ST LOUIS 75

Et c'est reparti pour du bootleg ! Il m'en reste quelques uns à aborder de Led Zeppelin, et celui-ci sera par ailleurs, du moins pour le moment, le dernier de l'année 1975. C'est un concert donné le 16 février à la St. Louis Arena de St. Louis, dans le Missouri. Quelques jours plus tôt, le groupe assurait comme des malades au Madison Square Garden de New York, et quelques jours plus tard, ils assureront encore une fois comme des malades à la Louisiana State University de Baton Rouge, en Louisiane. Deux concerts abordés ici d'ailleurs, en bootlegs. Ce concert-ci existe, comme les autres, via une petite quantité de bootlegs différents, St. Louis Blues, Ain't That A Shame,Better Late Than Never (c'est celui que j'ai, mais j'ai choisi un autre visuel de bootleg pour l'article), Smoking St. Louis... Comme tout bootleg zeppelinien qui se respecte vraiment (c'est à dire, complet), celui-ci est triple, et d'une durée approximative de 170 minutes, pour 15 titres (respectivement, 7, 3 et 5 titres par disque). On sait, en revanche, qu'un grand concert de Led Zeppelin en bootleg ne veut pas forcément dire que le son sera extraordinaire, on a pas mal de bootlegs remarquables, pour la prestation, mais avec une qualité moyenne, voire médiocre. Heureusement, pour ce concert de St. Louis 1975, le son est franchement excellent, c'est un vrai plaisir d'écoute. Bref, ça ne gâche rien, au contraire !

better_late_f

La setlist, elle, n'est vraiment pas d'une folle originalité. Comme d'habitude pour les concerts de 1975, qui variaient peu (le groupe jouera The Wanton Song quelques fois en début de tournée, mais l'abandonnera rapidement, et je ne connais aucun bootleg le possédant, même s'il doit y en avoir quand même), on a Rock And Roll et Sick Again en intro, suivis par Over The Hills And Far Away, In My Time Of Dying, The Song Remains The Same (encore indissociable de sa suite The Rain Song en 1975 ; en 1977, le groupe ne jouera plus The Rain Song) et Kashmir pour le premier disque ; No Quarter (long de 20 minutes), Trampled Under Foot (bien musclée, cette version !) et 22 minutes de solo de batterie Moby Dick pour le second disque ; Dazed And Confused (long de...34 minutes, avec inclusion de la reprise du Woodstock de Joni Mitchell et passage à l'archet, comme d'habitude), Stairway To Heaven, Whole Lotta Love (version assez courte), Black Dog et, en rappel, Heartbreaker (9 minutes) pour le dernier disque. Ambiance du tonnerre de Dieu, absolument dantesque pour ce concert où le groupe semblait vraiment en grande forme, notamment Robert Plant.

smoking_st_louis_f

C'est tout simplement un de mes bootlegs préférés de Led Zeppelin, à la fois pour 1975 (Earl's Court reste mon préféré du groupe en général, et de 1975 en particulier, et j'aime encore plus les shows 1975 du Madison Square Garden et de Baton Rouge, mais ce show de St. Louis est génial, il faut le dire) et en général (se rajoutent aussi Landover du 30 mai 1977, Houston 1977, Royal Albert Hall 1970, Mobile 1973, Chicago 1973 et le Madison Square Garden 1977). Un excellent bootleg pour un excellent concert, pardon pour cette courte chronique, mais je pense avoir tout dit !

CD 1

Rock And Roll

Sick Again

Over The Hills And Far Away

In My Time Of Dying

The Song Remains The Same

The Rain Song

Kashmir

CD 2

No Quarter

Trampled Under Foot

Moby Dick

CD 3

Dazed And Confused

Stairway To Heaven

Whole Lotta Love

Black Dog

Heartbreaker