The-Beatles-Love-Songs-137585

Revoilà encore une compilation des Beatles ! Il s'agit d'une des compilations officielles éditées par EMI/Parlophone après le split des Beatles, et qui sont sorties sans un vrai accord desdits Beatles. Une fois que ceux-ci récupèreront (ça sera d'ailleurs dans le courant des années 80, après la mort de John Lennon) les droits d'édition, ils y mettront le hola, et d'ailleurs, ces compilations officielles n'ont jamais été officiellement éditées en CD. Sortie en 1977, cette compilation, double (mais ne durant que 59 petites minutes !), est sortie le 21 octobre (par ailleurs le jour de mon anniversaire, même si je suis né en 1982, pour l'anecdote sans intérêt majeur) aux USA, et le 19 novembre en Angleterre et Europe. Elle s'appelle Love Songs, et elle regroupe 25 titres qui ont tous la particularité d'être des chansons d'amour des Beatles (et toutes, sauf une, signées du groupe : deux de Harrison, le reste de Lennon/McCartney ; et une reprise de Buddy Holly). C'est la seconde compilation thématique, un an après Rock'n'Roll Music qui, elle, regroupait les morceaux les plus rock du groupe (reprises et originaux). En 1980, une autre compilation sortira, The Beatles Ballads, qui, sur un seul disque vinyle à lui seul aussi long que l'ensemble de Love Songs (!!!), contiendra 20 chansons du groupe, toutes des ballades, et parmi elles, pas mal de doublons avec Love Songs, on s'en doute. J'en reparlerai ici prochainement, enfin, sans doute.

the-beatles-love-songs-duplo-13988-MLB3018176329_082012-F

Sortie sous une belle pochette en imitation cuir et photo imitation embossée d'or, Love Songs est un disque qui ne s'adresse qu'aux Beatlemaniaques compulsifs, du genre de ceux qui ont tous les albums en vinyle (mono ET stéréo), les ont aussi en première édition CD de 1988, et ont racheté les mêmes albums en rééditions 2009, plus, sans doute, les versions CD mono, les album américains, et tous les best-ofs qui sont sortis depuis lors. En tant que compilation thématique, c'est très efficace et réussi, et son intérêt majeur n'est pas de proposer que des chansons d'amour, mais surtout de proposer des chansons vraiment peu connues du grand public, comme Yes It Is, Words Of Love (la reprise de Buddy Holly), I'll Follow The Sun, I Need You, P.S. I Love You, I Will ou bien encore This Boy. On a aussi de grands classiques qu'il aurait été étonnant de ne pas retrouver ici : Something, Yesterday, The Long And Winding Road, Michelle, In My Life, For No One, And I Love Her, You've Got To Hide Your Love Away et le fabuleux Norwegian Wood (This Bird Has Flown). On notera que dans la pochette de l'album se trouvait un livret avec les paroles, et que, dans les crédits par face, il y à une précision indiquant sur quel album se trouve telle ou telle chanson. Sur mon exemplaire vinyle, français d'époque, les albums indiqués sont...les albums américains Capitol, et pas les albums originaux Parlophone/EMI ! Ce qui est des plus aberrants, totalement débile même (ceci ne concerne pas les chansons datant de 1967 et après), et c'est assez bizarre que ça n'ait pas été corrigé pour l'édition européenne de la compilation (comme je l'ai dit, mon exemplaire vinyle est français, Pathé Marconi, mais les albums crédités sont les Capitol, type Beatles VI, Yesterday And Today ou Something New). Pour la précédente compilation, Rock'n'Roll Music de 1976, les albums aussi étaient indiqués, mais il s'agissait bien des albums britanniques, des originaux.

beatles_lovesongs_innen

Intérieur de pochette

Cette petite heure (en deux disques, donc) de musique est bien agréable, ça fait toujours plaisir d'entendre ces chansons, même celles qu'on connait par coeur (Something, Yesterday, The Long And Winding Road...). La force des grands groupes, et des grandes chansons, c'est qu'on peut les écouter tous les jours, tout le temps, sans jamais s'en lasser. Les Beatles sont assurément le plus grand groupe de tous les temps. Même avec une compilation aussi opportuniste et commerciale (et encore, The Beatles Ballads et Reel Music, par la suite, feront pire que ça) que Love Songs, qui propose des morceaux déjà connus, dans un agencement anarchique (aucun ordre ici, ni chronologique, ni sous-thématique, non, aucun ordre), qui sont batardes et uniquement là pour exploiter à outrance le filon, même ce genre de compilation est toujours agréable à écouter. Bien entendu, on préfèrera toujours les albums originaux, et quitte à prendre une compilation, on préfèrera toujours les deux mythiques double best-ofs de 1973, le 'rouge' et le 'bleu' (les seuls à avoir été officiellement édités en CD, en 1993 puis 2013), à ces compilations obsolètes et sans âme, mais n'empêche, ces chansons sont immortelles, et même sandwichées sans aucun ordre, dans le chaos le plus total, And I Love Her suivant Something, P.S. I Love You en final juste avant I Will, même ainsi, ces chansons sont tuantes. La force des grands groupes, et des grandes chansons, je vous dis.

FACE A

Yesterday

I'll Follow The Sun

I Need You

Girl

In My Life

Words Of Love

Here, There And Everywhere

FACE B

Something

And I Love Her

If I Fell

I'll Be Back

Tell Me What You See

Yes It Is

FACE C

Michelle

It's Only Love

You're Going To Lose That Girl

Every Little Thing

For No One

She's Leaving Home

FACE D

The Long And Winding Road

This Boy

Norwegian Wood (This Bird Has Flown)

You've Got To Hide Your Love Away

I Will

P.S. I Love You