when%20you're%20in%20___%20tampa

Les bootlegs de Pink Floyd sont légion ; je crois même, sans me gourer, que c'est le groupe le plus représenté par les bootlegs, le plus souvent piraté, devant Led Zeppelin, les Stones, Genesis ou les Beatles. Parmi les périodes les plus représentées dans les bootlegs, 1970, 1977 (la fameuse tournée "In The Flesh", de l'album Animals) sont très fournies, mais la tournée The Dark Side Of The Moon (1972/1973, avec pas mal de concerts datant d'avant la sortie de l'album) offre aussi un beau petit lot d'enregistrements pirate : les concerts du Rainbow de Londres (1972), ceux de la tournée nippone de 1972 aussi, The Great Gig In Böblingen (abordé ici récemment) de 1972, etc... Tous ne sont pas d'une qualité audio exceptionnelle (certains concerts japonais, ou bien The Valley Of The Kings de 1973), mais, musicalement, le groupe y est toujours en pleine possession de ses moyens, et livre des performances certes parfois gâtées par un son un peu cafouilleux (et le bootleg que je vais aborder maintenant ne fait pas exception), mais vraiment passionnantes. Le groupe y interprétait tout son nouvel album, soit en entrée de jeu, soit en seconde partie, et avec, généralement, en complément, One Of These DaysEchoes, Careful With That Axe, Eugene et deux ou trois extraits de l'album Obscured By Clouds (1972), toujours les mêmes : Obscured By Clouds, When You're In (toujours en intro de concert et à la suite), et, des fois, Childhood's End (rare, celui-ci).

whenyourein_back

Enregistré le 29 juin 1973 au Stadium de Tampa (Floride), là même où Jules Verne fit partir son projectile dans De La Terre A La Lune (de Tampa, hein, pas du Stadium qui n'existait alors pas !), ce bootleg au visuel repoussant et sentant bon le fait-maison s'appelle When You're In...Tampa, un titre en jeu de mots (When You're In, instrumental présent ici et issu d'Obscured By Clouds, et dont le titre signifie "quand tu es (de)dans"), et dure 115 minutes environ (un disque d'à peu près une heure, et l'autre, d'un chouia moins). La setlist propose l'intégralité (tel que c'était joué à l'époque) de The Dark Side Of The Moon plus One Of These Days sur le second disque, et, sur le premier disque, des compléments, donc. Au sujet de The Dark Side Of The Moon, vous noterez que le tracklisting est assez aberrant (il est d'ailleurs dit sur le boîtier du bootleg, voir ci-dessus, que l'encodage en MP3 était déconseillé) : plusieurs titres sur une seule plage audio, sauf pour Money qui est tout seul. En gros, quasiment tout l'album mythique de 1973 est, en une bonne quarantaine de minutes, sur quatre plages audio étendues ! On notera l'absence de Time et The Great Gig In The Sky. De même, sur le premier CD, Obscured By Clouds et When You're In sont sur une seule plage audio (mais là, ça choque moins). Si on excepte une qualité sonore un peu rugueuse (mais il y à pire), When You're In...Tampa est un très très bon et correct bootleg proposant un show efficace. Il faut se faire au son, qui peut rendre l'écoute des 13 minutes de Set The Controls For The Heart Of The Sun ou du long marathon d'Echoes (le solo de guitare est coupé, aux environs de la 7ème minute, et vers la 19ème, et, le pire, est incomplète, s'achevant à la 20ème minute, en pleine conclusion ! Frustrant...) un peu difficile parfois, mais si on est un grand connaisseur en bootlegs, on sait que ça fait partie du jeu, le son parfois un peu moyen. Trouver des bootlegs avec une qualité sonore grandiose est dans l'ensemble assez rare, bien que totalement possible.

pop73post

Après, comme je l'ai dit, When You're In...Tampa, malgré sa qualité sonore parfois douloureuse (mais pas immonde) et son découpage étonnant (5 plages audio pour 9 titres joués...), reste un excellent témoignage de la tournée The Dark Side Of The Moon, et c'est toujours un immense bonheur d'entendre Echoes, Careful With That Axe, Eugene ou le mythique album de 1973 en live. Concernant The Dark Side Of The Moon, tout n'y est pas encore totalement là (encore que, comparé aux shows de 1972, c'est vraiment chipoter que de dire ça), et c'est toujours intéressant, de même que les versions embryonnaires de Sheep et Dogs (sous d'autre noms) qui seront jouées live dès l'année suivante, de les écouter. Au final, voici donc un bootleg dans la plus pure tradition bootlegienne : son un peu difficile, mais interprétation éblouissante, un bon cru, pas immense, pas nul. Si le son était meilleur, ça serait, en fait, un vrai must-have !

CD 1

Obscured By Clouds/When You're In

Set The Controls For The Heart Of The Sun

Careful With That Axe, Eugene

Echoes

CD 2

Speak To Me/Breathe/On The Run

Money

Us And Them/Any Colour You Like

Brain Damage/Eclipse

One Of These Days