james_taylor_one_man_dog_1972

Ceci est le deuxième album de James Taylor sur le blog (mais pas son deuxième album en tant que tel, non : il s'agit, en fait, de son quatrième album en tout), et il y à de fortes chances pour que la petite aventure de James Taylor sur Rock Fever soit, aussi, brève et sans lendemain ; un coup d'un soir, quoi. Je dois dire que ce disque, qui s'appelle One Man Dog et montre, sur sa photo de pochette, James et un chien (le sien, probable !) debouts sur une barque sur l'eau d'une rivière, je dois dire, donc, que ce disque me plaît énormément plus que Sweet Baby James, l'autre album de Taylor que j'ai abordé récemment (et qui fut son premier opus, lui, pour de bon). Long de quelques 37 minutes, cet album sorti en 1972, enregistré en 1971, est assez particulier : il offre, en effet, pour ses 37 minutes, la bagatelle non négligeable et franchement étonnante de 18 titres ! Si je n'avais pas, jusque là, précisé la durée de l'album, vous vous seriez dit c'est un double album, pas possible autrement. Mais non, je le redis, 37 minutes seulement, telle est la durée de One Man Dog ! Inutile donc de dire que les morceaux sont courts, le plus long ne faisant pas 4 minutes (il les approche, ceci dit : Someone, avec la participation amicale et remarquable du guitariste anglais John McLaughlin, dure 3,35 minutes)... Je viens de citer McLaughlin, guitariste ayant notamment collaboré (c'est même lui qui l'a fait découvrir) avec Miles Davis sur In A Silent Way, Bitches Brew ou A Tribute To Jack Johnson, et ayant aussi collaboré avec Santana (Love Devotion Surrender), et fondé son propre groupe (The Mahavishnu Orchestra, de la fusion jazz/rock). Il ne joue que sur un titre. Il est temps, aussi, de citer les autres musiciens apparaissant sur One Man Dog, et croyez-moi, il y à du beau linge au balcon.

imagesCAQ3DGN2

Pensez donc : Michael Brecker (flûte, saxophone), son frangin Randy (trompette, bugle), Craig Doerge  (claviers), Carole King (piano, choeurs), Leland 'Lee' Sklar (basse), Bobbye Hall (percussions), Arthur Baron (trombone), John Hartford (banjo, violon), Russ Kunkel (batterie), Danny 'Kootch' Kortchmar (guitare, percussions), Linda Ronstadt (choeurs), Alex Taylor (idem, et le frère de James Taylor), Kate Taylor (idem, et la soeur de James et Alex), Carly Simon (choeurs), Red Rhodes (steel guitar)... Taylor, quant à lui, chante et joue de la guitare sur l'ensemble des 18 titres le plus souvent, donc, très courts (8 d'entre eux font moins de 2 minutes, et parmi ces 8, on en dénombre 2 qui font moins d'une minute), et parmi eux, certains sont instrumentaux. Oui, oui, en effet, Instrumental 1 et Instrumental 2 le sont, instrumentaux, ça va, c'était pas trop difficile. Quatre morceaux ne sont pas signés Taylor seuls (le reste, si) : Someone est signé McLaughlin (il est invité sur le disque, il est venu avec un morceau !), Woh, Don't You Know est cosigné par Taylor, Kortchmar et Sklar, Back On The Street Again est signé Kortchmar, et One Morning In May est une reprise d'un morceau traditionnel (de qui ? Je ne sais pas).

14070-MLB235635825_3044-F

Dans l'ensemble, même si certains passages parmi les plus courts (les 30 secondes de Mescalito, pour lequel, dans les crédits, il est dit que les paroles ne reflètent pas les opinions des interprètes ! La chanson semble parler de drogue, ou d'alcool fort...) sont anodins et un peu bouche-trous, One Man Dog est un très bon petit album, assez particulier de par sa structure en 18 titres (que l'on peut qualifier de deux suites de morceaux, une par face), et tout n'y est pas parfait, mais les meilleurs moments sont vraiment excellentissimes (Nobody But You, One Man Parade, Someone, Don't Let Me Be Lonely Tonight...), et dans l'ensemble bien plus nombreux que les passages à vide que sont New Tune, Mescalito, Dance, les deux Instrumental et Fanfare. Je ne le conseille pas à fond la caisse, mais sachez que c'est vraiment un très très bon petit album de folk-country-rock, bien interprété, bien produit... et assez original !

FACE A

One Man Parade

Nobody But You

Chili Dog

Fool For You

Instrumental 1

New Tune

Back On The Street Again

Don't Let Me Be Lonely Tonight

FACE B

Woh, Don't You Know

One Morning In May

Instrumental 2

Someone

Hymn

Fanfare

Little David

Mescalito

Dance

Jig