unnamed-1

Dans l'histoire de Queen, ces concerts sont, comment dire, mythiques. En 1974, le groupe de Freddie Mercury (chant, claviers), Brian May (guitare, chant occasionnel, choeurs), John Deacon (basse) et Roger Taylor (batterie, percussions, chant occasionnel et choeurs) sort deux albums : Queen II et Sheer Heart Attack. Deux albums immenses, parmi les meilleurs du groupe. Le groupe passera à plusieurs reprises au Rainbow Club de Londres, durant cette année, pour promouvoir ces deux disques sortis, comme les deux premiers Led Zeppelin en 1969, en une petite année (en début et en fin d'année, respectivement). Il existait plusieurs bootlegs queeniens proposant, avec une qualité parfois rebutante, des extraits de ces shows, et un de ces shows fut par ailleurs filmé et il en existait une VHS, proposant une cinquantaine de minutes, si je ne m'abuse, de spectacle. Mais jamais le groupe n'avait officiellement sorti ces bandes, le premier live officiel de la Reine étant Live Killers, en 1979 (proposant des titres issus de concerts de la tournée 1978, la tournée Jazz). Par la suite, après la mort de Mercury, plusieurs lives sortiront, comme le fameux Live At Wembley '86, mais aussi Queen At The Beeb (proposant des morceaux issus de sessions BBC de 1974), Queen On Fire - Live At The Bowl (concert au Milton Keynes Bowl en 1982)... Ce n'est que 40 ans après les faits que Queen ou plutôt, ses trois membres rescapés, décide de sortir, enfin, officiellement ces concerts au Rainbow Club. Tout à fait logiquement, ce live, double dans son édition complète (une édition simple CD existe aussi, avec seulement le show situé sur le second disque), existant aussi en DVD et dans un luxueux coffret incluant aussi les vinyles, ce live, donc, s'appelle Live At The Rainbow '74. Il vient de sortir. J'en parle. Je suis donc dans l'actualité. Et trop fort. Si, j'insiste.

queen1-610x352

Live At The Rainbow '74, sous son artwork un peu criard (mais pas vilain pour autant), propose non pas un, mais deux concerts. Je ne sais pas s'il s'agit de l'intégralité de ces concerts, compte tenu de la durée des deux CDs : 65 minutes pour le premier, 79 minutes pour le second. Ce qui, on est d'accord, fait quand même 140 minutes, environ, de musique dans l'ensemble, soit une offre généreuse. Le premier live date de mars, et le second, de novembre. Le premier concert est issu de la tournée de l'album Queen II, et le second, de celle de Sheer Heart Attack, ce qui explique que le second live soit plus long : il y à en effet, plus de morceaux, ceux du nouvel album se rajoutant à ceux que l'on retrouve (quasiment tous) aussi sur le premier live. Il y à pas mal de doublons, ici, ce ne sont évidemment pas les mêmes versions, mais on a deux fois Ogre Battle, Modern Times Rock'n'Roll, White Queen (As It Began), Keep Yourself Alive, Liar, Son And Daughter ou Father To Son, pour ne citer qu'elles. Je déconseille donc, dans un sens, l'écoute successive, le même jour, des deux disques, privilégiez d'écouter le premier CD un jour, et le second le lendemain ou un autre jour. Enfin, faites comme vous voulez, après tout, merde quoi à la fin. Le second disque est le plus réussi (niveau son, c'est réussi dans les deux cas), car il est plus long, et on y trouve Now I'm Here, Killer QueenIn The Lap Of The Gods (et sa seconde version : In The Lap Of The Gods...Revisited), Stone Cold Crazy, Flick Of The Wrist, bref, des extraits de Sheer Heart Attack (on a aussi Bring Back That Leroy Brown, du même album, mais ce morceau étant une telle merde, je ne veux même pas en parler plus ici, à part pour dire que cette version live est heureusement bien plus courte que la version studio). On y trouve aussi God Save The Queen, fameuse reprise de l'hymne national, que le groupe, donc, jouait déjà sur scène en clôture de show à l'époque (la version studio ne sera placée sur album qu'en 1975 sur A Night At The Opera). On a aussi, hélas dans une version d'un peu plus d'une minute (au lieu des 6 de la version studio !), The March Of The Black Queen, immense morceau de Queen II, sorte de préfigurateur de Bohemian Rhapsody.

Queen-Queen-Live-At-The-Rainbow-74-Super-Deluxe-Box-Set

Mais le premier CD n'est pas piqué des vers non plus, et on y trouve quelques morceaux absents de la setlist du second CD : Great King Rat, The Fairy Teller Master-Stroke, See What A Fool I've Been (cette chanson absente de tout album studio du groupe date de l'époque où Queen, alors constitué de Brian May, Roger Taylor et du chanteur et bassiste Tim Staffel, s'appelait Smile, vers 1971/72 ; Staffel partira, John Deacon et surtout Mercury arriveront, le nom du groupe changera, the rest is history) et un medley de reprises de morceaux de rock'n'roll incluant Jailhouse Rock (aussi sur le second CD), Stupid Cupid et Be-Bop-A-Lula. Performance aussi hallucinante (Mercury était en grande forme), avec solo de batterie durant Keep Yourself Alive (dans les deux versions), solo de guitare durant Son And Daughter (idem, dans les deux versions), un Liar exemplaire, un Ogre Battle démentiel, un Now I'm Here géantissime... Seule ombre au tableau, il manque très vraisemblablement des morceaux, j'imagine que Brighton Rock devait être joué, notamment... Même à l'époque, un concert durait rarement une heure ou 80 minutes, ces deux concerts de 1974, géants tels qu'ils sont, ne sont pas les versions complètes de ces shows. Mais bon, tel qu'il est, Live At The Rainbow' 74 est vraiment un live génial, le meilleur du groupe avec Live Killers (dont le seul reproche à faire est la production qui a pris un sérieux coup dans l'aile ; et aussi le fait qu'il ne propose pas un seul show, mais un melting-pot de plusieurs prestations de 1978, et qu'il est quasiment impossible de dire de quel concert vient tel ou tel morceau, selon Brian May lui-même). Si vous êtes fans de Queen, fans de rock, fans de glam-rock, ruez-vous dessus !

CD 1

Procession

Father To Son

Ogre Battle

Son And Daughter

Guitar Solo

Son And Daughter (Reprise)

White Queen (As It Began)

Great King Rat

The Fairy Teller Master-Stroke

Keep Yourself Alive

Drum Solo

Keep Yourself Alive

Seven Seas Of Rhye

Modern Times Rock'n'Roll

Medley : Jailhouse Rock/Stupid Cupid/Be-Bop-A-Lula

Liar

See What A Fool I've Been

CD 2

Procession

Now I'm Here

Ogre Battle

Father To Son

White Queen (As It Began)

Flick Of The Wrist

In The Lap Of The Gods

Killer Queen

The March Of The Black Queen

Bring Back That Leroy Brown

Son And Daughter

Guitar Solo

Son And Daughter (Reprise)

Keep Yourself Alive

Drum Solo

Keep Yourself Alive (Reprise)

Seven Seas Of Rhye

Stone Cold Crazy

Liar

In The Lap Of The Gods...Revisited

Big Spender

Modern Times Rock'n'Roll

Jailhouse Rock

God Save The Queen