanson est la moins bonne du lot, et ne passe pas très bien la rampe après quelques écoutes. Mais rien de grave quand même. Avalanche est dans l'ensemble un excellent disque de hard-rock tendance bluesy, et il ne dépareille absolument pas avec les précédents opus de la Montagne. Dans l'ensemble, donc, Mountain aura livré, de 1970 à 1974, une série d'albums, studio ou live (ou les deux, pour l'un d'entre eux), que tout amateur de rock un peu heavy se doit d'écouter. Je précise au passage que les cinq abums que j'ai abordés d'eux sont réunis dans un coffret budgétaire 5-CD (pochettes cartonnées simples dans un fourreau de carton) de la série Original Albums Classics, coffret généralement vendu entre 15 et 20 € ; autrement dit, pour un tel prix, passer à côté serait limite criminel, vu la qualité de la musique que l'on trouve sur cs 5 albums entiers !

FACE A

Whole Lotta Shakin' Goin' On

Sister Justice

Alisan

Swamp Boy

(I Can't Get No) Satisfaction

FACE B

Thumbsucker

You Better Believe It

I Love To See You Fly

Back Where I Belong

Last Of The Sunshine Days