MILESTONES

Pour momentanément clore le petit cycle Miles Davis (j'aborderai d'autres de ses albums un de ces jours), un dernier chef d'oeuvre. Paru en 1958, la même année que Porgy And Bess (lui aussi un chef d'oeuvre), ce disque s'appelle d'un jeu de mots signifiant 'pierre kilométrique' et jouant sur le prénom du principal intéressé : Milestones. Un titre que certains pourraient trouver prétentieux, et qui veut bien dire ce qu'il veut dire : cet album, peu étendu (48 minutes, 6 titres) renferme de grands morceaux de jazz. L'album a été enregistré avec John Coltrane (saxophone), 'Cannonball' Adderley (saxophone), Paul Chambers (contrebasse), Red Garland (piano) et Philly Joe Jones (batterie), Miles assurant, évidemment, à la trompette. Si Kind Of Blue, l'album suivant (1959), est considéré comme le maître oeuvre de Davis, aussi bien pour l'époque qu'en général, Milestones n'a cependant pas à rougir de son illustre successeur. L'arrivée de Julian 'Cannonball' Adderley transforme le quintet en sextet, et le son ne peut que s'en trouver amélioré. L'album marque une des premières aventures de Miles dans le jazz modal, avant Kind Of Blue qui sera le parangon du genre.

cl1193-milestones-columbia-reartcover-1800px

Six titres seulement sur Milestones, mais attention, du lourd, ici. Notamment les deux plus longues pièces, Straight, No Chaser (une reprise d'un des plus fameux morceaux de Thelonious Monk, issu de son album du même nom) et Sid's Ahead (de Miles), respectivement longues de 10, 40 minutes et de 13 minutes. On touche au sublime avec ces 23 minutes (en deux titres) absolument parfaites. Milestones (qui, autrefois, était tout simplement titré Miles sur l'album), Billy Boy (reprise d'un air traditionnel arrangé par Ahmad Jamal) ou Dr. Jackle sont également remarquables, l'alchimie entre la trompette de Miles et les saxophones de Coltrane et de 'Cannonball' est totale. Désolé pour cette trop courte chronique, mais je ne vois plus trop quoi dire. Ca peut sembler fainéant, mais je ne peux que vous conseiller l'écouter de ce joyau du jazz qui mérite bien son titre !

FACE A

Dr. Jackle

Sid's Ahead

Two Bass Hit

FACE B

Milestones

Billy Boy

Straight, No Chaser