Front

L'autre jour, j'ai abordé un petit bootleg de Led Zeppelin proposant des extraits d'une session de répétition scénique (ou balance) faite, hors public, sur la scène du Stadium de Chicago, le 6 juillet 1973, quelques heures avant un concert qu'ils allaient y faire. Voici maintenant le temps d'aborder ce fameux concert, car il existe en bootleg, comme je l'ai d'ailleurs dit en abordant le bootleg du soundcheck (lequel soundcheck, comme je l'avais aussi dit, fut pendant longtemps considéré comme provenant d'une autre session de répétitions que celle de Chicago : on a cru qu'elle venait d'Atlanta - 1973 aussi -, ou même d'un concert de 1975). En fait, il existe même une belle quantité de bootlegs pour ce concert (et d'autres pour le concert suivant, du 7 juillet, aussi à Chicago), certains ne proposant que des bribes du show, et d'autres, comme celui-ci, l'intégralité. Et cette intégralité, c'est 15 titres, pour 150 minutes de musique, soit 2h30 minutes si vous ne savez pas calculer en minutes. Et, comme beaucoup de bootlegs de Led Zeppelin, c'est un triple album. Dans le cas hautement, très hautement improbable où ce bootleg serait un jour commercialisé officiellement, il resterait triple (How The West Was Won, triple live sorti en 2003, proposant des extraits de concerts de 1972 dans deux lieux différents de Los Angeles, extraits de concerts autrefois disponibles en bootlegs, dure aussi 150 minutes environ). Bref, on a de quoi boire et manger ici, comme souvent, si pas tout le temps, avec ce groupe.

Led Zeppelin Windy City Adventure Chicago73 Back

Ce bootleg, sorti en 2007 sur le label Wendy (un label apparemment mythique, reconnu, estimé dans le milieu des bootlegs), s'appelle Windy City Adventure, et il est proposé sous un artwork des plus magnifiques, chose très rare pour un bootleg (il n'est en effet pas rare d'avoir juste une photo du groupe sur scène, avec un design des plus minimalistes, ou alors des dessins hideux et fait-maison en guise d'illustration). On y voit un beau bateau coloré, aux voiles de patchwork, sur une mer déchaînée (un dessin), dans un cadre, et, à côté de ce dessin, sur fond mauve foncé, on a quelques personnages de type arabe, style Sindbad, avec un tas d'or, un cimeterre et un dromadaire ou chameau (on ne voit pas la ou les bosses). Sur les disques eux-mêmes (je n'ai qu'une version MP3 du bootleg, mais des PDF des visuels sont fournis), comme plus bas dans l'article, on a aussi des illustrations de cet acabit. Au dos du boîtier, une photo de Jimmy Page arborant sa fameuse guitare Gibson à double manche. Vraiment, on trouve difficilement des bootlegs, de Led Zep ou d'autres, avec des artworks aussi réussis que Windy City Adventure (on notera que le logo du label Wendy reprend celui d'Atlantic Records, avec un W au lieu du A) ! Musicalement aussi, ce triple live proposant le concert du 6 juillet 1973 au Chicago Stadium est une merveille. Le son est des plus convaincants, et ce, malgré quelques anicroches de ci de là, sur Dazed And Confused, notamment (excusables pour un bootleg, et, surtout, on trouve pire que ça : je connais un bootleg de 1971, de Led Zep, à Osaka au Japon, qui est excellent pour l'interprétation, mais d'une qualité sonore des plus médiocres...). Et le groupe assure à fond, dans une ambiance assez délicate, apparemment (Plant aurait reçu des menaces de mort peu avant le concert, il semblait y avoir des fouteurs de merde dans le public, on entend Plant les rappeler gentiment à l'ordre vers le début de concert ; Plant, aussi, semble avoir deux-trois petits soucis vocaux, surtout au début, ça s'améliore nettement ensuite ; on est, après tout, vers la fin de la tournée, qui fut longue et usante).

windy_city_adventure_label3

Bien sûr, 1973 oblige, on retrouve ici tout ce que Led Zep jouait sur scène à l'époque : beaucoup d'extraits de l'album Houses Of The Holy, qui venait alors de sortir (The Song Remains The Same, The Rain Song, No Quarter durant 12 minutes, Over The Hills And Far Away, mais pas de Dancing Days ou de The Ocean, en revanche), mais aussi les incontournables Stairway To Heaven, Dazed And Confused (ici long de 30 minutes), Moby Dick (ici long de 24,30 minutes !), Whole Lotta Love (quasiment 17 minutes), Black Dog, Rock And Roll en ouverture, Misty Mountain Hop, Heartbreaker...mais aussi Since I've Been Loving You, bien entendu, et, et là c'est moins fréquent, Celebration Day et Communication Breakdown. La setlist ne diffère pas beaucoup de celles du Madison Square Garden de la même année (le double live officiel The Song Remains The Same, surtout dans sa version remastérisée et remplumée de 6 titres sortie en 2007), ou de celle du concert de Southampton de 1973 aussi (le bootleg Any Port In A Storm), ou de celle du concert de la même année à Mobile en Alabama (aussi existant en bootlegs), du Buffalo Auditorium de New York (concert donné une semaine après ceux de Chicago, existant aussi en bootlegs), ou du fameux concert du L.A. Forum, en 1973, donné le jour de l'anniversaire de John 'Bonzo' Bonham (batteur du groupe), existant aussi en bootlegs... Bref, la setlist ne diffère pas de celle donnée, globalement, durant les concerts de cette grande année zeppelinienne que fut 1973. Ecouter à la suite deux concerts du groupe issus de la même année peut donc sembler redondant (même remarque avec les shows de 1975 ou 1977, qui reprenaient souvent les mêmes setlists), même s'il ne s'agit pas des mêmes concerts et, donc, des mêmes versions des chansons. Windy City Adventure est, en tout cas, sans aucun doute un des meilleurs bootlegs de 1973 (pour Led Zeppelin) avec Bonzo's Birthday Party (le concert du L.A. Forum) et Any Port In A Storm (Southampton). Génial, passionnant, furieux. Led Zeppelin, quoi.

CD 1

Rock And Roll

Celebration Day

Black Dog

Over The Hills And Far Away

Misty Mountain Hop

Since I've Been Loving You

No Quarter

The Song Remains The Same

The Rain Song

CD 2

Dazed And Confused

Stairway To Heaven

CD 3

Moby Dick

Heartbreaker

Whole Lotta Love

Communication Breakdown