EMPIRE LIVERPOOL 73

Led Zeppelin, à nouveau. Hier, j'ai parlé d'un remarquable concert donné en mars 1975 à Dallas. Aujourd'hui, place à un concert donné en 1973, à Liverpool, au fameux Empire Theatre. Le concert date du 14 janvier, époque de l'année où Houses Of The Holy, l'album que Led Zeppelin a sorti en 1973, n'était, justement, pas encore dans les bacs. Le groupe y interprète ici pas moins de cinq de ses huit titres, et non des moindres. Good Evening, Liverpool, tel est le nom de ce bootleg de deux heures (70 et 50 minutes pour chaque CD, car ce bootleg est double), dont j'ignore s'il est bel et bien en intégralité ici. En effet, ni Moby Dick, ni Rock And Roll, ni Celebration Day (que le groupe jouait live à l'époque juste après l'ouverture de Rock And Roll) ne se trouvent ici, le concert démarrant par Over The Hills And Far Away, morceau généralement interprété en troisième position en 1973 (mais pas toujours). Parlons tout d'abord du son avant de parler des morceaux : il est correct, mais ce n'est pas le plus parfait que l'on puisse trouver, loin de là ; pas mal d'écho dans la voix, des imperfections, on ne comparera pas ce bootleg avec Mobile Dick (autre double bootleg, non complet, issu de la tournée 1973, et que j'ai abordé très récemment ici), par exemple, ou avec le live officiel The Song Remains The Same (concert de 1973 au Madison Square Garden de New York, sorti en 1976 comme tout fan le sait) qui, lui aussi, n'est pas complet (je parle de la version 1976, il a été réédité avec six titres supplémentaires en 2007). La comparaison ne serait, en tout cas, pas au bénéfice de Good Evening, Liverpool.

good_evening_liverpool_r

A noter que Dazed And Confused est, sur mon exemplaire bootleg (pas ce visuel plus haut), en une seule plage audio et pas divisée en deux et dispatchée sur deux disques comme ici

Sinon, on trouve ici Dancing Days, The Ocean et Bron-Y-Aur Stomp, trois morceaux que l'on ne trouve pas si fréquemment que ça sur les bootlegs zeppeliniens. On y trouve, sinon, les classiques : Stairway To Heaven, un Dazed And Confused de quasiment 24 minutes (ça va encore, niveau durée !), Black Dog, Since I've Been Loving You, Whole Lotta Love (25 minutes avec medley rock'n'roll de rigueur), Gangnam Style, Heartbreaker, Misty Mountain Hop, la paire The Song Remains The Same/The Rain Song, un intrus s'est caché, sauras-tu le retrouver ? C'est assez dommage que le concert ne soit pas complet (car, franchement, le groupe ouvrait, en 1973, TOUS ces concerts par Rock And Roll, et jouait le solo de batterie de Moby Dick à CHAQUE concert depuis, disons, 1970, alors comment aurait-il pu ne pas faire de même avec ce concert à l'Empire Theatre ?), et si on ajoute à cela le fait que le son, sans être épouvantable, ne soit pas le meilleur pour un bootleg du groupe, alors ça ne transforme pas l'essai, et fait de Good Evening, Liverpool un bootleg moyen, secondaire, quasiment anecdotique même.

liverpool_73_f

Mais ce n'est pas à chier non plus, car la performance du groupe est vraiment bonne, Over The Hills And Far Away, Stairway To Heaven, Dancing Days ou Since I've Been Loving You sont, comme à leur habitude, de grands moments riches en émotions. Reste que malgré qu'il soit assez généreux (deux heures, quand même, soit plus que The Song Remains The Same dans sa version d'époque), contienne de grands moments et deux-trois morceaux au final peu fréquents sur les bootlegs de l'époque, Good Evening, Liverpool n'en demeure pas moins assez frustrant, et, donc, d'un intérêt assez secondaire. Un fan absolu devrait aimer l'écoute, mais je ne conseillerai pas ce bootleg pour découvrir le groupe, ni pour découvrir leurs bootlegs, justement. Mais un concert de Led Zeppelin, comme pour Pink Floyd, n'est jamais nul, musicalement parlant. Jamais.  

CD 1

Over The Hills And Far Away

Black Dog

Misty Mountain Hop

Since I've Been Loving You

Dancing Days

Bron-Y-Aur Stomp

The Song Remains The Same

The Rain Song

Dazed And Confused

CD 2

Stairway To Heaven

Whole Lotta Love

Heartbreaker

The Ocean