BBC 1

Attention, il s'agit de deux albums distincts, mais cet article les aborde d'un seul tenant. Et je précise d'entrée de jeu que, dans les tracklistings plus bas, ce qui est en italiques correspond aux morceaux non chantés, qui sont des interludes, dialogues, présentations de certains morceaux. inon, ben voici que revoilà les Beatles, les mecs. Ca fait un petit moment que je voulais aborder ces deux albums, mais je n'avais jamais vraiment trouvé la motivation pour le faire. Parce que non seulement ils ne sont pas vraiment remarquables, ces deux albums, mais en plus, je n'aurais pas su quoi dire sur le second des deux si je les avais abordés séparément. Il s'agit, vous le savez déjà parce que vous avez : a) des yeux et b) un cerveau et que vous avez lu le titre de l'article, vu la photo ci-dessus, et fait les constatations d'usage, il s'agit, donc, des deux albums de compilation d'enregistrements live captés à la BBC entre 1962 et 1965, par les Beatles. Ces deux double albums, très généreux en titres (surtout le premier qui, en comptant les intermèdes, offre quelques 70 plages audio ; et une cinquantaine pour le deuxième album), sont sortis respectivement en 1994 et en 2013. Le premier des deux est sorti sous une pochette aux teintes sépia qui, par la suite, sera remplacée par la même photo, en noir & blanc traditionnel, pour sa réédition, photo montrant les Beatles marcher vers les studios de la BBC. Il s'appelle connement Live At The BBC.

BBC 2

Cet article, bien qu'abordant les deux opus d'un coup, sera assez court, je le préviens. Je ne vais pas m'étendre dessus comme je l'ai fait pour les Anthology, ou les albums studio originaux du groupe. S'il y à bien une chose à dire ici, c'est que cet album est le genre de disque que l'on n'écoute que très rarement, on l'écoute une fois, et puis, généralement, on le range à côté des autres albums du groupe, mais on l'oublie, préférant ressortir les Past Masters, la compilation 1 ou n'importe lequel de leurs albums originaux plutôt que lui. Musicalement, ce que l'on entend ici est de bonne qualité, il s'agit après tout, des Beatles, et en live (selon leurs propres déclarations, ils passaient plus de temps à la BBC qu'en studio ou que chez eux, à l'époque), ilsdonnaient tout, même si ces enregistrements live, comme ceux de Bowie (Bowie At The Beeb) et de Led Zeppelin (BBC Sessions) pour ne citer qu'eux, sont faits sans public, des prestations destinées à être diffusées à la radio. Ce premier opus se concentre pas mal sur les morceaux, essentiellement des reprises, que le groupe jouait à ses débuts aussi bien à Hambourg qu'à la Cavern de Liverpool, ces Young Blood, That's All Right Mama, Carol, Johnny B. Goode, Long Tall Sally, Honey Don't (ici interprété non pas par Ringo comme ce sera le cas sur l'album Beatles For Sale de 1964, mais par Lennon), Lucille ou bien encore Sure To Fall (In Love With You). On a certes aussi quelques chansons du groupe (I Saw Her Standing There, Can't Buy Me Love, All My Loving, Things We Said Today, Love Me Do, I Feel Fine, She's A Woman ou I'm A Loser), mais au final pas tant que ça (je ne compte pas les reprises que le groupe placera sur les albums, comme Dizzy Miss Lizzy, Roll Over Beethoven ou le Medley : Kansas City/Hey, Hey, Hey, Hey !, qui sont aussi là). La qualité sonore est le plus souvent très bonne, mais pas toujours, on a des morceaux (ne me demandez pas lesquels, il y à tellement de morceaux ici que lorsqu'on écoute Live At The BBC, on a l'impression de ne pas savoir où on en est, c'est une orgie de morceaux, une overdose de morceaux, plus de 30 par CD en comptant les - très courts - interludes) avec une qualité sonore un peu médiocre. Il faut savoir que si la BBC conservait ses bandes, elle ne les avait pas toutes conservées non plus, et certaines de ses bandes, ici, ont été fournies par des particuliers qui les avaient enregistrées à l'époque (et, donc, niveau qualité sonore, ça explique que, parfois, bien que restaurées, certaines prestations enregistrées soient d'une qualité moyenne, voire déplorable). Au final, si on est fanatique du groupe, on s'amusera à écouter ça, mais entre la qualité sonore parfois moyenne, la surabondance de morceaux (à regarder le tracklisting, on est un peu paumé) et le fait que l'interprétation, bien que vraiment bonne, ne diffère pas de celle des version studio, on ne verra donc qu'un intérêt relatif à cet album qui ne sert qu'à rajouter un titre dans le catalogue des albums du groupe. Vu le prix de vente de ce double album, de plus (terriblement cher, comme tout disque des Beatles, et les doubles sont encore plus chers, forcément), inutile de dire que si vous n'êtes pas un Beatlemaniaque total, ou un mec vraiment fortuné, c'est déconseillé.

CD 1 : Beatles'  Greetings/From Us To You/Riding On A Bus/I Got A Woman/Too Much Monkey Business/Keep Your Hands Off My Baby/I'll Be On My Way/Young Blood/A Shot Of Rhythm'n'Blues/Sure To Fall (In Love With You)/Some Other Guy/Thank You Girl/Sha La La La La !/Baby It's You/That's All Right Mama/Carol/What Is It, George ?/Soldier Of Love (Lay Down Your Arms)/A Little Rhyme/Clarabella/I'm Gonna Sit Right Down And Cry (Over You)/Crying, Waiting, Hoping/Dear Wack !/You Really Got A Hold On Me/To Know Her Is To Love Her/A Taste Of Honey/Long Tall Sally/I Saw Her Standing There/The Honeymoon Song/Johnny B. Goode/Memphis, Tennessee/Lucille/Can't Buy Me Love/From Fluff To You/'Till There Was You

CD 2 : Crinsk Dee Night/A Hard Day's Night/Ringo ? Yep !/I Wanna Be Your Man/Just A Rumour/Roll Over Beethoven/All My Loving/Things We Said Today/She's A Woman/Sweet Little Sixteen/1822 !/Lonesome Tears In My Eyes/Nothin' Shakin'/The Hippy Hippy Shake/Glad All Over/I Just Don't Understand/So How Come (No One Loves Me)/I Feel Fine/I'm A Loser/Everybody's Trying To Be My Baby/Rock And Roll Music/Dizzy Miss Lizzy/Kansas City - Hey, Hey, Hey, Hey !/Set Fire To That Lot !/Matchbox/I Forgot To Remember To Forget/Love These Goon Shows !/I Got To Find My Baby/Ooh ! My Soul/Ooh ! My Arms !/Don't Ever Change/Slow Down/Honey Don't/Love Me Do/From Us To You (ending)

BBC 4

Voici maintenant le second volume, sorti en 2013. Il s'appelle On Air - Live At The BBC Vol. 2 et fut commercialisé, à sa sortie, comme un nouvel album des Beatles, ce qui n'a pas manqué de faire réagir certaines personnes devant l'énormité de la chose. Non, ce n'est pas un album, juste une compilation d'enregistrements lives inédits, ne pas prendre les gens pour des cons. La pochette de ce deuxième album est très similaire à celle du premier, on voit les Beatles marcher vers la BBC, mais la photo est, cette fois-ci, en couleurs. Que dire ? Je suis désolé, mais je vais couper court pour ce deuxième opus : la seule bonne chose ici, c'est que l'on a bien plus de morceaux signés du groupe, et totalement absents du premier album, comme Please Please Me, P.S. I Love You, There's A Place, I Want To Hold Your Hand, This Boy, From Me To You, If I Fell ou You Can't Do That, mais on a aussi des doublons (pas les mêmes interprétations, pas les mêmes émissions BBC, mais les mêmes chansons), comme Long Tall Sally, Glad All Over, Sure To Fall (In Love With You), The Hippy Hippy Shake, Lucille, 'Till There Was You, I Saw Her Standing There, Roll Over Beethoven, Honey Don't (chantée par Ringo, pour ce coup), le Medley : Kansas City/Hey, Hey, Hey, Hey ! ou bien encore Memphis, Tennessee. On a aussi une version studio alternative de I Feel Fine en final, ainsi que quatre extraits d'interviews radio individuelles, une par membre du groupe et deux par disque (en final). Histoire de rajouter environ un quart d'heure de matériau aux deux disques, c'est un peu escroc, mais c'est comme ça. Musicalement, On Air - Live At The BBC Vol. 2 est aussi bien que le premier, des prestations certes peu différentes des versions studio, mais bien interprétées. La qualité sonore est dans l'ensemble meilleure, il y à sans doute moins de documents issus de collections privées, ou alors ils avaient été mieux enregistrés. Après, tout comme pour le premier opus, c'est typiquement le genre de chose que l'on ne conseillera qu'aux grands fans qui ont déjà tout, et que l'on n'écoutera que très peu souvent. Le disque prendra gentiment la poussière sur l'étagère, à côté d'albums du groupe qui, eux, sortiront plus souvent de leurs étuis que lui. Ce n'est pas honteux dans l'ensemble, mais c'est vraiment un disque pour fans, et encore...

CD 1  : And Here We Are Again/Words Of Love/How About It, Gorgeous ?/Do You Want To Know A Secret/Lucille/Hey, Paul.../Anna (Go To Him)/Hello !/Please Please Me/Misery/I'm Talking About You/A Real Treat/Boys/Absolutely Fab/Chains/Ask Me Why/'Till There Was You/Lend Me Your Comb/Lower 5E/The Hippy Hippy Shake/Roll Over Beethoven/There's A Place/Bumper Bundle/P.S. I Love You/Please Mr. Postman/Beautiful Dreamer/Devil In Her Heart/The 49 Weeks/Sure To Fall (In Love With You)/Never Mind, Eh ?/Twist And Shout/Bye, Bye/John - Pop Profile/George - Pop Profile

CD 2 : I Saw Her Standing There/Glad All Over/Little Lid Again/I'll Get You/She Loves You/Memphis, Tennessee/Happy Birthday Dear Saturday Club/Now Hush, Hush/From Me To You/Money (That's What I Want)/I Want To Hold Your Hand/Brian Bathtubes/This Boy/If I Wasn't In America/I Got A Woman/Long Tall Sally/If I Fell/A Hard Job Writing Them/And I Love Her/Oh, Can't We ? Yes We Can/You Can't Do That/Honey Don't/I'll Follow The Sun/Kansas City - Hey, Hey, Hey, Hey !/That's What We're Here For/I Feel Fine/Paul - Pop Profile/Ringo - Pop Profile